DEUX FILLES AU FBI

Bientôt disponible
Parce qu'on oublie que Rebecca de Mornay vécut jadis avec Tom Cruise ( et fut fiancée à Leonard Cohen)
Comédie - 1988 - Etats-Unis - 85 MIN - Tous publics
Ellie est une jeune femme dynamique, sportive et battante. Son rêve, après les Marines est de rejoindre le FBI. Le souci, c'est que son intellect ne le lui permet pas... Pour Janis, c'est tout l'inverse ! Ces deux-là étaient faites pour s'entendre... Mais l'alliance parfois contre nature de la tête de des jambes va faire des étincelles dans les rangs de l'Agence de lutte contre le crime...

Réalisé par

6.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

C’est quoi au fait un métier d’homme ? Plombier : oui... Eboueur : plutôt en effet... Agent du FBI : ah non ! Dans le film qui va suivre, vous allez vous rendre compte que ces dames peuvent avoir autant, si ce n’est plus de qualités, que ces messieurs dans ce domaine.

Bon d’accord, les mésaventures du duo Ellie et Janis ne part pas exactement sur la bonne voie. Si la première a les qualités physiques, elle pêche un peu côté intellect. Mais comme c’est exactement l’inverse pour la seconde, tout devrait aller pour le mieux. Vous noterez l’emploi du conditionnel car évidemment, le film de Daniel Goldberg étant un polar lorgnant franchement vers la comédie, l’alliance du buldozzer à la cervelle de gallinacée et du tricycle à l’intellect d’Einstein va faire des étincelles !

Ingrédient supplémentaire à la réussite de cette pochade sans prétention, la muflerie des recrues mâles du Federal Bureau of Investigation, les tentatives de drague pas bien fines et une affaire d’otage en bouquet final...
Le contexte

Le tandem Mark Wahlberg-Will Ferrell est au-delà de l'amateurisme, donc il n'a rien à envier à celui formé par Rebecca de Mornay-Mary Gross !

Daniel Goldberg

C'est bien connu, les contraires s'attirent. Mettez côte à côte deux styles de policiers ou de policères qui n'ont rien à voir et vous obtenez deux comédies d'actions décapantes !

LA MAIN SUR LE BERCEAU

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS