Bande Annonce de HUMAN FLOWDécouvrez la bande Annonce de HUMAN FLOW sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/14257/fond/14257_w_500.jpg
Ai Weiwei
Ai WeiweiHiba AbedIsraa AbboudRami Abu SondosAsmaa Al-BahiyyaEman Al-MasinaFadi Abou AklehYamama Al-AwaadAbeer KhalidAmir KhalilMaria Kipp

HUMAN FLOW

140 mn

Note de SensCritique :

7.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ai Weiwei.

Casting : Ai Weiwei, Hiba Abed, Israa Abboud, Rami Abu Sondos, Asmaa Al-Bahiyya, Eman Al-Masina, Fadi Abou Akleh, Yamama Al-Awaad, Abeer Khalid, Amir Khalil. Maria Kipp

Synopsis : La famine, le changement climatique et la guerre ont jeté sur les routes plus de 65 millions de personnes. Au départ de Lesbos, devenue la principale porte d'entrée des migrants en Europe entre 2015 et 2016, la caméra de Ai Weiwei plonge ensuite dans le camp de réfugiés de Dadaab, les bidonvilles de Gaza...

Scénario : Boris Cheshirkov, Tim Finch, Yap Chin-Chin.
Musique : Karsten Fundal.
Pays : Allemagne|Etats-Unis d'Amérique
Tags : Documentaire, Pauvreté.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, il est estimé que plus de 65 millions de personnes ont été forcées à quitter leur pays, face à des guerres ou la famine. Les effets du changement climatique ne faisant qu’accélérer ce phénomène mondial.

Un chiffre colossal qui rend la masse des migrants particulièrement abstraite. Ai Weiwei s’est lancé un pari en voulant lui rendre forme humaine, faire émerger les visages de ces hommes, femmes, enfants en quête d’une autre terre pour une autre vie, donner un minimum d’identité à ceux qui n’existent que par des statistiques.

Le plasticien chinois a donc pris son bâton de pélerin pour aller à la rencontre des migrants, un peu partout sur la planète, emmenant son équipe au Yemen comme au Mexique, en Palestine ou en Irak. Au total, il aura sillonné vingt-trois pays en un an et remonté le courant humain qui donne son titre à Human flow, documentaire saisissant dans le portrait d’une population qu’il construit à chaque entretien, laissant émaner une détresse collective mais surtout le courage de ces gens qui quittent tout sans savoir ce qu’ils trouveront à l’arrivée de leur périple.

Ai Weiwei n’a pas eu à se déplacer à travers le monde pour être connu. Les installations de ce plasticien chinois, au propos généralement très engagé l’ont fait pour lui, comme pour sa réputation. L’une des ses plus connues est une série de photos titrées  Étude de la perspective. On y voit des lieux marquants de l’histoire moderne, du Reischtag à la Maison Blanche ou la place Tienanmen. Tous liés de près ou de loin à une idée de privation de la liberté pour les citoyens.

Weiwei en a lui-même fait l’expérience par deux fois. D’abord enfant, quand sa famille entière a été expulsée de leur village du Xinjiang et envoyée en camp de rééducation dans le désert de Gobi, à cause des écrits de ses parents, écrivains qui avaient osé se lever contre la Révolution culturelle chinoise. Puis des années plus tard, mais dans le sens inverse, lorsque le gouvernement le considérant comme un dissident trop voyant, l’a assigné à résidence, lui interdisant de sortir de chez lui comme du pays.

Ces moments-clés dans son existence, l’ont décidé à créer une œuvre qui mettrait les sociétés mondialisés face à leur peur croissante des étrangers et à ses conséquences. Ce fut d’abord La loi du voyage, un monumental bateau gonflable débordant de mannequins figurant des migrants, exposé à Prague puis Lavomatic et sa galerie new yorkaise remplie de vêtements abandonnés dans un camp de réfugiés en Grèce. Puis Human flow, documentaire encore plus à l’échelle mondiale de la tragédie humaine qu’est la crise migratoire actuelle.

Entre le début des prises de vues et la sortie du film, Weiwei a quitté la Chine pour s’installer en Allemagne, avec l’espoir de peut-être revenir un jour dans son pays. Les vingt-deux millions de déplacés comptabilisés en parallèle du temps de tournage, ne l’ont pour la plupart même plus.

La migration n'est pas un long fleuve tranquille

Ce documentaire retrace de façon pèle-mêle les différentes vagues de migrations humaines du début de la décennie. Syrie, Irak, Soudan du Sud, Afghanistan, Érythrée, Mexique ... tout y passe ! La force des images est telle que le réalisateur se passe d'une voix-off pour ...

Lire la suite
7
Pierre Dpl

Le gardien du phare

Ai Weiwei, artiste performer chinois, s'essaie avec Human Flow à la réalisation documentaire, exercice auquel il ne s'était jamais livré auparavant. S'étendant sur plus de 3 années de tournage, il s'agit d'un ambitieux projet de mise en lumière du sort des réfugiés, notamment ...

Lire la suite
8
Stevenakerfeldt
 
le contexte
A voir également
Affiche du film LES MISÉRABLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FRED

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Ladybird

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Raining Stones

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99