LA BATAILLE D'ALGER

1966
117 mn
Lion d'Or au Festival de Venise en 1966, longtemps interdit en France, désormais un film de référence sur la guerre d'Algérie.
Disponible à la carte à partir de 7.99 €

Octobre 1957, les parachutistes de l'armée française envahissent la Casbah d'Alger afin d'en déloger Ali La Pointe, l'un des dirigeants algérois du FLN. Alors que les soldats français progressent dans les rues de la Casbah confrontés à une guerilla urbaine bien entraînée, le leader indépendantiste se remémore son passé d'ancien délinquant devenu militant armé...

Disponible à la carte à partir de 7.99 €
Guerre / Western
Algérie|Italie
Tous publics
VF
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Avant de réaliser La Bataille d’Alger en 1966, le cinéaste Gilles Pontecorvo avait déjà attiré l’attention sur lui avec deux films ambitieux : Un dénommé Squarcio avec Yves Montand et Kapo. Tous deux sont marqués par la volonté de faire des films populaires et didactiques, une orientation que confirma son quatrième film Queimada avec Marlon Brando. Coécrit avec Franco Solinas, La Bataille d’Alger s’articule autour d’un épisode précis, le moment où le 7 octobre 1957 les parachutistes français envahissent la Casbah d’Alger pour capturer Ali la Pointe, le responsable de la guerilla dans la ville alors en état de siège.

Pour Pontecorvo et Solinas le projet du film, qui s’intitulait alors Paras, datait de bien avant la fin de la guerre d’Algérie. Les deux hommes avaient même mené une enquête journalistique dans la Casbah réputée alors comme dangereuse selon les journalistes européens. Mais pour mener à bien leur projet, ils durent en fait attendre l’indépendance de l’Algérie. Les nouvelles autorités algériennes aidèrent alors le film en le subventionnant, allant même jusqu’à le superviser et contrôler son exécution.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA 317E SECTION ou encore R.A.S. .

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné