Bande Annonce de LA BATAILLE D'ALGERDécouvrez la bande Annonce de LA BATAILLE D'ALGER sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1184/fond/1184_w_500.jpg
Gilles Pontecorvo
Brahim HaggiagJean MartinYâcef SaadiHalimaUgo Paletti

LA BATAILLE D'ALGER

117 mn

Note de SensCritique :

7.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Gilles Pontecorvo.

Casting : Brahim Haggiag, Jean Martin, Yâcef Saadi, Halima. Ugo Paletti

Synopsis : Octobre 1957, les parachutistes de l'armée française envahissent la Casbah d'Alger afin d'en déloger Ali La Pointe, l'un des dirigeants algérois du FLN. Alors que les soldats français progressent dans les rues de la Casbah confrontés à une guerilla urbaine bien entraînée, le leader indépendantiste se remémore son passé d'ancien délinquant devenu militant armé...

Scénario : Franco Solinas, Gilles Pontecorvo.
Musique : Ennio Moricone, Gilles Pontecorvo.
Pays : Algérie
Tags : Histoires dans l'histoire, Politique / Histoire, Guerre / Western, Politique italienne, Films de guerres modernes, En ville, Au temps des colonies, Passionnant mais dérangeant.

à partir de

8.99
voir ce film

Avant de réaliser La Bataille d’Alger en 1966, le cinéaste Gilles Pontecorvo avait déjà attiré l’attention sur lui avec deux films ambitieux : Un dénommé Squarcio avec Yves Montand et Kapo. Tous deux sont marqués par la volonté de faire des films populaires et didactiques, une orientation que confirma son quatrième film Queimada avec Marlon Brando. Coécrit avec Franco Solinas, La Bataille d’Alger s’articule autour d’un épisode précis, le moment où le 7 octobre 1957 les parachutistes français envahissent la Casbah d’Alger pour capturer Ali la Pointe, le responsable de la guerilla dans la ville alors en état de siège. Pour Pontecorvo et Solinas le projet du film, qui s’intitulait alors Paras, datait de bien avant la fin de la guerre d’Algérie. Les deux hommes avaient même mené une enquête journalistique dans la Casbah réputée alors comme dangereuse selon les journalistes européens. Mais pour mener à bien leur projet, ils durent en fait attendre l’indépendance de l’Algérie. Les nouvelles autorités algériennes aidèrent alors le film en le subventionnant, allant même jusqu’à le superviser et contrôler son exécution.

De nationalité italo-algérienne, La Bataille d’Alger eut comme coproducteur aux côtés des investisseurs italiens la société Casbah Films dirigée alors par Yacef Saadi, soit l’ancien chef politique du FLN pour la ville d’Alger et dont les souvenirs avaient servi de base au scénario du film. Yacef joue d’ailleurs dans le film son propre rôle de dirigeant politique de premier plan. La Bataille d’Alger obtint en 1966 le Lion d’Or au Festival de Venise. Mais ce n’est que quatre ans plus tard qu’il fut présenté à la Commission de censure française laquelle lui accorda son visa d’exploitation. Sorti sur les écrans parisiens en octobre 1971, le film toutefois disparut très rapidement de l’affiche, pour des raisons strictement politiques, certains en France lui reprochant son caractère partisan et son soutien à la cause algérienne et à la politique du FLN. Bien des années plus tard, en août 2003, le film fut projeté au Pentagone, en présence des officiers d’Etat-Major et de civils de l’administration Bush. Il s’agissait pour les autorités militaires américaines alors confrontées à la guerre en Irak d’évaluer la façon dont l’armée française s’était comportée dans des circonstances assez analogues. Autrement dit, comment être une armée d’occupation capable de se protéger contre l’éventuelle hostilité de la population locale. Tant et si bien que six mois plus tard, le film de Gilles Pontecorvo ressort sur les écrans américains après avoir fait l’objet d’une avant-première publique en présence de Yacef Saadi. Il connaît alors un véritable succès public, près de quarante ans après sa sortie et les faits qu’il retrace.

Je ne suis pas historien, loin de là, mais je ne peux pas dire que la description des prémices de l'indépendance de l'Algérie soit ici au poil et que ce soit vraiment du cinéma de guerre sérieusement solide même si ça y ressemble. Je ne connais pas Pontecorvo qui a manifestement ...

Lire la suite
7
drélium

J'ai découvert ce film par le plus pur des hasards. Alors que je regardais L'Avocat de la Terreur, un documentaire sur maître Vergès, j'ai aperçu des images de ce film intercalées en tant que documents d'archive. Après quelques recherches, j'ai appris qu'il s'agissait d'un ...

Lire la suite
9
Ninesisters

Il y a des films qui ont une sacrée histoire. Celui-ci en a une belle ou, du moins, une épatante. Censuré pendant trente ans en France, vainqueur du Lion d'or à Venise, tourné avec des acteurs non-professionnels (excepté Jean Martin issu du théatre), diffusé en 2003 au ...

Lire la suite
10
batman1985
A voir également
Affiche du film GLISSEMENTS PROGRESSIFS DU PLAISIR
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L AILE OU LA CUISSE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA 317E SECTION

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film R.A.S.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film JULIETA

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAFE SOCIETY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OPERATION EYE IN THE SKY

à partir de

6.99
 
Affiche du film TOUT, TOUT DE SUITE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN HOMME À LA HAUTEUR

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BRAQUEURS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés