DEMAIN ET TOUS LES AUTRES JOURS

À partir de 9.99 €
La voix de la chouette est celle de Micha Lescot, comédien couronné par le Molière de la révélation théâtrale pour Musée haut, musée bas en 2005 et qui joué le prof de théâtre dans Camille redouble.
Comédie - 2017 - France - 91 MIN - VF - HD - Tous publics
Mathilde, 9 ans, vit avec sa mère depuis que ses parents sont séparés. Un jour, sa maman lui offre une chouette qui sait parler. Mathilde est seule à pouvoir l'entendre. La petite fille et le volatile deviennent inséparables. L'oiseau est d'un grand soutien quand la maman de Mathilde sombre dans la folie...

Réalisé par

6.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Comme La vie ne me fait pas peur et Camille redouble, deux des précédentes réalisations de Noémie Lvovsky, Demain et tous les autres jours est dédié à Geneviève Lvovsky, la mère de la cinéaste. Le film met en scène la relation forte entre une femme, à la lisière de la folie, et sa fille de 9 ans. Cependant au terme « autobiographique » la réalisatrice préfère celui de « personnelle» pour parler de cette oeuvre, car elle ne livre pas ici des scènes de sa propre enfance.

A l’écran, la mère, jouée par Noémie Lvovsky elle-même, a beau adorer sa fille, elle ne peut pas s’empêcher d’aller trainer dans les rues vêtue d’une robe de mariée, ou de quitter la ville par le premier train pendant que sa fille lui mitonne un dîner de Noël. La fillette s’occupe souvent de sa maman comme le ferait un adulte et même si le récit fait des échappées burlesques ou lyriques, une menace plane car l’enfant redoute d’être séparée de sa mère.

Restituant avec justesse et émotion les sensations de l’enfance, Demain et tous les autres jours n’en est pas moins une déclaration d’amour de Noémie Lvovsky à sa mère qu’elle décrit comme une personnalité « poétique, très intelligente mais incapable d’avoir une vie sociale ». Et la cinéaste reconnaît que de créer cette fiction l'a aidée à mieux accepter que l'amour pour sa mère est « sans limites et invivable » à la fois.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Noémie Lvovsky

Une autre réalisation de Noémie Lvovsky sur un scénario qu'elle a coécrit également avec Florence Seyvos

Noémie Lvovsky

Gena Rowlands y interprète un personnage de mère aimante aux frontières de la folie

LES BEAUX GOSSES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS