Bande Annonce de Where to Invade NextDécouvrez la bande Annonce de Where to Invade Next sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10733/fond/10733_w_500.jpg
Michael Moore
Michael Moore

Where to Invade Next

120 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michael Moore.

Casting : Michael Moore

Synopsis : Michael Moore sillonne l'Europe afin d'en envahir différents pays, culturellement parlant, et de rapatrier chez lui aux USA, ce que ces contrées ont de meilleur.

Scénario : Michael Moore.
Musique : Dan Evans Farkas, Heather Kreamer.
Pays : Etats-Unis
Tags : Documentaire, Politique américaine, Documentaire politique.

à partir de

9.99
voir ce film

Where to Invade Next est un documentaire américain réalisé et interprété par Michael Moore et dans lequel le cinéaste quitte pour la première fois, cinématographiquement parlant, le sol des Etats-Unis pour s'aventurer bannière étoilée à la main, sur d'autres terrains dans le but d'envahir purement et simplement certains pays étrangers. Traduisez, piquer aux dits pays ce qu'ils ont de mieux question culture, traditions et surtout bienfaits sociaux et qui fait défaut aux Etats-Unis d'Amérique.

C'est ainsi que nous suivons l'auteur de Farenheit 9/11 Palme d'Or au Festival de Cannes en 2004, de Bowling for Columbine, de Sicko, de The Big One et quelques autres, dans un périple au cours duquel l'homme découvrira avec stupeur par exemple, que les enfants français aiment boire de l'eau plutôt que du coca cola, que les italiens bénéficient de congés payés annuels auxquels s'ajoutent les jours fériés en tous genres, que certaines prisons en Scandinavie ne sont ni plus ni moins que des maisons individuelles habitées de manière autonome par les détenus, ou encore et toujours en Scandinavie, que les devoirs n'existent pas pour les écoliers en dehors des heures de cours. Tout cela et bien plus d'idées encore que Michael Moore voudra transplanter aux USA dans le but de rendre son pays plus agréable à vivre.

Where to Invade Next ne manque pas d'humour, car même si certaines réalités ici démontrées seront moins à même d'ébahir le spectateur européen que l'américain, il y a l'art et la manière de faire de Michael Moore, posant les questions les plus incongrues à ses interviewés et feignant de tomber à la renverse à l'énoncé de réponses pour le moins étrangères à l'esprit américain.

Vous n'êtes pas sans avoir remarqué le manichéisme propre à Michael Moore, aussi bien dans Where to Invade Next que dans ses précédentes œuvres. Le documentariste nous raconte des vérités certes, mais sa mauvaise foi réside dans le fait de choisir systématiquement un aspect des choses et d'en éluder un autre. Ainsi le revers de la médaille n'est-il jamais montré. Cette mauvaise foi est cependant totalement assumée par Michael Moore puisque l'homme reconnaît avec humour, pour ce qui est du film que vous venez de regarder, être parti à la cueillette de fleurs et non d'orties. Que l'Italie connaisse aussi le chômage ou que les MacDos fassent le plein d'enfants en France sont entre autres des réalités qui ne l'intéressaient pas.

Ainsi présentés, les pays visités, voire envahis, dans Where to Invade Next font office de paradis sur terre, paradis dont les Etats-Unis feraient bien de s'inspirer pour leur plus grand bien. Dans ses précédents films Michael Moore s'évertuait à montrer les travers de l'Amérique, oubliant sciemment d'évoquer de quelconques aspects positifs propres à son pays. A la fin de Where to Invade Next, le réalisateur se découvrant la fibre patriote, nous informe du fait que toutes les belles initiatives européennes ici relatées sont en fait nées d'idées américaines que les Etats-Unis n'ont jamais mises en pratique.

A propos de Where to Invade Next, Michael Moore raconte avoir voyagé léger et s'être entouré d'une équipe technique réduite, ceci dans le but de pouvoir éviter d'avoir à solliciter des autorisations de tournages ci et là, et aussi de mettre le plus possible à l'aise ses interlocuteurs sans les encombrer, notamment les personnalités qui ont eu la courtoisie de le recevoir. Et le cinéaste d'ajouter que si on le voit commettre certaines gaffes à l'écran, c'est tout simplement parce qu'il ne s'embarrasse jamais d'une deuxième prise, ce qui est aussi une façon de déranger au minimum ses hôtes.

"Europe 51"

Le nouveau Michael Moore est arrivé. Qu'on l'adore ou qu'on le déteste, le célèbre trublion américain démocrate jusqu'au bout des ongles suscite toujours une certaine curiosité, ne laissant jamais personne indifférent. Non content de bénéficier d'une grande popularité ...

Lire la suite
7
f_bruwier_hotmail_be

Je n'avais vu que deux documentaires de Moore : "Bowling for Columbine" et "Fahrenheit 9/11" (beaucoup plus dispensable que le précédent). Le premier constat est que "Where to invade next" est résolument plus optimiste que ses précédents travaux. Le synopsis : Moore décide ...

Lire la suite
7
Kwal

Where we can

A tous ceux qui s'attendent à un brûlot, passez votre chemin. Michael Moore parcourt l'Europe et interroge les gens sur l'un des acquis sociaux présent dans divers pays. Congés payés, cantine scolaire, système éducatif, université gratuite, prisons modèles, dépénalisation ...

Lire la suite
8
simgood
 
le contexte
A voir également
Affiche du film La sociologue et l ourson

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICA

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film WE ARE MANY

à partir de

2.99
 
Affiche du film The Guard

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film GUEULE D ANGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TAMARA VOL.2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UNE PRIÈRE AVANT L AUBE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PUR-SANG

à partir de

4.99
 
Affiche du film BUDAPEST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONTES AUX LIMITES DE LA FOLIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés