Bande Annonce de LES FRÈRES SISTERSDécouvrez la bande Annonce de LES FRÈRES SISTERS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/14277/fond/14277_w_500.jpg
Jacques Audiard
Jake GyllenhaalJoaquin PhoenixJohn C ReillyRiz AhmedRutger HauerIan ReddingtonJóhannes Haukur JóhannessonPhilip RoschRebecca Root

LES FRÈRES SISTERS

116 mn

Note de SensCritique :

7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jacques Audiard.

Casting : Jake Gyllenhaal, Joaquin Phoenix, John C Reilly, Riz Ahmed, Rutger Hauer, Ian Reddington, Jóhannes Haukur Jóhannesson, Philip Rosch. Rebecca Root

Synopsis : Dans l'Oregon, dans les années 1850, Eli et Charlie Sisters, des chasseurs de primes, traquent un chercheur d'or qui a volé leur patron. Ils sont accompagnés par le détective Morris et Hermann Kermit Warm, un chimiste qui, en pleine ruée vers l'or, a inventé  une formule permettant de localiser le métal...

Scénario : Jacques Audiard, Thomas Bidegain.
Musique : Alexandre Desplat.
Pays : Espagne|France|Etats-Unis d'Amérique
Tags : Guerre / Western, Drame, Césars 2019, Avec une relation entre frères.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

A l’origine du film Les Frères Sisters, le huitième réalisé par Jacques Audiard, on trouve un acteur américain, John C. Reilly et son épouse la productrice Alison Dickey. Au cours du Festival du film de Toronto, tous deux ont suggéré au cinéaste français de lire un roman de Patrick De Witt dont ils détenaient les droits.  Audiard est enthousiasmé par sa lecture et, pour la première fois de sa vie, décide d’adapter un livre sans l’avoir choisi au préalable. Qui plus un western, un genre qui, de son propre aveu, ne l’aurait pas tenté.

De fait, le cinéaste se sent plus proche des westerns post-modernes, comme ceux d’Arthur Penn comme Little Big Man ou Missouri Breaks. Et même parmi les œuvres classiques, il avoue sa préférence pour celles qui contiennent en partie la critique du genre à l’instar de Rio Bravo et de L’Homme qui tua Liberty Valence. Et de définir alors son film, Les Frères Sisters, comme un western d’avant Freud, un western d’avant la psychanalyse qui montre deux frères qui parlent, parlent et finissent par dire des choses qu’ils n’avaient jamais dites.

La référence de Jacques Audiard et de son complice habituel, le scénariste Thomas Bidegain, se situe finalement beaucoup plus près d’un chef d’œuvre du cinéma américain, un film singulier à tous égards : La Nuit du Chasseur, unique film réalisé par l’acteur Charles Laughton. Tous deux racontent au fond la même histoire : celle de deux enfants perdus dans la forêt et qui avancent vers quelque chose malgré les dangers qui les menacent.

Très largement fidèles au roman adapté, Jacques Audiard et Thomas Bidegain ont cependant développé deux personnages afin que les frères Sisters trouvent face à eux une opposition dramaturgique. C’est ainsi que les personnages de Warm l’idéaliste incarné par Riz Ahmed et de Morris le dandy joué par Jake Gyllenhaal prennent de l’ampleur dans le film. Simplement drolatiques dans le roman, ils s’opposent à la folie et à la brutalité des frères Sisters et apparaissent comme des personnages modernes, porteurs d’une utopie.

En restant à la surface des choses, on serait tenté de ne voir dans Les Frères Sisters que l’adaptation d’un western littéraire. Et pourtant, si c’est un western, il a été réalisé par un cinéaste français avec des acteurs américains, en langue anglaise et dans des décors uniquement roumains et espagnols ! Avec en outre une dimension très intime, comme le révèle la dédicace du film adressée par Jacques Audiard à son frère décédé à l’âge de 25 ans qui a fait ainsi de lui un fils unique avec, comme il l’a dit, tous les inconvénients de l’ainesse mais sans les avantages.

Quant à la fin du film qui voit les deux héros regagner le giron maternel, Jacques Audiard en revendique à la fois son côté ironique avec cette mère à la gâchette facile et son côté presque onirique avec le choix d’un plan-séquence tourné caméra à l’épaule. Certes, il ne s’agit pas d’une rêverie et ce retour est bien réel, mais le tout se déroule dans une atmosphère idéale, proche d’un bonheur retrouvé mais dont on ne parle pas. Comme dans son film précédent, Dheepan, Audiard choisit de montrer l’abandon de la violence comme une fin possible à son histoire.

Petit frère ?

C'est donc ça, le fameux et nouveau Audiard. Et aux USA en plus. De quoi sans doute lustrer à nouveau le coq, attitude cocardière légitimée par le lion d'argent obtenu à Venise. Oui, vous le voyez venir de loin, le masqué, à radoter qu'il se méfie de la propagande et ...

Lire la suite
7
Behind_the_Mask

Les frères Sisters

Jacques Audiard, Joaquim Phoenix, John C.Reilly, Jake Gyllenhaal, Riz Ahmed, Western, tournage en anglais, voilà beaucoup d'arguments qui, sur le papier, m'ont fait saliver. Comme beaucoup, j'avais une énorme attente vis-à-vis de ce projet. Le résultat est-il à la hauteur ...

Lire la suite
7
jérômej_

D’une fraternité à l’autre...

Jacques Audiard le proclame hautement : en recourant au genre du western, à travers cette adaptation du roman éponyme de Patrick deWitt, il a voulu un film qui soit pris dans une constante évolution, mouvement qui rendrait la suite des évènements radicalement imprévisible. ...

Lire la suite
8
Anne Schneider
 
le contexte
A voir également
Affiche du film ZODIAC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA NUIT NOUS APPARTIENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Sur mes lèvres

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PEUPLE ET SON ROI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN PEUPLE ET SON ROI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CLIMAX

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE LITTLE STRANGER

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE WIFE

à partir de

6.99
 
Affiche du film LES FRÈRES SISTERS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L AMOUR EST UNE FETE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés