LES LUMIÈRES DE LA VILLE

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que le film occasionna la plus longue préparation pour Chaplin, plus de 2 ans et demi
Drame - 1931 - Etats-Unis d'Amérique - 82 MIN - VO - Tous publics
Après une série de coups du sort, Charlot le vagabond rencontre une fleuriste aveugle. La jeune fille le prend pour un riche promeneur et il se garde bien de la détromper. Peu après, il sauve la vie d'un millionnaire, qui lui donne sa voiture et beaucoup d'argent. Charlot poura-t-il enfin épater sa belle ?...

Réalisé par

8.2 / 10
1MNavant
Les avis sur Sens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Un vagabond rencontre une marchande de fleurs aveugle. Pris de pitié, il lui donne le peu d’argent qu’il possède. La jeune femme, qui ne peut pas voir son bienfaiteur, croit qu’il s’agit d’un homme riche.

Le soir-même, le vagabond sauve de la noyade un milliardaire excentrique et alcoolique qui le prend sous son aile, l’invite chez lui et lui donne de l’argent, avant de tout reprendre lorsqu’il a dessoulé.

Le vagabond cherche du travail afin d’aider encore l’aveugle : il accepte de participer à un combat de boxe, face à un combattant bien plus fort que lui…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Charles Chaplin

Parce que ce court métrage, tourné 16 ans plus tôt, a servi de modèle à la merveilleuse scène de boxe des "Lumières de la ville".

Charles Chaplin

Un autre drame de la cécité : après avoir rendu une femme aveugle par accident, un playboy entreprend des études de médecine pour la guérir. Un sommet du mélo.

MONSIEUR VERDOUX

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné