SHREK LE TROISIÈME

À partir de 2.99 €
Jeunesse - 2007 - Etats-Unis - 92 MIN - VM - HD - Tous publics
L'ogre Shrek n'avait pas quitté son marécage pestilentiel et épousé sa chère et tendre Fiona pour devenir roi. C'est pourtant ce qui risque de lui arriver après que son beau-père Harold passe l'arme à gauche sans crier gare. S'il n'arrive pas à dénicher illico un roi avec l'aide de ses fidèles compagnons, l'Âne et le Chat Potté, Shrek deviendra le prochain souverain du Royaume Fort...
5.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

Il était une fois, un ogre qui avait fini par se faire accepter dans toute sa laideur, trouvé l’amour qu’on lui refusait, mais qui n’apprécie guère que son beau-père de Roi voie aujourd’hui en lui son successeur au trône après avoir voulu le faire éliminer. Shrek n’a pas quitté son marécage pour devenir Roi. Il aspire de nouveau la paix et il ne l’aura que s’il parvient à se trouver un remplaçant… Et Arty, le cousin stupide de Fiona, pourrait bien faire l’affaire…

 

Shrek le Troisième est le premier épisode de la franchise à avoir reçu des critiques mitigées, sans que cela pèse sur le succès commercial. Pourtant, la fantaisie et le rythme sont là et les personnages angulaires fidèles à leur rang. A la réalisation, Andrew Adamson (parti produire Le Monde de Narnia) a laissé la place à Chris Miller et Raman Hui, mais apparaît encore au générique comme scénariste.

 

Ici, c’est la légende des Chevaliers de la Table ronde qui est objet de tous les quolibets, de Merlin l’enchanteur à Lancelot, en passant par La Dame du lac et bien sûr le roi Arthur à qui Justin Timberlake prête sa voix et dépeint comme un ado rebelle doublé d’un loser. Le chanteur va même plus loin en qualifiant son personnage de “ringard" : à l'adolescence, tout le monde est impopulaire et paniqué à l’idée que tout ce qu’on dit puisse être retenu contre vous. En fait, Arty, est un peu comme moi ; un peu stéréotypé” conclut le très lucide Justin. Il est pourtant bien à l’origine de quelques-unes des meilleures situations du film. Régalez-vous.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

C'est là que tout a continué...

Raman Hui

C'est là que tout a commencé !

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS