DANTE 01

2008
82 mn
Ce film n’est plus disponible

2008
82 mn
La science-fiction à la française est un genre sous-exploité dans notre cinéma, alors que des artistes comme Marc Caro ont le talent et la vision pour tourner ce style de films...
Autour de l'inhospitalière planète Dante, un satellite carcéral abrite un petit nombre de dangereux criminels, qui servent de cobayes à des expériences scientifiques. César est leur leader. Sa domination est remise en cause quand arrive un nouveau prisonnier, Saint-Georges, qui jouit d'étranges pouvoirs...
Ce film n’est plus disponible
Science-fiction
France
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

La simple expression de « conquête spatiale » fait rêver l’homme depuis des centaines d’années. Nous imaginons d’immenses vaisseaux fuselés, partir explorer l’infini du Cosmos, dans un silence et une paix totale, promesse de découvertes magnifiques, au contact de mondes voire de civilisations inconnues…

Bon, autant vous dire que le retour sur Terre ou à la réalité va vous faire bizarre en regardant le film de Marc Caro qui suit. Dante 01 vous accueille dans une station spatiale psychiatrique, réservée à des détenus particulièrement dangereux et complexes qui, en plus, servent de cobayes à d’atroces expériences sur le cerveau ! Un possédé, un psychopathe, une planète en fusion et une biologiste peut-être moins naïve qu’il y paraît vont vivre un cauchemar galactique sidéral et sidérant…

Lambert Wilson, Linh Dan Pham, Dominique Pinon ou Bruno Lochet vous attendent pour l’embarquement vers ce voyage sans retour garanti, en forme de grand film de science-fiction…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver HIGH LIFE (Quelque part dans l'espace infini, vogue un vaisseau dont les cales recèlent des secrets et des terreurs inavouables. L'équipage n'en sortira pas indemne et le spectateur non plus !) ou encore ALIEN 3 (La thématique de la prison ets déclinable à l'infini, quel que soit le décor qui l'abrite : l'espace en repousse encore les limites et y multiplie les périls...).

Autour du film