Bande Annonce de L'homme qui venait d'ailleursDécouvrez la bande Annonce de L'homme qui venait d'ailleurs sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1170/fond/1170_w_500.jpg
Nicolas Roeg
Bernie CaseyBuck HenryCandy ClarkDavid BowieRip TornJackson D KaneRick RiccardoTony Mascia

L'homme qui venait d'ailleurs

120 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Nicolas Roeg.

Casting : Bernie Casey, Buck Henry, Candy Clark, David Bowie, Rip Torn, Jackson D Kane, Rick Riccardo. Tony Mascia

Synopsis : Envoyé sur Terre pour trouver une solution au manque d'eau qui décime  les habitants de sa planète, un extraterrestre à l'aspect humanoïde est confronté a la folie des humains et au souvenir nostalgique de sa femme et de ses deux enfants qui l'attendent.

Scénario : Paul Mayersberg.
Musique : John Philipps, Stomu Yamashta.
Pays : Grande-Bretagne
Tags : Science-fiction, Drame.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Entre 1968, année de 2001 L’Odyssée de l’espace et 1977, année de la Guerre des étoiles, le cinéma de science fiction et d’anticipation aura eu le bon goût d’être novateur, constructif et intelligent via des films comme la Planète des singes, Phase 4, Abattoir 5 et Zardoz. Ou encore le cultissime L’Homme qui venait d’ailleurs, que vous allez-voir maintenant.

Avec son physique androgyne évoquant à la fois une femme sans doudoune et un homme sans zizi, David Bowie, ici dans son premier rôle à l’écran, interprète un être humanoïde qui débarque sur terre pour rechercher l’eau qui manque à sa planète asséchée. Le réalisateur Nicolas Roeg casse tellement les règles traditionnelles de la narration qu’on ne sait plus si son film dure deux secondes, deux heures, deux jours, deux ans ou deux millions d’années.

En tout cas, L’homme qui venait d’ailleurs fascine autant qu’il interroge. Parce qu’on y devine en écho quelque unes des grandes préoccupations de l’époque comme la dénonciation des pouvoirs politiques en place ou les multiples questionnements sur la perte d’identité. Ballade étrange dans la mémoire d’un extra-terrestre mélancolique, constat navrant d’une société  égoïste repliée sur elle-même, pur délire de cinéma expérimental, L’homme qui venait d’ailleurs est donc tout ça à la fois. Et peut être même plus encore…
Comme vous  avez pu le constater, L’Homme qui venait d’ailleurs repose beaucoup sur le charisme étrange et le physique hors norme du chanteur David Bowie qui, avant ce film, n’avait joué que deux fois au cinéma : un rôle dans un court métrage et une très courte apparition dans un long métrage intitulé The Virgin Soldiers où il n’était même pas crédité au générique.

Mais, depuis, le chanteur s’est  bien rattrapé. Notamment en jouant dans deux autres film cultes : le vampire sans âge des Prédateurs de Tony Scott et, cette même année 1983, le majors Jack Celliers dans le Merry Christmas Mister Lawrence de Nagisa Oshima. Par la suite, Bowie aura même interprété quelques figures historiques. Du genre Ponce Pilate dans La Dernière tentation du Christ de Martin Scorsese, Andy Warhol dans la biopic Basquiat de Julian Schnabell et l’inventeur Nikola Tesla dans The Prestige de Christopher Nolan.

Pourtant, aucun de ses rôles, aussi magnifique qu’ils soient, ne lui étaient aussi proches que celui de de L’Homme Qui venait d’ailleurs. Parce que, probablement, Bowie était en total accord physique, voire mental,  avec cet humanoïde et l’étrange créature rock qu’il était à l’époque. Comme le précisait le réalisateur Nicolas Roeg en parlant du personnage de son film : "Newton doit avoir une manière de se mouvoir, de respirer, d’exprimer ses pensées et ses sentiments tout à fait différente de la nôtre. Il me fallait donc une personnalité unique. Or Bowie est tout cela, naturellement…".

Starman Beefeater

Quand disparaît un être cher, on souhaiterait rattraper le temps perdu, s’offrir quelques instants, un moment de plus avec le regretté. David Bowie semblait immortel, habité d’une éternelle jeunesse, c’était un génie musical tombé du ciel de la pop-rock britannique. ...

Lire la suite
7
Dr Billy-Jean Robert MB

Et pourtant j'aime David Bowie ... je l'avais vu ado, en pleine admiration de l'homme ... et même à ce moment j'avais été déçue ... Néanmoins il me reste de ce film, que j'ai revu il y a quelques temps, une ambiance, comme sur le fil qui vaut la peine de prndre un peu de ...

Lire la suite
7
Agyness

L'alien aliéné

L'Homme qui Venait d'Ailleurs n'est peut-être pour certains qu'un obscur film de SF des années 70 vaguement culte qui a la particularité d'avoir David Bowie dans un de ses rôles les plus connus (avec Labyrinth et Furyo), pour ma part ça fait trois ans que je désire voir ce ...

Lire la suite
7
OlivierBottin
 
A voir également
Affiche du film Le prestige

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE ANTOINETTE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Ne vous retournez pas

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Skyline

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film GRAVE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L EMBARRAS DU CHOIX

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE LOST CITY OF Z

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NEXT LEVEL

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film KONG : SKULL ISLAND

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MONSIEUR ET MADAME ADELMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés