Bande Annonce de DivinesDécouvrez la bande Annonce de Divines sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10660/fond/10660_w_500.jpg
Houda Benyamina
Déborah LukumuenaKevin MishelOulaya AmamraBass DhemFarid LarbiJisca KalvandaMajdouline IdrissiYasin Houicha

Divines

105 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Houda Benyamina.

Casting : Déborah Lukumuena, Kevin Mishel, Oulaya Amamra, Bass Dhem, Farid Larbi, Jisca Kalvanda, Majdouline Idrissi. Yasin Houicha

Synopsis : Dounia et son amie Maimouna vivent en banlieue. Toutes deux rêvent de meilleurs lendemains, ailleurs... Quand l'opportunité se présente d'imiter Rebecca, une dealeuse du quartier, Dounia n'hésite pas. Mais la rencontre avec Djugui, le beau danseur, va peut-être tout changer...

Scénario : Houda Benyamina, Malik Rumeau, Romain Compingt.
Musique : Demusmaker.
Pays : France
Tags : Drame, Munich Film Festival, AFI FEST, BFI London Film Festival, Sélection Portraits de femmes, Meilleures notes Sens Critique, Banlieue, Golden Globes, Sélection Girl Power, Drame social, Drame français, Quinzaine des Réalisateurs, Les César du cinéma, Festival de Cannes, Ado / Adolescent / Adolescence, Avec un personnage féminin fort, Drogues, Lumiere Awards.

à partir de

10.99
voir ce film

A force de vouloir nous persuader que la banlieue est un lieu de perdition, ça et seulement ça, il fallait bien qu’un jour les artistes venus de la cité reprennent les choses en main et montrent leur vérité, qui est peut-être aussi la vérité...

Dans Divines que vous allez maintenant regarder, Houda Benyamina n’élude pourtant rien de la réalité de ces quartiers difficiles, transformés pour certains en ghetto, où le non droit est devenu la règle. Drogue, violence font partie du quotidien de ceux qui y habitent mais le film va plus loin et en fait, à l’essentiel. A travers le portrait de Dounia, jeune femme éprise de réussite et de pouvoir, bientôt confrontée à une rencontre qui changera sa vie, la réalisatrice démontre que l’espoir n’est pas qu’une utopie et qu’un destin peut parfois basculer du bon côté...

Un casting au naturel vivifiant et une mise en scène abrupte donne à Divines un réjouissant parfum de renouveau dans le cinéma français et portent encore plus loin le message du film...

Pour une jeune cinéaste, recevoir la Caméra d’Or du festival de Cannes, (prix récompensant le meilleur premier film de la quinzaine sur la Croisette), vaut parfois une palme d’or ! C’est sans doute la raison pour laquelle Houda Benyamina semblait si exaltée lors de la remise du prix en mai 2016... Divines avait créé la sensation chez les festivaliers, semant sa réputation comme une trainée de poudre tout au long de la 69e édition...

Flamboyante, drôle, sombre : cette chronique sentimentale et sociale vue par les yeux et le cœur de deux jeunes banlieusardes est née d’un ras le bol. La réalisatrice ne supportait plus l’image éternellement négative donnée par les médias et une partie du cinéma depuis les émeutes de 2005. Elle a donc imaginé cette fable qui parle autant d’amour et d’amitié que de violence et de racisme. Le fait de confier les deux rôles principaux à de jeunes comédiennes est également révélateur de cette nouvelle manière de vouloir montrer ces villes dans nos villes. En ce sens, Divines peut être rapproché de Tout ce qui brille, la comédie à succès de Géraldine Nakache et Hervé Mirman. La première citée et Leila Bekthi y jouaient des amies inséparables dont le rêve était de franchir le périph pour entrer dans Paris et y vivre une autre vie...

Pour le reste, le visage de la banlieue sur grand écran est rarement à son avantage, en tout cas dans ces productions qui n’envisagent les cités que comme le décor de course poursuites, de mitraillages ou de trafics en tous genres. A défaut d’angéliser ces territoires en effet parfois soumis à la violence, il faut noter les tentatives louables de certains cinéastes qui, tout en ne niant pas la réalité sociale des lieux, ont essayé aussi d’en proposer une autre vision. On pourrait citer La haine de Mathieu Kassovitz, L’esquive d’Abdellatif Kéchiche, Le ciel, les oiseaux et ta mère de Djamel Bensalah ou encore Intouchables dans un registre plus familial...

Pour Oulaya

L'un des grands bonheurs de la vie d'un cinéphile, me semble-t-il, c'est celui d'assister à l'apparition d'un acteur ou d'une actrice, de quelqu'un qui irradie littéralement l'écran, qui vous submerge, vous bouleverse, vous renverse littéralement. Qu'ensuite, pour bien des ...

Lire la suite
7
Eric Pokespagne

T'as du clitoris, j'aime bien !

La réussite. Dur d'y croire lorsqu'on vient d'une banlieue où le quotidien se résume au trafic, à la violence et à la religion. Pourtant, rien ne peut empêcher les rêves et les ambitions de naître. Dounia est l'une de ces jeunes personnes, téméraire et pleine d'espoir, ...

Lire la suite
7
Captain Blake

Le bal des actrices

Oulaya Amamra. Il sera difficile de parler de ce film sans mettre le nom d'Oulaya Amamra à chacune des lignes de cette prose tant la performance de l'héroïne de "Divines" est à couper le souffle. Une interprétation d'autant plus remarquable que le personnage qu'elle incarne ...

Lire la suite
8
Thomas Deseur
 
le contexte
A voir également
Affiche du film TAMARA

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Meurtrières

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Une vie meilleure

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Des hommes et des dieux

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film GET OUT

à partir de

4.99
 
Affiche du film AURORE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BRAQUAGE À L ANCIENNE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE PROCÈS DU SIÈCLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BOULE ET BILL 2

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RUE DES CASCADES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés