THAT COLD DAY IN THE PARK

À partir de 2.99 €
Drame - 1969 - Canada|Etats-Unis d'Amérique - 103 MIN - VO - Tous publics

Désœuvrée et solitaire, une riche jeune femme de la haute société de Vancouver, invite un jour un jeune inconnu à s'abriter de la pluie dans son appartement. Elle finit par lui proposer de s'y installer avec elle. Elle ignore encore quelle sera la conséquence de cette étrange situation. Lequel des deux aura à payer le prix fort ?

 

Réalisé par

6.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Didier Philippe-Gérard
Didier Philippe-Gérard
CHRONIQUEUR

Frances Austen a trente-deux ans. Riche, célibataire, elle appartient à la bonne société de Vancouver et est toujours vierge. Depuis la mort de sa mère, elle vit seule dans un superbe appartement près du parc. Un jour, en rentrant chez elle, elle remarque un jeune homme assis sur un banc qui ne semble pas savoir où aller. Alors que la pluie se met à tomber, elle le voit de sa fenêtre et va le chercher pour lui proposer de se mettre à l'abri. Elle l'emmène dans son appartement où elle s'occupe de lui avec une attention toute maternelle bien qu'on sente que ce bel  inconnu la trouble. Mais a-t-elle bien fait de recueillir ce jeune homme mutique au visage d'ange? Qui des deux va prendre l'ascendant sur l'autre ? Un an avant d'accéder à la célébrité avec M.A.S.H., Robert Altman nous propose cette histoire étrange et scabreuse, limite malsaine, qui nous raconte, à travers le portrait de Frances Austen, la solitude au féminin, les conventions bourgeoises et les névroses que cela peut engendrer. Inédit en France, ce film nous permet, entre autre, d'apprécier le talent naissant de son réalisateur et l'aura de son interprète, Sandy Dennis, qui  est prodigieuse de sensibilité, de fragilité et de mystère.

 

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

A l'instar de Bergman, Altman adore les portraits de femmes, les tourments et les circonvolutions de la psychologie féminine le fascinent tout au long de son oeuvre.

Robert Altman

Robert Aldrich nous dresse le portrait de deux femmes, deux soeurs, qui cohabitent et s'opposent dans un huis clos étouffant. Laquelle des deux dévorera l'autre ?

ESCALIER INTERDIT - ROBERT MULLIGAN (1967)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité