LES MISÉRABLES : 2 - LES THÉNARDIER (VERSION RESTAURÉE)

Parce que Ce film en trois parties a demandé dix-huit mois de travail (six mois de préparation, six de tournage et six de montage). A comparer avec les seize ans nécessaires à Victor Hugo pour écrire son roman.
Drame - 1934 - France - 82 MIN - VF - HD - Tous publics
Après la mort de Fantine, Jean Valjean se rend chez les Thénardier, aubergistes à Montfermeil, pour prendre en charge la petite Cosette. Celle-ci est exploitée et martyrisée par les taverniers...
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Après la mort de Fantine, Jean Valjean se rend chez les Thénardier, aubergistes à Montfermeil, pour prendre en charge la petite Cosette. Celle-ci est exploitée et martyrisée par les taverniers mais Valjean parvient à la racheter.

L’ancien bagnard et l’enfant s’installent à Paris sous une nouvelle identité. Des années plus tard, Cosette tombe amoureuse de Marius, un étudiant pauvre.

Les voisins de Marius ne sont autre que l’affreuse famille Thénardier, qui trouve là à une occasion de se venger de Valjean, en le dénonçant à la police.

Réalisé par

8 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Charles Vanel

Claude Berri adapte Emile Zola avec un budget record et un casting quatre étoiles. Cette évocation du labeur des mineurs de fond est un plaidoyer contre la misère et l'exploitation.

Raymond Bernard

Parce que Claude Lelouch adapte Victor Hugo à sa manière, libre et flamboyante. Une partie de l'histoire se passe désormais sous l'occupation, comme un souvenir d'enfance du réalisateur.

LE SALAIRE DE LA PEUR