Bande Annonce de FULL METAL JACKETDécouvrez la bande Annonce de FULL METAL JACKET sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/886/fond/886_w_500.jpg
Stanley Kubrick
Adam BaldwinDorian HarewoodMatthew ModineR Lee ErmeyVincent D'OnofrioArliss HowardBruce BoaEd O'RossGary Landon MillsIan TylerJohn TerryLe Ngoc

FULL METAL JACKET

116 mn

Note de SensCritique :

7.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Stanley Kubrick.

Casting : Adam Baldwin, Dorian Harewood, Matthew Modine, R Lee Ermey, Vincent D'Onofrio, Arliss Howard, Bruce Boa, Ed O'Ross, Gary Landon Mills, Ian Tyler, John Terry. Le Ngoc

Synopsis : La guerre du Vietnam vue en deux temps. Le premier suit l'entraînement d' appelés, volontaires ou non, sous la coupe de l'ultra-rigide sergent Hartman. Le second se focalise sur Joker, une de ces recrues, devenu correspondant de guerre pour Stars & stripes, en plein reportage sur l'offensive du Têt.

Scénario : Michael Herr, Stanley Kubrick.
Musique : Vivian Kubrick.
Pays : Etats-Unis | Grande-Bretagne

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Stanley Kubrick aura œuvré au long de sa carrière dans de multiples registres mais il n’y en a qu’un dans lequel il se sera aventuré trois fois : le film de guerre. A chaque fois pour des oeuvres points de repère dans sa carrière. Son tout premier long métrage, Fear & Desire, Les sentiers de la gloire, sur les absurdités des lois militaires pendant 14-18, et en 1987, Full metal jacket, vision toute personnelle de la guerre du Vietnam, sort tout autant des sentiers battus. 

Full Metal Jacket tient plus de la chronique d’une poignée de jeunes troufions en partance pour le front que du traditionnel film de Guerre. Une seule chose n’a pas changé dans l’avant-dernier film du réalisateur : son regard désabusé sur l’espèce humaine.

En 1980, alorsqu’il prépare la sortie de Shining, Stanley Kubrick à l’idée d’un film sur l’Holocauste. Il contacte alors Michael Herr, correspondant de guerre auteur de Dispatches, journal de bord sur le conflit du Vietnam cité comme l’un des livres les plus marquants sur la guerre. Kubrick veut préparer avec lui The aryan papers, sur le périple d’un enfant juif pendant l’occupation nazie. Herr et le réalisateur s’entendent bien, mais n’arrivent pas à faire aboutir le projet.
Deux ans plus tard, Kubrick est impressionné par The short-timers, roman de Gustav Hasford sur une section de jeunes recrues envoyées au Vietnam. Il convainc Herr d’en tirer un scénario, pendant que lui se documentera intensivement sur le sujet. Une fois le projet lancé, Kubrick recevra 3.000 cassettes d’essais pour le film.
Engagé en tant que conseiller militaire, R.Lee Ermey, véritable instructeur d’US Marines reconverti en comédien se proposera de lui même pour le rôle d’Hartman. Kubrick estimant qu’il n’était pas assez vicieux pour ce personnage, il se filma en train d’insulter des soldats anglais, qui avaient passés des auditions, leur jetant des balles de tennis et des oranges. La vidéo convainquit le réalisateur qui offrit à Ermey le rôle de sa vie.
Si le tournage, qui se déroula intégralement en Angleterre se passa idéalement, notamment grâce au concours d’un colonel belge, fan de Kubrick, qui lui fournit des véhicules militaires, il y eut une guerre larvée sur le plateau, entre le réalisateur et Hasford. Le romancier et le cinéaste s’étaient rencontrés en amont de  la préparation du film mais ne s’étaient pas entendus. Hasford se lança alors dans une bataille acharnée pour obtenir d’être crédité à part entière pour le scénario. Il finit par avoir gain de cause après s’être infiltré en douce sur le tournage avec deux gros bras. Même si ce fut pour être confondu par des membres de l’équipe avec Herr, la production estima qu’il valait mieux  donner ce qu’il voulait à un type pouvant menacer le bon déroulement du film.
Au final, c’est néanmoins Kubrick qui a gagné : Full metal jacket est entré dans l’histoire du cinéma, Hasford n’a jamais réussi à trouver d’éditeur pour la suite de The short-timers.

I'm in a world of shit, yes. But I'm alive. And I'm not afraid.

Des démonstrations exubérantes de l'acte de guerre, de ses explosions magnifiques, de ses champs de batailles minés, Full Metal Jacket ne montre rien. A l'instar d'autres, plutôt que d'exposer les exploits de la guerre, la grandeur et l'héroïsme américain face aux opposants ...

Lire la suite
9
Lehane

La guerre, la folie des hommes

Bon, plus besoin de présenter Stanley Kubrick, à part un ermite qui sort de son trou pour la première fois depuis 40ans tout le monde connait à peu près Kubrick et ses divers films, que l’on l’aime ou non. Full Metal Jacket est donc un film de guerre réalisé par Stanley ...

Lire la suite
8
Confucius

War face

Dans la filmographie génériquement hétérogène de Kubrick, la guerre a déjà été traitée : Paths of glory dénonçait, Dr Strangelove satirisait. La question des motivations de Kubrick lorsqu’il s’empare du sujet du Viêt-Nam est légitime. Désire-t-il faire ses armes ...

Lire la suite
8
Sergent Pepper
 
A voir également
Affiche du film Sinister

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Evasion

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Eyes Wide Shut

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Les douze salopards

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRES ET FILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés