Bande Annonce de STALINGRADDécouvrez la bande Annonce de STALINGRAD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/835/fond/835_w_500.jpg
Jean-Jacques Annaud
Bib HoskinsEd HarrisJoseph FiennesJude LawRachel WeiszRon Perlman

STALINGRAD

126 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean-Jacques Annaud.

Casting : Bib Hoskins, Ed Harris, Joseph Fiennes, Jude Law, Rachel Weisz. Ron Perlman

Synopsis : Hiver 1942 : au cours de la bataille de Stalingrad, un jeune tireur d’élite, ancien paysan, se fait remarquer par la virtuosité avec laquelle il  élimine les officiers allemands. Il est montré en exemple, mais les espoirs placés en lui commencent à le faire douter de lui-même. C’est alors que les Allemands envoient sur place leur meileur tireur d’élite pour éliminer le sniper russe.

Scénario : Alain Godard, Jean-Jacques Annaud.
Musique : James Horner.
Pays : Allemagne | Royaume-Uni | Etats-Unis d'Amérique
Tags : Guerre / Western, Films de duos, Histoires dans l'histoire, Politique / Histoire, Uniformes et grandes manœuvres, Artillerie lourde, Visions de la Seconde Guerre mondiale, Films russes, En Russie.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Adapté du roman Enemy at the gates de William Craig, Stalingrad raconte un duel quasi intimiste entre deux tireurs d’élite dans le contexte de la monstrueuse bataille de Stalingrad qui a définitivement arrêté l’élan des armées d’Hitler en Russie. Sergio Leone en avait rêvé, c’est finalement Jean-Jaccques Annaud qui s’en est emparé.

Plutôt que d’illustrer frontalement une bataille épique, Annaud s’est concentré sur le duo de tireurs interprétés par Jude Law et Ed Harris. La guerre en elle-même est reléguée à l’arrière-plan, de même qu’une intrigue secondaire conventionnelle qui montre un triangle amoureux enre un commissaire politique, une combattante russe et le sniper soviétique.

Dès qu’il se concentre sur ce qui l’intéresse, Annaud devient passsionnant. Il traite le duel d’une façon purement cinématographique, c’est à dire quasiment sans dialogue. Très vite, le cours du récit  vire à l’étude obsessionnelle d’une activité où l’œil, le regard, la vue, la vision, la visée, l’optique, occupent une place essentielle.  Au point qu’on en vient à soupçonner Annaud de s’être pris au jeu et d’avoir rapproché l’activité des tireurs de celle du cinéaste. Après tout, il a tourné en anglais , une langue dans laquelle on utilise le même mot pour dire filmer et tirer : shoot.
Dans Stalingrad, les indices sont nombreux pour signifier l’importance de bien voir pour survivre. Il faut aussi savoir penser. Mais pas trop réflechir, comme le montre la scène où un combattant se  rend compte, trop tard, que l’éclat de son viseur éclairé par le soleil  le fait repérer  par son adversaire. Parfois, Annaud dénonce aussi l’effet pernicieux de l’idéologie sur le jugement. Le personnage du commissaire politique interprété par Jospeh Fiennes en est un exemple, lui qui est obligé de retirer ses lunettes déformantes pour bien comprendre ce qui se passe sous ses yeux.

Tourné pour 70 millions de dollars, Stalingrad a fait un score honorable mais sans plus, pour un film de cette dimension. Il a été tourné entièrement en Allemagne, un des pays coproducteurs avec l’Angleterre, mais aussi l’Irlande et les Etats unis.
Certains des  personnage du film sont inspirés de la réalité, mais tout ce qui les lie est fictif. Notamment le duel qui oppose les deux champions. Il a été inspiré par des rumeurs circulant dans l’armée soviétique selon lesquelles un sniper allemand aurait été défait, mais les deux camps ne sont pas d’accord sur leurs noms, les Allemands n’ayant jamais admis qu’un des leurs ait pu être vaincu  par un Soviétique. 

Quant à la liaison entre le sniper et la fille, elle n’a pas eu le même dénouement dans la réalité. Chacun croyant l’autre mort, ils ne se sont jamais revus.

Impact glacé

Stalingrad est un petit bijou du film de guerre car il a assez habilement su gérer les enjeux idéologiques de la propagande russe, le tout en garantissant un certain recul politique dans la gestion de ses personnages (à l'exception d'un communiste dissertant sur les faiblesses ...

Lire la suite
7
Voracinéphile

Stalingrad (2001)

Il s'agit d'un film de guerre, long de plus de deux heures et se déroulant en 1942 durant la bataille cruciale de Stalingrad qui a opposé l'armée rouge aux nazis. Cette bataille, l'une des plus terribles de la seconde mondiale a été mise en scène dans plusieurs films. Le ...

Lire la suite
7
greenwich

Critique du film Stalingrad par le Tigre

Des films de guerre, j'en ai vu plein mais celui m'a épaté. D'autant que je ne m'attendais pas à un résultat sublime de la part de Jean-Jacques Annaud, un réalisateur que je n'aurai jamais cru qu'il réaliserait un film de guerre avec une telle poigne. Surtout qu'il a réalisé ...

Lire la suite
9
LeTigre
A voir également
Affiche du film 360

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SEPT ANS AU TIBET

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN LONG DIMANCHE DE FIANÇAILLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés