LES PASSAGERS DE LA NUIT

Bientôt disponible
Parce que le vrai Bogart n'apparaît on le sait sur l'écran qu'au bout d'une heure
Policier / Suspense - 1948 - Etats-Unis d'Amérique - 102 MIN - Tous publics
Accusé à tort d'avoir assassiné sa femme, Vincent Parry s'évade de prison. Recherché par la police, il est recueilli par une jeune femme qui croit en son innocence. Parry effectue une opération de chirurgie esthétique pour changer de visage.

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Vincent Parry a été condamné à perpétuité pour le meurtre de sa femme, dont il est innocent. Il s’évade du pénitencier afin de retrouver lui-même le coupable.

Poursuivi par la police, il doit se cacher. Il est recueilli par Irène Jansen, une jeune peintre qui croit en son innocence. Le père d’Irène avait autrefois été lui aussi accusé d’un crime qu’il n’avait pas commis. Irène cache Vincent, dont les proches sont menacés par le tueur.

Pour échapper à la police, Vincent effectue une opération de chirurgie esthétique qui lui donne un nouveau visage.

Le contexte

Humphrey Bogart

Une autre histoire de changement de visage. Ce thriller mystérieux annonce la série "Le prisonnier", voire certains films de David Lynch.

Delmer Daves

Bien des scènes des "Passagers de la nuit" sont filmées en caméra subjective, c'est-à-dire que l'on voit par les yeux du personnage. Dans "La dame du lac", le spectateur est entièrement à la place du détective.

LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS