HARRISON'S FLOWERS

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Cette première expérience internationale d'Elie Chouraqui bénéficie d'un casting aussi prestigieux qu'intense...
Guerre / Western - 2001 - France - 127 MIN - VO - interdit aux moins de 12 ans
Harrison Llyod, célèbre reporter de guerre pour un grand magazine américain, disparait lors d'une enquête dans la région de Vukovar en ex Yougoslavie, pays ravagé par une terrible guerre civile... Anne, sa femme, va partir sur ses traces et rencontrer là-bas un compagnon de route de son époux, Kyle... Tous deux découvrent alors la terrible réalité de ce conflit...
6.8 / 10
6.8 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Accompagner la vie des reporters ou photographes de guerre, c’est vivre dans une peur perpétuelle et douloureuse : voir partir celle ou celui qu’on aime sans savoir dans quel état il ou elle rentrera, si retour il y a... Dans « Harrison’s flowers », Elie Chouraqui nous fait part des tourments de Sarah, l’épouse d’Harrison, journaliste en « zone hostile » comme on dit, en l’occurrence, au front du conflit Croate qui, 5 années durant, a mis l’ex Yougoslavie à feu et à sang...

Quand Harrison disparait sans laisser de traces, Sarah se rend sur place et rencontre Kyle, un des derniers à avoir côtoyé son homme, se disputant avec lui d’ailleurs... Tous deux vont partir sur ses pas, découvrant peu à peu le mystère de cette absence, jusqu’à l’enfer de la bataille de Vukovar...

Andie MacDowell, Adrien Brody et David Strathairn forment ce trio magnifique, ballottés au cœur d’une petite histoire sentimentale fracassée par la grande Histoire des tragédies de notre temps...

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SYMPATHIE POUR LE DIABLE (Les reporters ou photographes de guerre sont les yeux de la communauté internationale sur les zones de conflit. Ils y côtoient la mort au quotidien et nous montrent ses ravages, quitte à y perdre la vie...) ou encore SARAJEVO MON AMOUR (La guerre ou plutôt les guerres de l'ex-Yougoslavie ont nourri le cinéma contemporain : des films à revoir comme un devoir de mémoire...).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné