L'ALPAGUEUR (VERSION RESTAURÉE)

À partir de 2.99 €
Parce qu'à aucun moment on ne connaît le véritable nom du personnage interprété par Belmondo.
Policier / Suspense - 1976 - France - 97 MIN - VF - HD - Tous publics
Chasseur de primes des temps modernes, l'Alpagueur remplit avec succès les délicates missions qu'on lui confie. A peine a-t-il démantelé un réseau de drogue à Rotterdam qu'il est chargé de démasquer l'Epervier, un tueur qui se fait aider par des voyous, quitte à les abattre une fois l'opération terminée...

Réalisé par

6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

L’Alpagueur est un chasseur de primes qui travaille incognito et en solo pour redresser les méfaits de méchants tordus en utilisant des méthodes aussi peu conventionnelles que recommandables. Il y a donc du Harry Callahan dans ce Roger Pilard. Au programme de l’Alpagueur, il s’agit de faire le ménage chez les poulets et de coincer l’Epervier. Et pour cela, il ne va pas hésiter à faire un petit tour en taule.

C’est d’abord un intérêt historique et documentaire qu’il faut venir chercher ici. Nous avons affaire à un certain genre de film français d’action, des années 70, avec Jean-Paul Belmondo. Le film avec Bebel étant un genre à part entière, une sorte de James Bond gouailleur, à qui rien ni personne ne résiste jamais. Et L’Alpagueur fait partie de ces films ’show-case’, où Belmondo, avec ou sans moustache, rattrape des camions-citerne à la course à pied et règle leur compte aux méchants dans des avions privés, en défouraillant à tout va dans des cabines à pressurisation variable. 

Avec, dans le rôle du méchant, ce cher Bruno Cremer, devenu commissaire Maigret sur le tard, mais qui commença par être un copain de Conservatoire de Jean-Paul, aux côtés de Jean-Pierre (Marielle) et Jean (Rocherfort). Le tout sur une musique de Michel Colombier, qui fut compositeur et arrangeur pour Gainsbourg, Aznavour, Herbie Hancock, Prince ou Madonna. Colombier à qui on doit également les génériques de Dim Dam Dom ou la musique d’Un Flic pour Melville et Delon et Une chambre en ville pour Demy.

FILMOTV vous recommande

Pas si éloigné

Même réal

Pas si éloigné

Contexte

Jean-Paul Belmondo

Parce que Steve McQueen y joue aussi les chasseurs de primes. Il s'agit du dernier rôle de la star de "Bullitt".

Philippe Labro

Un polar à la Melville, qui réunie Alain Delon et Charles Bronson. Le réalisateur Jean Herman, alias Jean Vautrin, est comme Philippe Labro également romancier.

PEUR SUR LA VILLE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité