Bande Annonce de LE PIANISTEDécouvrez la bande Annonce de LE PIANISTE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1218/fond/1218_w_500.jpg
Roman Polanski
Adrien BrodyThomas KretschmannEd StoppardEmilia FoxFrank FinlayMaureen LipmanMichal ZebrowskiRichard RidingsWanja Mues

LE PIANISTE

103 mn

Note de SensCritique :

7.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Roman Polanski.

Casting : Adrien Brody, Thomas Kretschmann, Ed Stoppard, Emilia Fox, Frank Finlay, Maureen Lipman, Michal Zebrowski, Richard Ridings. Wanja Mues

Synopsis : Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, célèbre pianiste juif polonais, se retrouve parqué dans le ghetto de Varsovie. Il parvient à s'en échapper et se réfugie dans les ruines de la capitale...

Scénario : Ronald Harwood.
Musique : Wojciech Kilar.
Pays : France | Pologne | Russie
Tags : Drame, De 39 à 45, Politique / Histoire, Meilleurs films du 21ème siècle selon la BBC, Films Tire-larmes, Baignoires, Piano Piano, Vraiment seuls contre tous, Festival de Cannes, Oscars, Sous l’Occup', Palmes d'Or.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Trois ans après l’échec de la Neuvième porte, brocardé par la critique et boudé par le public américain, Roman Polanski fait un retour triomphal au festival de Cannes, où Le Pianiste remporte la Palme d’Or. L’enjeu était considérable pour le réalisateur d’origine polonaise, qui évoque pour la première fois au cinéma la persécution des Juifs en Pologne, dont il a lui-même été victime enfant, enfermé dans le ghetto de Cracovie. C’est aussi la première fois qu’il décide de tourner à nouveau en Pologne, quarante ans après Le couteau dans l'eau.

Ne souhaitant pas réaliser un film trop autobiographique, il choisit d’adapter l’histoire vraie du pianiste Wladyslaw Szpilman, qui a raconté dans ses Mémoires comment il réussit à s’enfuir du ghetto de Varsovie grâce à l’aide d’un officier allemand qui appréciait sa musique et son talent. Après avoir longtemps envisagé un inconnu pour le rôle du fameux pianiste - et auditionné plus de 1000 nouveaux visages - Roman Polanski fait finalement appel à Adrien Brody, qu’il a admiré dans La Ligne rouge de Terrence Malick, Summer of Sam de Spike Lee ou Bread and roses de Ken Loach. L’acteur ne ressemble pas du tout au véritable Wladyslaw Szpilman, mais Polanski reconnaît en lui la sensibilité qu’il recherche pour le rôle. Connu pour être un réalisateur très directif, Roman Polanski demande à Adrien Brody de perdre 15 kilos pour le rôle, estimant essentielle la crédibilité physique du comédien, chargé d’incarner un personnage souffrant de la faim et du froid. Ce dernier s’engage pour six mois d’un tournage éprouvant, au cours duquel il avoue avoir pleuré plusieurs fois.

Sa performance sera saluée par l’Oscar du Meilleur Acteur en 2003, Polanski se voyant attribué celui du Meilleur Réalisateur… une récompense qu’il ne pourra même pas venir chercher, toujours sous le coup d’une interdiction de séjour sur le territoire américain, remontant à 1978. De nationalité franco-polonaise, le film sort également grand gagnant des Cesar, cumulant 7 récompenses, dont les plus prestigieuses : Meilleur Film, Meilleur Réalisateur, et Meilleur Acteur. Vous l’aurez compris, c’est un film majeur que FilmoTV vous propose de découvrir ou de partager, Le Pianiste associant devoir de mémoire, superbe reconstitution et drame profondément humain. Un film que l’on peut même considérer comme l’aboutissement de la carrière de Roman Polanski, qui livre en tout cas son œuvre la plus personnelle. 

Tout le défi du Pianiste consistait pour Roman Polanski à réaliser un film reposant sur un unique personnage enfermé à ne rien faire dans un appartement vide. Hervé de Luze, monteur attitré du réalisateur depuis Pirates, se rappelle sa difficulté à travailler sur un film qui ne comportait pas de plans ni d’angles de prise de vues illimités. "Il fallait être sobre", explique-t-il, "et ne pas faire d’effets de style trop cinéma".

La reconstitution du ghetto de Varsovie était une autre problématique de taille pour Polanski, très peu de bâtiments subsistant de cette époque. C’est donc dans les studios de Babelsberg, en banlieue berlinoise, que la plus grande partie du ghetto est finalement recréée, studios qui ont notamment accueilli le tournage de films aussi mythiques que le Nosferatu de Muranau, Metropolis de Fritz Lang ou encore L’ange bleu de Josef Von Sternberg. Quant aux images saisissantes des ruines du ghetto bombardé par les Allemands après la révolte de 1943, elles ont été obtenues en dynamitant une ancienne base militaire soviétique en Allemagne de l’Est. Sur le fond, le film, coécrit avec l’auteur de théâtre Ronald Harwood mêle adaptation fidèle du roman autobiographique de Wladyslaw Szpilman et souvenirs personnels de Roman Polanski, qui s’était vu offrir la réalisation de La liste de Schindler, déclinée au profit de Steven Spielberg. Très attaché au réalisme de son film, nourri de détails dont il a lui-même été témoin, Polanski choisit d’ouvrir Le Pianiste avec des images d’actualité en noir et blanc de Varsovie, illustrées par une musique de Chopin. Pour la narration proprement dite, il se refuse à des artifices trop pédagogiques comme la voix off, mais choisit la langue anglaise pour être sûr que le film soit convenablement diffusé dans le monde.

Enfin, Polanski passe de longues heures à compulser des milliers de photos et de films d’époque, qu’il retranscrit à l’image avec l’aide de milliers de figurants, prêts à patienter de longues heures dans le froid pour faire revivre cette page tragique de leur histoire. C’est d’ailleurs aux figurants de son film que Roman Polanski a tenu à rendre hommage aux lendemains de sa Palme d’Or cannoise. "J’avais déjà vu des films sur le ghetto de Varsovie", a-t-il expliqué à l’issue du Palmarès, "et j’avais été frappé par le fait qu’on ne voyait jamais grand-monde dans les rues, alors que moi au contraire je me souvenais qu’il y avait foule. J’avais donc besoin de tout ce monde pour représenter le ghetto tel qu’il était, et tout le monde a fait corps avec moi"." Producteurs, monteur, chef décorateur, chef costumier et chef opérateur… Roman Polanski retrouvera la plupart des collaborateurs du Pianiste pour son film suivant, une autre reconstitution historique ambitieuse : Oliver Twist, d’après le roman de Charles Dickens.

La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée. Platon

La triste vérité fait parfois froid dans le dos! Le Pianiste n'est autre qu'un véritable chef d'œuvre. Après avoir aimé d'autres films tels que "la Rafle" et "Elle s'appelait Sarah"..., je réalise qu'ils ne sont pas grand chose à côté de celui-ci. Les acteurs sont formidables, ...

Lire la suite
10
enilua

En septembre 1938, le jeune et célèbre pianiste Wadyslaw Spilman interprète une oeuvre de Chopin en direct d'un studio de la radio polonaise. Au beau milieu de sa prestation, une bombe larguée par les allemands tombe non loin de là et la retransmission du concert est aussitôt ...

Lire la suite
9
Gérard Rocher

l'homme qui survit.

Il y a des films particulièrement difficile à critiquer tant ils vous marquent. Nous voici en présence de l'oeuvre majeur de Polanski. Encore un film sur la barbarie ordinaire de la seconde guerre mondiale. Mais ici, la musique va faire se retrouver les peuples. Les plus barbares ...

Lire la suite
10
villou
A voir également
Affiche du film BACKTRACK : LES REVENANTS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TESS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE ANTOINETTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOST IN TRANSLATION

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés