Bande Annonce de UN WEEK-END SUR DEUXDécouvrez la bande Annonce de UN WEEK-END SUR DEUX sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3561/fond/3561_w_500.jpg
Nicole Garcia
Miki ManojlovikNathalie BayeHenri GarcinJacques BoudetMarie DaëmsSacha BriquetSusan CarlsonDavid JalilJan MaddMichelle Goddet

UN WEEK-END SUR DEUX

94 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Nicole Garcia.

Casting : Miki Manojlovik, Nathalie Baye, Henri Garcin, Jacques Boudet, Marie Daëms, Sacha Briquet, Susan Carlson, David Jalil, Jan Madd. Michelle Goddet

Synopsis : Camille est une actrice qui connaît des difficultés professionnelles. Après son divorce, son mari a obtenu la garde de leurs deux enfants. Elle ne les voit qu'un week-end sur deux. C'est le cas cette semaine, mais elle a également un engagement à honorer à Vichy, pour animer un gala du Rotary local. Pas d'autre solution donc que d'emmener sa petite fille et son fils avec elle. Son mari l'apprend et, furieux, il décide de venir les rechercher. Mais Camille décide de prendre la fuite avec eux, vers le Sud. Tentant de renouer le contact avec son fils notamment, elle lui propose d'aller en Espagne observer une pluie de météorites, lui qui est passionné d'astronomie....

Scénario : Anne-Marie-Etienne, Jacques Fieschi, Nicole Garcia, Pilippe Le Guay.
Musique : Oswald d'Andrea.
Pays : France
Tags : Drame, Aventure / Action, Je me déplace, Acteurs et actrices, Mères françaises.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Quand en 1990, Nicole Garcia réalise son premier film, « Un week end sur deux », c'est une actrice reconnue qui a travaillé sous la direction de cinéastes aussi différents que Tavernier, Rivette, Deray, de Broca, Lelouch, Heynemann, Sautet, Resnais et Deville, entre autres. Mais, contrairement à d’autres acteurs qui, en passant derrière la caméra, se mettent eux-mêmes en scène, Nicole Garcia confie à Nathalie Baye le soin d’incarner son héroïne, Camille.
Or, cette dernière est une actrice, selon le scénario coécrit par Nicole Garcia avec Jacques Fieschi, Philippe Le Guay et Anne-Marie Etienne.. Pour son premier film en qualité de réalisatrice, Nicole Garcia choisit donc d’assumer l’effet de miroir : c’est de son métier dont elle veut aussi parler, sans complaisance ni tabou, avec un personnage d’actrice en crise. A propos de ce choix narratif, la cinéaste dira plus tard, je cite : « J’ai fait alors confiance à mon récit : une fille à qui l’on retire son carnet de chèques dès la première image et qui part faire un gala minable pour le Rotary, une actrice qui n’a plus de succès et qui anime des congrès à Vichy. Et, en sous-main, quelque chose de plus intime : une femme qui n’a pas été la mère qu’elle souhaitait être. » Fin de citation. 

Si le divorce et la maternité sont bien au centre du récit filmé par Nicole Garcia, il n’empêche que la figure de la femme et de l’actrice occupe une place privilégiée. Dans un entretien récent, la cinéaste a éclairé un peu plus ce parti pris féminin en révélant, je cite : « Le premier titre auquel j’ai pensé pour le film était « Quelques jours dans la vie de Romy Schneider ». Pour moi, Romy Schneider est morte dans une figure de suppliciée, dans un immense déchirement. Elle s’était départie de quelque chose d‘intime et l’avait offert à des metteurs en scène qui, après sa disparition, vivaient confortablement et continuaient de prospérer. Cette vision est évidemment un fantasme de ma part » concluait la cinéaste. Toutefois, on voit bien que ce titre finalement non retenu pousse à des interprétations plutôt radicales.
Comme d’autres personnages féminins dans les films suivants réalisés par Nicole Garcia (on songe notamment au personnage de Catherine Deneuve dans « Place Vendôme » ou à celui de Géraldine Pailhas dans « L’Adversaire »), la Camille du film est humiliée et manipulée par le père de ses enfants. Ici l’enjeu, c’est précisément pour Camille de savoir dire non, d’oser la rupture pour avoir le mot de la fin face à un homme qui précisément lui refuse ce droit. Or, de ce point de vue, le film est également un tournant dans la carrière de Nathalie Baye elle-même. Cette dernière affirme en effet que le film de Nicole Garcia lui a précisément permis de rompre avec les rôles d’épouse idéale que la plupart des cinéastes lui avaient jusque-là réservés. Cette liberté conquise, dont la scène du fou rire, non écrite et totalement improvisée, est en quelque sorte l’illustration parfaite,  se retrouvera par la suite avec des cinéastes comme Tonie Marshall ou Xavier Beauvois.

le contexte
A voir également
Affiche du film J AI ÉPOUSÉ UNE OMBRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film JE VAIS CRAQUER !!!

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L ADVERSAIRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SPACE COWBOYS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés