Bande Annonce de FATALEDécouvrez la bande Annonce de FATALE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7213/fond/7213_w_500.jpg
Louis Malle
Jeremy IronsJuliette BinocheLeslie CaronMiranda RichardsonRupert Graves

FATALE

106 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Louis Malle.

Casting : Jeremy Irons, Juliette Binoche, Leslie Caron, Miranda Richardson. Rupert Graves

Synopsis : La vie sulfureuse de Stephen Fleming, un parlementaire conservateur tout juste nommé secrétaire d'Etat. Son quotidien va être bouleversée un jour, par sa rencontre durant une réception à l'ambassade de France, avec la petite amie de son fils, Anna Barton...

Scénario : David Hare.
Musique : Zbigniew Preisner.
Pays : France | Royaume-Uni
Tags : Érotique, Des jeunes femmes, Adultère... mode d'emploi, Couples surprenants, Une ville : Londres.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

C’est l’histoire d’une passion trouble. Une passion immorale, qui dérange. Et surtout une passion fatale, mais dans tous les sens du terme. Sorti en 1992, le long-métrage qui réunit Jeremy Irons et une toute jeune Juliette Binoche, est l’avant dernier film du réalisateur, disparu en 1995, gravement malade déjà, durant les prises de vue. L’histoire se déroule à Londres et nous donne à partager la rencontre fulgurante lors d’une réception sous les ors de l’Ambassade de France à Londres, entre un notable britannique, membre du gouvernement et d’une jeune française sur le point d’épouser le fils de cet homme.

Le héros type des films de Louis Malle donne invariablement du sens à sa vie en transgressant les règles, les lois, les usages. Ainsi, le couple très illégitime que forment Irons et Binoche ne dérogera pas à cette règle comme vous allez voir. Le désordre qu’ils imposent avec leur fatale liaison fera même trembler la haute société anglaise sur ses bases. Le film n’est pas sans rappeler Les amants, que le même Louis Malle avait réalisé en 1958, source de scandale, déjà, lui aussi, mais qui nous ferait sourire aujourd’hui.

Les scènes d’amour faisaient couler beaucoup d’encre, dans la presse anglo-saxonne et surtout américaine pour le plus grand désarroi du réalisateur, qui, outré, et la mort dans l’âme, était contraint par son distributeur de couper une scène, afin que Fatale ne soit pas interdit aux moins de 17 ans. Louis Malle faisait d’ailleurs une sortie remarquée en stigmatisant la “myopie esthétique” de la censure américaine capable de laisser passer des scènes de violence gratuite dans n’importe quelle production américaine mainstream, mais jouant les vierges effarouchées devant la première scène de nudité. A vous maintenant d’apprécier…

Après avoir revu Fatale, Il est remarquable de noter combien près de vingt-cinq ans après, les scènes de sexe restent sauvages, brûlantes, limite dérangeantes, si chargées d’une violence passionnelle inouïe. Pour autant, elles n’ont rien de gratuit ces scènes. Elles viennent juste illustrer ce que Louis Malle voulait mettre en lumière, à savoir, l’histoire d’une dérive sentimentale guide par une pulsion de mort, inspirée par la relecture de Racine et des classiques de la tragédie grecque.

Le tournage à Paris et Londres, ne fut pas de tout repos. Il dut même être interrompu quelques jours du fait de l’état de santé du cinéaste. Dès le départ, une grande tension fut perceptible entre le réalisateur et ses deux interprètes, Jeremey Irons en particulier, se montrant très directif et même brutal, avec ses partenaires féminines, Miranda Richardson et surtout Juliette Binoche qui préféra abandonner le plateau durant quelques jours, afin de  calmer les ardeurs de son partenaire... Jodie Foster et Isabelle Adjani avaient tour à tour refusé ce rôle complexe, vertigineux, si riche en scènes d’amour dans lequel l’interprète de Rendez-vous, d’André Téchiné se livrait corps et âme.

Louis Malle reconnaissait que les scènes d’ébats sexuels avaient toujours été son cauchemar. “Même en tant que spectateur, elles m’ont toujours embarrassé” disait-il. La seule consigne qu’il jugea nécessaire de donner au couple fut de ne jamais s’embrasser, d’en rester au corps au corps. Le réalisme de leur fusion charnelle fit s’interroger certains : jusqu’où le réalisateur avait-il poussé ses acteurs pour cela ? La réponse fut sans appel : “c’est une idée grossière de croire que le travail d’un cinéaste consisterait à faire tomber amoureux ses acteurs pour qu’ils fassent devant la caméra ce qu’ils feraient dans la vie. Ce serait le contraire de l’art”.  Je les ai prépares et ils ont fait le travail qu’on attend de grands artistes. Ce qu’ils sont”.

La passion selon saint Malle

Mal aimé par la presse, l’avant-dernier film de Louis Malle, s’il n’est pas exempt de quelques défauts (longueurs, scènes inutiles), donne pourtant à voir l’exacte imbrication d’Eros et de Thanatos dans toute son inéluctabilité, et l’égarement aussi d’une passion ...

Lire la suite
8
mymp

"Fatale", de Louis Malle est un film adapté du "sulfureux" roman "Dangereuse" de Josephine Hart. Il raconte l'histoire de Stephen Fleming (Jeremy Irons), la cinquantaine (environ) au charme indiscutable (si, si, il faut tout de même l'avouer....) parlementaire conservateur promu ...

Lire la suite
8
Mots Passants
le contexte
A voir également
Affiche du film V POUR VENDETTA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARY

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LES AMANTS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film GIRL IN 3D
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés