UN PEU DE SOLEIL DANS L'EAU FROIDE

À partir de 9.99 €
Jacques Deray, auteur accompli de films d'action, plonge avec brio dans l'atmosphère provinciale d'un grand drame d'amour.
Drame - 1971 - France|Italie - 106 MIN - VF - Tous publics

Gilles, jeune homme dépressif, fait la connaissance à Limoges de Nathalie, femme intransigeante et idéaliste, qui va tout quitter pour aller vivre à Paris avec lui. 

Réalisé par

5.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

C’est en 1971 que le cinéaste français Jacques Deray réalise le film Un peu de soleil dans l’eau froide, juste après avoir signé Doucement les basses, avec Alain Delon,  et deux ans avant Un homme est mort, avec Jean-Louis Trintignant. Pas de grande vedette masculine en revanche dans cette adaptation d’un roman de Françoise Sagan dont le beau titre provient d’un poème de Paul Eluard. Pour écrire avec lui le scénario du film, Jacques Deray fit appel à Jean-Claude Carrière. Ensemble, ils adaptent ce roman paru quinze ans après Bonjour, Tristesse et à propos duquel Françoise Sagan déclara, je cite : « Je crois que c’est la première fois qu’il y a dans un de mes romans un personnage un peu absolu. Dans ma malheureuse littérature, c’est la première passion absolue, le premier drame. »
Lors du tournage du film, Jacques Deray est revenu sur sa conception de la mise en scène et singulièrement de l’adaptation en expliquant, je cite : « Le metteur en scène c’est quelqu’un qui s’est fixé le but de raconter des histoires à sa façon avec son potentiel de personnages et y mêlant ses obsessions. A partir du moment où c’est moi qui raconte Un peu de soleil dans l’eau froide, Sagan passe au second plan, car ma façon de voir les choses n’est pas forcément la sienne. Le film doit devenir un produit personnel et non une copie du roman mis en images. » fin de citation.

Le film reste cependant fidèle à la trame du roman qui raconte l’histoire d’amour dramatique entre Gilles Lantier, un journaliste parisien brillant, incarné par Marc Porel, et Nathalie Sylvener, une femme mariée, sincère, entière et passionnée qui tombe très rapidement amoureuse de lui lors d’une soirée provinciale. Et c’est l’actrice Claudine Auger qui incarne ce personnage. 

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

C'est à Limoges que Claude Sautet situe l'action de son film, comme Jacques Deray

Jacques Deray

Chabrol, comme Deray, situe la passion amoureuse et dévastatrice qu'il décrit dans la province française avec le même souci d'en décrire les codes et les rites.

OPÉRATION TONNERRE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS