EDEN À L'OUEST

2009
106 mn
Parce que l'actualité récente ne rend que plus moderne le conte de Costa Gavras
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

Elias, un jeune homme parlant quelques mots de français, décide d'émigrer. Son périple, de la mer Egée à Paris, va prendre des airs de réelle odyssée, entre belles et mauvaises rencontres.

Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
France|Grèce|Italie
Tous publics
VO
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Si le cinéma facilite notre compréhension du monde, alors Constantin Costa-Gavras a été, est toujours et restera l’un de nos meilleurs “professeurs”. Ses films sont depuis cinquante ans comme autant de photographies de la société, avec ses paradoxes, ses carences et parfois seulement ses réussites. Avec Eden à l’Ouest, sorti en 2009, il se fait fabuliste en nous donnant à partager le récit d’une sorte d’Ulysse des temps modernes, tenté par l’exil afin de chercher une terre d’accueil. 

Comme dans L'Odyssée, c'est d’ailleurs en mer Egée, mais à bord d’un cargo pourri, que commence l'aventure d'Elias, interprété par le beau Riccardo Scamarcio, héros sans légende. L’Eden, ou la manière dont il se le représente, s’appelle Paris et c’est là qu’il rêve d’arriver pour vivre enfin, et s’enraciner un jour. Evidemment, les péripéties ne vont pas manquer jusqu’à atteindre sa destination et bien que d’un drame il s’agisse, Costa-Gavras a opté pour le ton de la comédie. 

"Eden à l'Ouest écrit le réalisateur dans sa note d’intention, tente de faire écho au parcours, à l'errance, à l'histoire de ceux - hier ce fut nous-mêmes ou nos pères et mères - qui traversent la terre, bravent les océans et les uniformes à la recherche d'un toit. L'histoire d'Elias n'est pas celle d'Ulysse, ni la mienne. Mais je me reconnais dans Elias, cet étranger qui ne m'est pas étranger..."

 
Dans le même genre vous pouvez trouver NULLE PART TERRE PROMISE ou encore TRAVAIL AU NOIR (En 1982, déjà sur le ton de la comédie, Jerzy Skolimowski racontait le quotidien de maçons polonais sans papier débarqués à Londres pendant que l'état de siège était déclaré dans leur pays.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné