Bande Annonce de V POUR VENDETTADécouvrez la bande Annonce de V POUR VENDETTA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2099/fond/2099_w_500.jpg
James Mcteigue
Hugo WeavingNatalie PortmanStephen FryStephen ReaJohn HurtRoger AllamRupert GravesSinéad CusackJohn StandingNatasha WightmanTim Pigott-Smith

V POUR VENDETTA

128 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : James Mcteigue.

Casting : Hugo Weaving, Natalie Portman, Stephen Fry, Stephen Rea, John Hurt, Roger Allam, Rupert Graves, Sinéad Cusack, John Standing, Natasha Wightman. Tim Pigott-Smith

Synopsis : A Londres, au XXIème siècle, le tyran Sutler a pris le pouvoir, sa police secrète met son nez partout, la liberté semble une idée morte. Bravant l’interdit du couvre-feu, Evey Hammond, employée de la télévision officielle, est agressée un soir dans la rue par des officiers de la milice d’état, et sauvée in extremis par un inconnu masqué. Celui-ci se revendique le digne descendant de Guy Fawkes, qui périt d’avoir tenté d’ébranler la monarchie et de réveiller le peuple endormi, le 5 novembre 1605. Il révèle seulement à la jeune femme la première lettre de son nom : V.

Scénario : Andy Wachowski, Larry Wachowski (lana).
Musique : Dari Marianelli.
Pays : Allemagne | Etats-Unis d'Amérique
Tags : Science-fiction, Encore plus noir, DC Comics, Films de prison pour femmes (WIP), Films satiriques, Films Tire-larmes, Films dystopiques, Une ville : Londres, Films adaptés de B.D., Le meilleur de l'action, OP SF, C'est pour bientôt.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Au départ, il y a le roman graphique d’Alan Moore et David Lloyd, paru en feuilleton en Grande Bretagne entre 1982 et 1985, puis en récit complet en 1988, et sorti en France, dans sa version intégrale, en 2000. Ecrite pour critiquer ouvertement le gouvernement autoritaire de Margaret Thatcher, la BD mettait en opposition le Fascisme et l’Anarchie, à la fin du XXe siècle.

Le film, s’il a gardé le côté fascisant du régime du dictateur Sutler (minorités ostracisées, destruction des œuvres d’arts et des livres, interdiction de circuler librement, monopole d’Etat sur la communication et la télévision…), a amoindri certaines idées radicales et situé l’action dans un futur beaucoup plus lointain.

Tourné à Londres pour tous les extérieurs filmés de nuit, ainsi qu’à Berlin et aux Studios Babelsberg de Potsdam, V. pour Vendetta reste une fable politique spectaculaire, non dénuée d’une certaine ambigüité, quant à l’apologie de la vengeance et de la violence.
L’Australien James McTeigue a débuté comme directeur artistique au cinéma, dans son pays natal, avant de s’installer à Hollywood. Là, après une longue expérience de deuxième assistant, il devient premier assistant des frères Andy et Larry Wachowski  sur les trois films de la série Matrix (de 1999 à 2003), puis sur Speed Racer (2008). Il a également travaillé à ce poste aux côtés de George Lucas sur Star Wars : Episode II – L’Attaque des clones. Avec V. pour Vendetta, son premier long métrage en tant que réalisateur, il retrouve les frères Wachowski au scénario et à la production, et, dans les deux rôles principaux, Hugo Weaving, l’agent Smith de Matrix qui se cache ici sous le masque de V., et Natalie Portman, la reine Amidala de La Guerre des étoiles, qui incarne Evey. 

Ce film, à l’image somptueuse, est dédié à la mémoire de son chef opérateur, Adrian Biddle, décédé d’une crise cardiaque le 7 décembre 2005, à l’âge de 53 ans ; il signa notamment la lumière de Aliens, le retour, Princesse Bride, La Momie, ou Bridget Jones : L’Age de raison.

Si le nom de David Lloyd, illustrateur de la BD originelle figure bien au générique de V. pour Vendetta, celui d’Alan Moore, en revanche, en est absent. Le scénariste, dit-on, aurait été si insatisfait des précédentes adaptations cinématographiques de ses œuvres – From Hell, réalisé en 2001 par Allen et Albert Hughes ; et La Ligue des gentlemen extraordinaires, réalisé en 2002 par Stephen Norrington — qu’il aurait refusé d’assister à la projection du film de James McTeigue. Une autre version veut qu’au vu du scénario, il s’est très vite désintéressé du projet. Une troisième prétend qu’il a bel et bien vu le film, et ne l’a pas du tout apprécié. Depuis V. pour Vendetta, une autre adaptation d’Alan Moore a vu le jour, celle du mythique Watchmen. Après que de nombreux réalisateurs ont été pressentis, c’est le nom de Zack Snider qui a finalement été retenu à la  mise en scène. Et, cette fois, il n’y a qu’une version de la position de l’auteur : il s’est totalement désintéressé de l’affaire !

Natalie Portman, qui avait débuté à treize ans dans Léon de Luc Besson (1994), a déclaré que la relation d’Evey et V., dans V. pour Vendetta, avait beaucoup à voir avec celle de son personnage et du "nettoyeur" incarné par Jean Reno dans son premier long métrage en tant qu'actrice. Ici, elle s’est investie au point de se faire réellement raser la tête et son interprétation tout en finesse a convaincu même les fans du livre, qui pensaient qu’elle n’était pas le personnage au départ. Avec, à son palmarès, des œuvres signées Tim Burton, George Lucas, Woody Allen, Mike Nichols, Amos Gitaï ou Darren Aronofsky, la jeune actrice a prouvé, non seulement l’étendue de son talent, mais aussi la qualité de ses choix.

Vive volonté d'oeuvrer sur mon vocabulaire.

Voilà qu'en cette critique vespérale, je vais vous pourvoir mon avis sur V pour Vendetta. Voyez-vous, je n'ai pas eu l'éventualité de voir auparavant la BD. Je vais, tout de même, vous avouer mes éprouvés, vaille que vaille. V, un valeureux vagabond vaillant et virtuose, ...

Lire la suite
8
Amethyste

Critique comparée film & Comic : Bon film, mauvaise adaptation.

Attention, longue critique. Si vous n'arrivez plus à lire des scribouillis de plus de 140 caractères agrémentés de #, passez votre chemin. J'ai découvert le V pour Vendetta avant le comics. J'ai revu un grand nombre de fois le film, au point qu'à certaines périodes, je ...

Lire la suite
8
Hypérion

"J'ose en homme. Qui ose plus n'en est point un."

"En revanche, cette vieille vexation se voit vivifiée et se voue à vaincre la vénale et virulente vermine visant vice et la vorace violation de la volonté ! Seul verdict valable : la vengeance. Une vendetta, un vœu non vain car sa valeur et sa véracité valideront vite les ...

Lire la suite
9
Chuck_Carrey
A voir également
Affiche du film ENTRETIEN AVEC UN VAMPIRE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film STUCK
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film NINJA ASSASSIN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MATRIX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés