Bande Annonce de L'ÉCONOMIE DU COUPLEDécouvrez la bande Annonce de L'ÉCONOMIE DU COUPLE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/9957/fond/9957_w_500.jpg
Joachim Lafosse
Bérénice BéjoCédric KahnJade SoentjensMargaux SoentjensMarthe Keller

L'ÉCONOMIE DU COUPLE

96 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Joachim Lafosse.

Casting : Bérénice Béjo, Cédric Kahn, Jade Soentjens, Margaux Soentjens. Marthe Keller

Synopsis : Un couple se sépare et ne parvient pas à s’accorder sur les modalités financières de sa rupture. Obligé de cohabiter sous le même toit, il oscille entre provocations et règements de compte sans parvenir ni à se parler, ni à trouver une solution. Un huis clos tendu mais éclairé de beaux moments de complicité familiale.

Scénario : Fanny Burdino, Joachim Lafosse, Mazarine Pingeot, Thomas Van Zuylen.
Tags : Drame, Couples tristes, Nouveautés, Sélection Pognon, Sélection scène de ménage, Drame psychologique, Drame social, Drames français, Argent.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Depuis que les couples se marient par amour, l’argent n’a plus la place qu’il occupait autrefois dans les mariages d'intérêt. Il reste pourtant crucial et vient s’inviter au moment où l’on l’attend le moins. Avec une puissance de destruction parfois terrible.

Boris et Marie se sont aimés 15 ans. Ensemble, ils ont construit un foyer, ils ont eu des jumelles et tous habitent une jolie maison que Marie a achetée et que Boris a aménagée avec goût et amour. Mais voilà, Marie et Boris ne s’entendent plus et ils ont décidé de se séparer. Pour l’instant, ils sont contraints de vivre sous le même toit. Boris n’a pas de travail et donc pas les moyens de trouver un logement décent. Marie, elle, refuse les conditions du départ qu’il fixe : lui verser la moitié du montant de cette fameuse maison dont il considère avoir hautement augmenté la valeur grâce à ses travaux.

Dans cette cohabitation forcée, humiliante pour l’un, envahissante pour l’autre, les relations sont à couteaux tirés. Elle est butée, il tient tête et la provoque sans cesse.  

Ce n’est pas la première fois que le réalisateur belge Joachim Lafosse scrute ainsi le dysfonctionnement d’une famille. Folie privée, son premier film, sorti en 2004, racontait déjà la séparation douloureuse d’un couple et la difficulté de l’homme à quitter le domicile conjugal. Nue propriété, son troisième film, est centrée autour la guerre que se livre deux frères quand leur mère décide de vendre la maison familiale. Enfin, A perdre la raison s’inspire avec maestria d’un fait divers atroce dans lequel une femme se sent si oppressée dans sa vie qu’elle assassine ses enfants avant de se suicider.

Meurtri par le divorce de ses parents, lorsqu’il était enfant, Joachim Lafosse était sans doute le réalisateur le plus à même de signer L’économie du couple, cette description au scalpel d’une rupture entravée par des problèmes d’argent. L’idée lui serait venue en rencontrant Mazarine Pingeot. Ensemble, ils décident d’écrire l’histoire d’un couple qui se déchire et installent une drôle de façon de travailler. Mazarine Pingeot et son binôme habituel, Fanny Burdino, écrivent une version qu’elles envoient à Joachim Lafosse qui la retravaille avec Thomas van Zuylen et ainsi de suite jusqu’au tournage… où Cédric Kahn, qui interprète ici Boris mais reste un réalisateur avant d'être un acteur, proposait constamment de nouvelles idées. Ce qui a, selon Bérénice Béjo qui joue Marie, provoqué d'homériques disputes sur le plateau.

Des conflits salutaires, semble-t-il, qui donnent à ce huis clos une tension parfois difficilement soutenable. Bérénice Bejo est butée, fermée, encore plus que dans Le passé d’Asghar Farhadi, où elle interprétait une femme en train de divorcer et tout aussi âpre à la négociation. Un rôle qui lui a valu le prix d’interprétation féminine à Cannes en 2013. L’économie du couple n’est pourtant pas si sombre. Quelques scènes réjouissantes – la danse sur Bella de Maître Gims par exemple - viennent égayer cette guerre d’usure, tout comme la présence solaire de Marthe Keller. 

Le Partage des Richesses

Après les vastes plaines désertiques d’Afrique dans Les Chevaliers Blancs où Vincent Lindon se persuadait d’avoir une conscience humanitaire en même temps qu’il essayait de redonner une chance à son couple avec Louise Bourgoin, Joachim Lafosse privilégie le retour à ...

Lire la suite
7
Softon

L'économie des sentiments

Une maison. Une maison de ville ceinte de hauts murs, seulement interrompus par une lourde porte en fer, qui tinte lugubrement à chaque ouverture ou fermeture. Un huis-clos presque complet en ce lieu, d'où l'on ne s'échappera que pour les trois dernières scènes, mais des scènes ...

Lire la suite
8
Anne Schneider

Lafosse, je ne suis plus du tout sceptique

A pas discrets, Joachim Lafosse est en train de se forger une sacrée filmographie, et mis à part la sortie de route que repésente, selon moi, "Les Chevaliers blancs", il creuse son sillon, semble avoir dorénavant trouvé sa signature. Son "Économie du couple" ( Quel merveilleux ...

Lire la suite
8
takeshi29
le contexte
A voir également
Affiche du film UN HOMME À LA HAUTEUR

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE PASSÉ

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A PERDRE LA RAISON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L OUTSIDER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film NOCTURAMA

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CIGOGNES ET COMPAGNIE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film POURQUOI J AI PAS MANGE MON PÈRE

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DEEPWATER

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAPTAIN FANTASTIC

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TED

à partir de

2.99