BLACK BOOK

À partir de 2.99 €
Parce que le personnage principal s'y exprime en 4 langues, hollandais, allemand, anglais, hébreu
Policier / Suspense - 2006 - Belgique|Allemagne|France - 140 MIN - VM - HD - interdit aux moins de 10 ans
Après qu’elle ait échappé au massacre de sa famille par les nazis, la belle chanteuse Rachel Steïn est recrutée par les résistants, notamment Akkermans avec qui elle a une aventure. Il lui demande alors de se servir de ses charmes pour s’approcher de l’officier Muntze. Elle réussit à le séduire et découvre progressivement que, entre les deux hommes, Akkermans et Muntze, les choses sont nettement plus floues qu’elle pouvait le croire au départ.

Réalisé par

7.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Pierre-Simon Gutman
Pierre-Simon Gutman
CHRONIQUEUR

La conception de Black Book est un l’histoire d’un retour aux sources, et même d’un retour à la maison. Celui de son cinéaste, Paul Verhoeven, qui avait marqué sa patrie natale, les Pays Bas, avec une suite de longs métrages au parfum sulfureux (Spetters, Le Quatrième homme) au début des années 80, avant l’inévitable appel d’Hollywood. Verhoeven y connut, un premier temps, une belle suite de succès, dont Robocop et Basic Instinct.

Mais voilà, depuis l’échec financier de Showgirls, l’étoile du metteur en scène a pâli et, plutôt que de descendre dans l’enfer de la série B américaine, Verhoeven a préféré revenir en conquérant dans son pays. Il y a été fort bien accueilli, puisque Black Book est l’une des plus grosses superproductions de l’histoire du cinéma néerlandais.

Le film revisite la période de la deuxième guerre mondiale et appartient à un genre assez codifié, que l’on pourrait appeler mélodrame d’espionnage, dont le modèle et matrice demeure Les Enchaînés d’Hitchcock. Comme dans ce classique, une belle héroïne est amoureuse d’un résistant et va devoir, sur ordre de ce dernier, coucher avec un nazi afin de percer quelques-uns de ses secrets. Mais les limites morales vont rapidement disparaître, les rôles se renverser et les certitudes sur le bien et le mal être écorchées. C’est cette subversion, assumée et presque joyeuse, qui est la marque du cinéaste.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Carice Van Houten

C'est avec ce film que Verhoeven va visiter une première fois l'époque et les thèmes qu'il reprendra pour Black Book.

Paul Verhoeven

Les Enchainés d'Hitchcock demeure le modèle indépassable d'un certain genre de mélodrame d'espionnage dont Black Book se réclame ouvertement.

INGRID JONCKER

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité