Bande Annonce de CAPHARNAUMDécouvrez la bande Annonce de CAPHARNAUM sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/14351/fond/14351_w_500.jpg
Nadine Labaki
Boluwatife Treasure BankoleKawthar Al HaddadNadine LabakiYordanos ShiferaZain Al RafeeaAlaa ChouchniehCedra IzamFadi Youssef

CAPHARNAUM

121 mn

Note de SensCritique :

7.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Nadine Labaki.

Casting : Boluwatife Treasure Bankole, Kawthar Al Haddad, Nadine Labaki, Yordanos Shifera, Zain Al Rafeea, Alaa Chouchnieh, Cedra Izam. Fadi Youssef

Synopsis : A 12 ans, Zain ne compte pas beaucoup pour ses parents qui n'ont jamais déclaré sa naissance. Dans les rues de Beyrouth, il mendie ou vend nimporte quoi pour rapporter quelques centimes à ses géniteurs qui l'exploitent et le traitent durement. Zain est en colère contre eux et finit par leur intenter un procès...

Scénario : Georges Khabbaz, Jihad Hojeily,, Michelle Kesrouani, Nadine Labaki.
Musique : Khaled Mouzanar.
Pays : France|Liban
Tags : Drame, César 2019, Carte Postale du Liban, Procès, Jeunesse difficile.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Peut-on vivre sans papiers ? A douze ans, Zain que ses parents n’ont pas déclaré à sa naissance, fait des livraisons pour un épicier d’un quartier misérable de Beyrouth. Rahil, arrivée clandestinement d’Afrique, doit, quant à elle, se servir de faux papiers pour pouvoir joindre les deux bouts et élever seule son bébé.

Chaque jour leur réserve son lot de difficultés, de coups durs mais ces deux laissés pour compte déploient une extraordinaire énergie de chaque instant pour survivre. Et autour de leur rencontre Capharnaüm ne livre pas seulement le tableau d’une terrible misère sociale et affective mais tout autant une histoire de courage et de solidarité.

La cinéaste libanaise Nadine Labaki, dont le premier long métrage Caramel avait été très remarqué a obtenu le Prix du jury à Cannes en 2018 pour cette oeuvre tournée avec des comédiens non-professionnels, dans des quartiers rarement montrés à l’écran. « Le point de départ c’était l’enfance, maltraitée, négligée, violée, raconte la réalisatrice. Et au fur et à mesure, j’ai voulu parler de l’esclavage moderne, comprendre la justice, comment elle se comportait face à ces enfants. »

C’est une image inoubliable qui est à l’origine de Capharnaüm. Nadine Labaki alors qu’elle rentrait chez elle vers une heure du matin, voit un enfant de deux ans assoupi dans les bras de sa mère qui mendiait à même le bitume. Etonnamment, le petit ne pleurait pas. Il ne demandait rien et ne semblait rien vouloir d’autre que dormir. « Cette image de ses yeux qui se fermaient ne m’a plus quittée, se souvient la cinéaste, si bien qu’en arrivant chez moi, je me suis trouvée prise d’une nécessité : en faire quelque chose. » Mais avant de finaliser son scénario, la cinéaste a passé trois ans à se rendre dans des quartiers défavorisés, des prisons pour mineurs. A observer une réalité dont elle voulait rendre compte avec justesse.

La réalité a hélas souvent prolongé la fiction pendant le tournage de Capharnüm.  Yordanos Shiferaw, la jeune femme érythréenne qui incarne Rahil, s’est fait arrêter réellement, au lendemain de la scène d’arrestation dans le cybercafé. Comme son personnage, elle ne possède pas de papiers légaux. «Lorsqu’elle se met à pleurer face à la caméra au moment de son emprisonnement, précise la réalisatrice, ses larmes ne sont pas feintes : elle a vécu cette expérience. » Quant au petit Yonas - qui est en fait une petite fille prénommée Treasure - ses parents, originaires du Nigeria pour le papa et du Kenya pour la maman, ont été arrêtés pendant les prises de vues. La petite a dû vivre trois semaines chez la directrice de casting avant que ses parents soient finalement expulsés du Liban. 

Le cinéma peut-il changer le monde ? Vaste question… Nadine Labaki est convaincue pour sa part que le cinéma peut au moins ouvrir un débat ou inviter à la réflexion. « Avec Capharnaüm, dit-elle, au lieu de déplorer le sort de ce gamin croisé dans la rue et de me sentir davantage impuissante, j’ai préféré employer mon métier comme une arme en espérant avoir un impact sur la vie de cet enfant » De fait, ce film a eu une incidence directe et heureuse sur la vie de son interprète, le jeune Zain. L’adolescent, qui avait fui la Syrie avec sa famille à l’âge de sept ans pour se réfugier à Beyrouth, a pu, peu après le festival de Cannes, s’installer en Norvège avec ses parents et ses frères et soeur où il a été enfin scolarisé. Cette nouvelle vie a été possible avec l’aide des Nations Unies et il semble bien que Cate Blanchett, qui était la présidente du jury à Cannes et par ailleurs ambassadrice auprès de l’ONU, ait joué les bonnes fées dans cette histoire.

Dieu en procès, qu'il existe ou pas

Ici, je ne ferai pas la critique de ce beau film mais vais me servir du ressort de sa problématique pour mettre Dieu en procès, qu'il existe ou pas. Autrement dit, j'élargis le débat à ce que laisse entendre la cinéaste Nadine Labaki sans le nommer, à ce qu'aurait pu penser ...

Lire la suite
8
jesui

Les enfants de Beyrouth...

CAPHARNAÜM (16,1) (Nadine Labaki, LIB/FRA, 2018, 123min) : Capharnaüm embarque le spectateur au sein d'une poignante odyssée dépeignant le destin de Zain, jeune réfugié syrien de 12 ans vivant clandestinement avec ses parents dans les bidonvilles de Beyrouth. Un déconcertant ...

Lire la suite
8
seb2046

Les Enfants Assourdis

Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes depuis 2007, nous avait prévenus : en déplaise à certains critiques et autres demi-dieux de l’Olympe du cinéma et du Star-System, l’édition de 2018 s’éloignera des paillettes d’antan qui la caractérisaient. ...

Lire la suite
8
Hilàrio Matias Da Costa
 
le contexte
A voir également
Affiche du film LES CHATOUILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE GRAND BAIN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Evelyn

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Minuit dans le jardin du bien et du mal

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN HOMME PRESSÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES CHATOUILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES FILLES DU SOLEIL

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : DOSSIER 64

à partir de

6.99
 
Affiche du film A STAR IS BORN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film YETI & COMPAGNIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés