DETROIT

Bientôt disponible
Kathryn Bigelow a pris un soin tout particulier pour vérifier la véracité et l'authenticité des faits incroyables dont elle retrace le déroulement implacable.
Drame - 2017 - Etats-Unis d'Amérique - 137 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Durant l'été 1967, une vague démeutes, suscitée par la guerre du Vietnam et la ségrégation raciale, secoue les Etats-Unis. A Detroit, des coups de feu retentissent à proximité dune base de la Garde nationale. Des policiers, emmenés par Krauss, débarquent à l'Algiers Motel, d'où seraient partis les tirs...

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Eté 1967, les Etats-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocolonialiste, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. A Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu retentissent en pleine nuit à proximité d’une base de la Garde Nationale. Les forces de l’ordre encerclent un hôtel d’où semblent provenir les détonations. Bafouant toute procédure, les policiers envahissent l’hôtel et soumettent ses occupants à des interrogatoires musclés. Le bilan humain sera très lourd…

C’est donc une histoire vraie mais assez méconnue que la réalisatrice américaine Kathryn Bigelow a décidé de raconter à l’écran dans son film Detroit. Et c’est le scénariste Mark Boal qui pour en bâtir le scénario a longuement interrogé les témoins encore vivants et fouillé les archives existantes.  Boal et son équipe ont ainsi interrogé des dizaines de participants aux émeutes, qu’il s’agisse d’habitants noirs de Detroit, de policiers ou de militaires. Grâce à six enquêteurs engagés à plein temps et encadré par un journaliste, il a réuni également des coupures de presse, des reportages radiophoniques et télévisés, des archives judiciaires et de nombreux documents qui n’avaient jamais été rendus publics jusqu’ alors.

Garants de l’authenticité de ce que l’on voit dans le film, deux hommes et une femme, présents dans l’hôtel au moment des faits ont non seulement apporté leur témoignages au scénariste Mark Boal mais ils ont également joué un rôle important dans la préparation et le tournage du film lui-même. Ils ont ainsi aidé Kathryn Bigelow à ce que les gestes, les comportements, les attitudes et les propos des différents protagonistes de cette nuit infernale correspondent le plus possible à la réalité.

Tags

Le contexte

Star Wars/ Les Derniers Jedi

Jeff Nichols revient sur l'Amérique ségrégationniste de la fin des années 50, dix ans avant les événements que raconte "Detroit"

Kathryn Bigelow

Une figure emblématique de la communauté noire américaine.

JOHN BOYEGA