LA GUERRE DES BOUTONS

1962
90 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

1962
90 mn
Pour la phrase du Petit Gibus "si j'aurais su, j'aurais pas v'nu..."qui ne figurait pas dans le livre de Pergaud
Les enfants des villages voisins de Velrans et de Longeverne se livrent une guerre sans merci. Malheur au vaincu : il repartira sa culotte entre les mains, tous ses boutons arrachés et la honte peinte sur le visage. Les chefs des deux bandes rivales essuient l'un après l'autre l'humiliant outrage...
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

« Si j’aurais su j’aurais pas v’nu ! » cette prase vous inspire forcément des souvenirs…

Début des années soixante, dans la France profonde et campagnarde, chaque année, à la rentrée des classes  les enfants de Longeverne font la guerre à ceux de Velrans. On ne sait pas à quand remonte ce conflit mais il fait partie de la tradition locale. En tout cas, cette année, Lebrac, le chef de la bande de Longeverne, a une idée superbe : ils vont couper les boutons et les bretelles de ceux de Velrans pour qu’ils se fassent rosser et punir par leurs parents. Pour que la réciproque ne soit pas possible, les gars de Longeverne, eux, vont se battre à poil. Rien à couper ou à enlever. Ils vont même construire une cabane pour s’y réunir et entreposer leur trésor de guerre : les boutons et les bretelles. Mais le chef de la bande des Velrans a une idée. Il va emprunter le tracteur de son père pour détruire la cabane. Mais je m’arrête là pour ne pas vous gâcher la suite.

De jeunes acteurs formidablement  dirigés, des dialogues irrésistibles, des situations hilarantes, Ce film adapté d’un bouquin de Louis Pergaud avait tout pour devenir un succès, ce fut un triomphe avec près de dix millions d’entrée en France.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA CAGE AUX ROSSIGNOLS - DE JEAN DRÉVILLE (1945) (Des gamins craquants, un prof qui les aime et qui va leur faire découvrir les joies de la musique et du plaisir de chanter ensemble.) ou encore NOUS LES GOSSES - DE LOUIS DAQUIN (1941) (Dans une école de la banlieue parisienne, au cours d'une récréation, une grande verrière est brisée. Pour éviter une grave punition à leur camarade, tous les enfants décident de travailler pendant les vacances d'été pour payer le dommage.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné