Bande Annonce de DOGMANDécouvrez la bande Annonce de DOGMAN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/14254/fond/14254_w_500.jpg
Matteo Garrone
Adamo DionisiEdoardo PesceFrancesco AcquaroliMarcello FonteNunzia SchianoAlida Baldari CalabriaAniello ArenaGianluca GobbiLaura PizziraniEmanuele BarbalongaMiriam PlatanoNelly Oliva

DOGMAN

99 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Matteo Garrone.

Casting : Adamo Dionisi, Edoardo Pesce, Francesco Acquaroli, Marcello Fonte, Nunzia Schiano, Alida Baldari Calabria, Aniello Arena, Gianluca Gobbi, Laura Pizzirani, Emanuele Barbalonga, Miriam Platano. Nelly Oliva

Synopsis : Marcello est un toiletteur pour chiens que tout le monde apprécie dans son quartier. Après le travail, il retrouve ses amis au bar. Cet homme apparemment sans histoire arrondit ses fins de mois en fournissant de la cocaïne. Son ami Simoncino, qui vient de sortir de prison, va bouleverser sa vie bien réglée...

Scénario : Damiano D'Innocenzo, Fabio d'Innocenzo, Giulio Troli, Massimo Gaudioso, Matteo Garrone, Ugo Chiti.
Musique : Michele Braga.
Pays : France|Italie
Tags : Drame, Mafia, Chien.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

En 1988, un fait divers secoue toute l’Italie : Pietro De Negri, un toiletteur pour chiens sans histoire a massacré un boxeur et caïd dont il était la tête de turc depuis trop d’années. Le cas de cet homme en apparence fragile métamorphosé en furie fera longtemps la une des medias.

Matteo Garrone a lui aussi été marqué à l’époque par cette affaire mais aura attendu trente ans pour en faire un film. A ses yeux, cette histoire a pris de l'ampleur, est devenue une allégorie d’un retour en puissance du fascisme en Italie, capable de transformer des citoyens ordinaires en monstres malgré eux.

Il y a plusieurs bêtes dans Dogman, évidemment Simone, brute épaisse qui plie tout un quartier à sa volonté, mais surtout celle qui se tapit en Marcello, homme frêle et sans malice. Garrone les filme  pour revenir à un portrait de l’Italie dix ans après Gomorra. Le constat est encore plus noir quand une relation de maître à esclave s’inverse jusqu’à les faire se confondre, la rage pouvant s’emparer de ceux qui avaient l’air de dociles toutous.

Matteo Garrone avait en tête Dogman avant même Gomorra, mais butait dans l’écriture sur les transformations presque à vue de la société italienne sous Berlusconi. Le scénario d’abord concentré sur l’histoire de Pietro de Negri, s’est étendu au gré des versions à une fable philosophique plus globale autour d’une résurgence de la violence physique ou morale en réaction à une montée du nationalisme

Dogman pouvait alors devenir comme une extension de certains des films précédents de Garrone, renouer avec le féroce état des lieux que rédigait L’embaumeurou Gomorra.Tout en prolongeant les thèmes universels de Reality ou du Conte des contes, notamment le rapport de force entre le faible et le fort, mais en se rapprochant d’un réalisme social. Quant à la forme, le réalisateur optera pour un climat de western crépusculaire au sein d’une ville isolée, quasi déserte, renforçant un sentiment de frontière physique comme morale sur le point d’être abolie.

Pour incarner ce récit d’une perte d’innocence, Garrone a longtemps cherché le comédien idéal pour son toiletteur pour chiens, avant de tomber au hasard du casting sur Marcello Fonte. La vie de cet acteur pourrait mériter un film en soi : fuyant une mère trop présente, il vivote de petits boulots jusqu’à débarquer à Cinecitta où il force le plateau de Gangs of New York qu’y tournait Martin Scorsese et décroche un petit rôle. Sa présence singulière intrigue d’autres réalisateurs sans l’empêcher de vivre en marge du milieu, notamment avec une troupe de théâtre collaborant avec des détenus en prison ou des centres sociaux. C’est là que le directeur de casting de Dogman le repère, Garrone voyant en son parcours les traces d’une classe populaire italienne à l’ancienne, aujourd’hui instrumentalisée par le pouvoir en place. Mais aussi cette volonté de surmonter les épreuves, donc un acteur qui avait naturellement du chien.

À rebrousse-poil.

S'il est bien un domaine dans lequel Matteo Garrone excelle, c'est bien celui de la satire, de la farce amère digne des grands maîtres italiens des années 60. Après avoir épinglé les effets corrupteurs du pouvoir dans un film empêtré dans ses excès baroques (Tale of tales), ...

Lire la suite
7
Kalopani

Violence des échanges en milieu canidé

Après les expérimentations fantasy de Tale of Tales, Matteo Garrone fait un retour plus modeste par une petite porte, rouillée et décatie pour un film noir qui prend d’une nouvelle façon le pouls de l’Italie contemporaine. A dimension familiale et intime, son drame sonde, ...

Lire la suite
7
Sergent Pepper

Echec et meute

L'être humain est, avant toute autre chose, un animal social. Mais comme il aime plus que tout se raconter de réconfortants mensonges, il fait tout ce qui est son pouvoir pour l'oublier, et feint de se croire indépendant et plus fort que ce qu'implique ce postulat un poil humiliant. ...

Lire la suite
8
guyness
 
le contexte
A voir également
Affiche du film BIENVENUE DANS LE SUD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Diaz : un crime d Etat

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CROC-BLANC

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ACCATONE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN HOMME PRESSÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES CHATOUILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES FILLES DU SOLEIL

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : DOSSIER 64

à partir de

6.99
 
Affiche du film A STAR IS BORN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film YETI & COMPAGNIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés