EMMANUELLE

À partir de 2.99 €
Parce que le film sera projeté pendant 553 semaines successives sur les Champs Elysées
Érotique - 1974 - France - 90 MIN - VF - interdit aux moins de 16 ans
Emmanuelle, une très belle jeune femme, part rejoindre son diplomate de mari à Bangkok, où il est en poste. Profitant de la liberté que celui-ci, peu jaloux, lui laisse, elle s'adonne aux joies du sexe dès que l'occasion se présente. Elle va de plus en plus loin dans l'exploration de ses fantasmes au contact de deux autres femmes, la très jeune Marie-Ange et la plus mûre et dominatrice Bee.

Réalisé par

4.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jacky Goldberg
Jacky Goldberg
CHRONIQUEUR
C'est en 1974, le 26 juin pour être précis, que sort sur les écrans français Emmanuelle, premier film d'un photographe de mode dénommé Just Jaeckin. La France vient alors tout juste d'élire son nouveau Président de la République, Valérie Giscard d'Estaing, un homme poussé par des idées libérales qui met fin, après la mort de Pompidou, à seize ans de gaullisme synonymes d'ordre moral.

A peine arrivé rue de Valois, le nouveau ministre de la culture, Michel Guy, semble pressé d'en finir avec la censure érigée en système par son prédécesseur Maurice Druon. Ainsi il décide, contre avis de la commission, d'autoriser la sortie du film Emmanuelle, sans coupe (ou presque), assorti d'une simple interdiction aux moins de 16 ans. Avec cette décision, la représentation du sexe entre dans l'ère de la grande consommation, et les Français peuvent enfin se rincer l'oeil sans état d'âme. Il y avait bien eu quelques sulfureux précurseurs, tels que Le dernier tango à Paris de Bertolucci ou bien Les valseuses de Bertrand Blier sorti quelques mois plus tôt. Mais il s'agissait encore de films intellectuels, devant lesquels le spectateur était paré d'un alibi culturel. Avec Emmanuelle, au contraire, il devient acceptable, pour la première fois et pour n'importe qui, d'entrer dans un cinéma et d'acheter une place pour un film ouvertement érotique. Puisque c'est autorisé, pourquoi se priver ? C'est bel et bien une révolution dans les moeurs.

Le succès est immédiat et massif : le tout Paris, puis la France entière, et bientôt le monde entier, se pressent dans les salles pour voir Sylvia Kristel, la sublime actrice hollandaise au look androgyne, se dévergonder en Thaïlande auprès de son mari libertin. Le film va ainsi battre tous les records de fréquentation et de longévité : resté à l'affiche près de 10 ans sur les Champs Elysées, Emmanuelle sera vu par près de 9 millions de Français, et plus de 50 millions de personnes dans le monde, malgré la classification X dans certains pays, comme les Etats-Unis.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Just Jaeckin

ALICE OU LA DERNIÈRE FUGUE DE CHABROL

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité