MIA MADRE

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Ce fut l'un des plus beaux films de 2015...
Drame - 2015 - France|Italie - 103 MIN - VM - HD - Tous publics
Margherita est une réalisatrice en plein tournage d’un film avec un célèbre acteur américain. À ses questionnements d’artiste engagée, se mêlent des angoisses d’ordre privé : sa mère est à l’hôpital, sa fille en pleine crise d’adolescence. Et son frère, quant à lui, se montre comme toujours irréprochable… Margherita parviendra-t-elle à se sentir à la hauteur ?
6.9 / 10
6.9 / 10
Bonus à retrouver dans Mes Films : MAKING-OF
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR

C’est à la suite du décès de sa mère que Nanni Moretti a écrit ce film intime et bouleversant, qui nous fait passer du rire aux larmes. Car au-delà de son sujet poignant, traité avec pudeur et délicatesse, ce douzième long métrage est aussi ponctué de moments très drôles, notamment dans les scènes qui voient le cinéaste italien raconter les coulisses d’un tournage. Le personnage principal de Mia Madre est en effet une réalisatrice, confrontée aux caprices de l’acteur américain qu’elle a choisi pour son nouveau film, dont le tournage commence au moment où sa mère est hospitalisée.

Nanni Moretti, qui a souvent interprété le personnage principal de ses films, ne l’a jamais envisagé pour Mia Madre, dans lequel on le retrouve toutefois dans un rôle secondaire, celui du frère de la réalisatrice. Celle-ci est incarnée par la superbe Margherita Buy, une comédienne italienne qui collabore pour la troisième fois avec Nanni Moretti après Le Caïman et Habemus Papam.

Face à elle, on reconnaît John Turturro, irrésistible dans la peau d’un comédien trublion par moments à la limite du supportable. Cet acteur habitué du cinéma des frères Coen, récompensé à Cannes pour Barton Fink, a également signé une poignée de longs métrages. Sa finesse d’interprétation est à l’image de l’ensemble du casting, qui contribue à faire de Mia Madre, présenté en compétition au festival de Cannes, l’un des plus beaux films de l’année 2015.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver JOURNAL INTIME (Un classique dans la veine intime de Nanni Moretti.) ou encore NO HOME MOVIE (Le dernier film de Chantal Akerman, sur la disparition de sa mère.).

Réalisé par

Bonus à retrouver dans Mes Films : MAKING-OF

Même réal

Même casting

Pas si éloigné