Bande Annonce de QUAI D'ORSAYDécouvrez la bande Annonce de QUAI D'ORSAY sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5632/fond/5632_w_500.jpg
Bertrand Tavernier
Julie GayetNiels ArestrupRaphaël PersonnazThierry LhermitteAlix PoissonAnaïs DemoustierBruno RaffaelliMarie BunelThierry FrémontThomas ChabrolDidier BezaceFrançois PerrotJane BirkinJean-Marc RoulotSonia Rolland

QUAI D'ORSAY

200 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Bertrand Tavernier.

Casting : Julie Gayet, Niels Arestrup, Raphaël Personnaz, Thierry Lhermitte, Alix Poisson, Anaïs Demoustier, Bruno Raffaelli, Marie Bunel, Thierry Frémont, Thomas Chabrol, Didier Bezace, François Perrot, Jane Birkin, Jean-Marc Roulot. Sonia Rolland

Synopsis : Jeune diplômé, Arthur Vlaminck vit en couple avec Marina, une institutrice. Il est embauché au ministère des Affaires Étrangères où il est chargé d'écrire les discours du ministre Alexandre Taillard de Worms. La mission se révèle épuisante : le ministre, totalement survolté, est très occupé et donc peu disponible. De plus, Arthur doit apprendre à composer avec la susceptibilité et les egos des membres du cabinet. Jour après jour, il s'efforce de se faire une place entre le directeur du cabinet et les conseillers du Quai d’Orsay...

Scénario : Antonin Baudry, Bertrand Tavernier, Christophe Blain.
Musique : Philippe Sarde.
Pays : France
Tags : Comédie.

Film pas encore disponible
S’il passe aisément d’un polar comme Dans la Brume électrique à une adaptation de Madame de La Fayette avec La Princesse de Montpensier, en quelque quarante ans de carrière, Bertrand Tavernier n’avait pourtant jamais signé  de comédie pure. A la lecture de Quai d’Orsay la BD à succès de Christophe Blain et Abel Lanzac, il a eu immédiatement envie de porter à l’écran cette chronique très drôle des mœurs étranges d’un cabinet ministériel.

Arthur, un jeune diplômé, est chargé des langages du ministre. En d'autres termes, il doit rédiger ses discours. La tâche n'est pas simple : le ministre est un lecteur passionné du philosophe grec Héraclite qu'il aimerait citer à tout propos, même pour évoquer la crise au Lousdemistan ou la situation explosive en Oubanga.

Pour incarner ce novice, Tavernier a fait appel à Raphael Personnaz, le duc d’Anjou de La Princesse de Montpensier. Thierry Lhermitte, en ministre imprévisible, est secondé par un Niels Arestrup, en directeur de cabinet imperturbable. Thierry Frémont, Thomas Chabrol, Bruno Raffaelli et Julie Gayet forment quant à eux l’équipe des conseillers. Côté clins d’œil, Sonia Rolland campe une chargée de mission surnommée miss Angoulême et  Bruno Le Maire, ancien membre du cabinet Villepin fait une apparition dans son propre rôle…
Le scénario de Quai d'Orsay a été coécrit par Bertrand Tavernier et les auteurs de la BD Christophe Blain et Antonin Baudry, qui a abandonné pour l’occasion le pseudonyme d’Abel Lanzac. En fait, l’histoire s’inspire largement de l'expérience vécue aux Affaires étrangères par Baudry, ex-plume de Dominique de Villepin après des études à Polytechnique, et un DEA sur le cinéma de Hong Kong. Au début, le jeune auteur ne voyait pas trop l'intérêt d'une adaptation. L’enthousiasme de Tavernier et ses idées dont celle des feuilles qui volent à chaque entrée du ministre ont fini par le convaincre. Au final, il a trouvé qu’en « en humanisant les personnages le cinéaste rejoignait son intention de départ : montrer que ces gens, diplomates et politiques, sont des hommes comme les autres, tantôt médiocres, tantôt grandioses. »

Pour créer son personnage, Thierry Lhermitte se défend d’avoir imité Villepin. « Je me suis inspiré de Villepin, je ne l'ai pas imité. Nuance ! précise-t-il. Taillard de Worms, c'est Villepin, ça crève les yeux. D'ailleurs en vue de la séquence du discours à l'ONU, j'ai quand même pris le temps de regarder la vidéo de sa prestation. J'ai étudié sa vitesse d'élocution, sa manière singulière de serrer sa gorge. Villepin est tout de même un type habité par une incroyable énergie. Il a ce côté extravagant et passionné qui en fait un personnage totalement théâtral, voire cinématographique. »

Le film a d’ailleurs plu à Dominique de Villepin à qui Tavernier l’a montré. L’ancien ministre a trouvé que la vision de ses collaborateurs était tout à fait juste. « Ils sont vraiment sympathiques, même leur chef », a-t-il déclaré. Il a toutefois émis une réserve : le fait que Bush soit traité de connard. Il semblerait pourtant que l’anecdote ne soit pas une pure invention.Enfin, si le tournage a pu se dérouler dans les locaux du Quai d'Orsay, à l'Elysée et à l'Assemblée Nationale, la production a également eu l’autorisation de filmer dans la salle du Conseil de Sécurité de l'ONU à New York, chose assez exceptionnelle puisque seul Sydney Pollack l’avait obtenue auparavant pour L’Interprète.
le contexte
A voir également
Affiche du film INCONTRÔLABLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAMPING À LA FERME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LAISSEZ-PASSER

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés