Bande Annonce de INLAND EMPIREDécouvrez la bande Annonce de INLAND EMPIRE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/13925/fond/13925_w_500.jpg
David Lynch
Harry Dean StantonJeremy IronsJustin TherouxLaura DernPeter J LucasDiane LaddGrace ZabriskieIan AbercrombieJan HenczJordan LaddJulia OrmondKarolina Gruszka

INLAND EMPIRE

173 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : David Lynch.

Casting : Harry Dean Stanton, Jeremy Irons, Justin Theroux, Laura Dern, Peter J Lucas, Diane Ladd, Grace Zabriskie, Ian Abercrombie, Jan Hencz, Jordan Ladd, Julia Ormond. Karolina Gruszka

Synopsis : Nikki, une actrice vivant au cœur d'Hollywood, a décroché le rôle de sa vie. Pendant le tournage, elle apprend du cinéaste en personne que le long métrage qu'ils tournent est le remake d'un autre film, dont les acteurs principaux ont été tués. L'atmosphère étrange du plateau, pleine de jalousies et de tensions, finit par plonger Nikki dans un dédale d'intrigues, de meurtres, et de confrontations avec son double, Susan "blue", avant de revenir finalement au point de départ : le tournage de cette œuvre peut-être maudite.

Scénario : David Lynch.
Musique : Angelo Badalamenti.
Pays : Etats-Unis | France
Tags : Fantastique / Horreur, Malédiction, Acteur, actrice, Meurtre, Univers du cinéma, David Lynch.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Lors d’une brève séquence de Inland Empire, la silhouette de l'actrice Laura Herring apparaît et, quelques instants plus tard, c'est la voix de Naomi Watts que le spectateur attentif peut reconnaître. En faisant surgir, de façon presque subliminale, les deux stars de Mulholland Drive, David Lynch reconnaît lui-même la filiation qu'Inland Empire entretient directement avec son classique.

Le point commun le plus évident est bien entendu Hollywood et l'industrie du film, au centre des deux longs métrages. Mais il y a également Los Angeles, là aussi évoquée à travers l’un de ses quartiers qui devient le titre, et domine tout le récit : celui d’une actrice se croyant au sommet, tout en sombrant en fait dans un dédale onirique, énigmatique et, bien entendu, lynchien.

Inland Empire présente la vision de l'auteur a l'état le plus pur. Tourné entièrement avec une caméra DV très maniable, joué par quelques-uns des complices les plus fidèles du metteur en scène, ce film permet à Lynch d'évoquer avec une liberté totale toutes les obsessions ayant précédemment nourri son cinéma, de Blue Velvet à Lost Highway. Tous les mystères de son univers, entre film noir et rêve surréaliste, sont présents, libérés des carcans ou normes précédemment imposés par les financiers trop zélés.

David Lynch a toujours été un cinéaste plus organisé et rationnel qu’il ne paraît, les quelques explications qu’il consent à donner sur certaines de ces séquences en témoignent. Mais, lorsqu’il se lance dans l’aventure Inland Empire, l’auteur veut justement utiliser les nouvelles technologies, et en premier lieu le numérique, les caméras DV, pour se permettre une liberté absolue, sans doute la plus large qu’il ait connu depuis le tournage interminable et fauché de son premier long métrage Eraserhead. Comme à cette époque, idéalisée avec le recul, Lynch se lance avec un budget minimum, des proches envers lesquels il a une totale confiance, et son intuition. 

Le film ne surgit néanmoins pas de nulle part. Sa structure et l’univers décrit, l’industrie hollywoodienne, renvoient bien entendu à Mulholland Drive. Une séquence onirique, remplie de personnages en costumes de lapins, vient elle directement de Rabbits, une courte série presque surréelle, parfois effrayante, tournée par Lynch dans une forme et une production totalement dégagés des contraintes habituelles du milieu du cinéma. Lynch recycle et se permet la liberté. Il écrit une scène, la tourne avec Laura Dern et ses acteurs, puis découvre en lui une autre idée, tourne une autre séquence sans réfléchir, grâce au DV et la patience des comédiens, et voit apparaître, presque selon lui, à son étonnement, une forme émergeant du chaos.

Bien entendu, contrairement aux temps d’Eraserhead, les amis acteurs du metteur en scène ne sont plus des inconnus, mais des vedettes aussi confirmées que Dern, Justin Theroux ou Jeremy Irons. Ce qui rend le film encore plus rare et inhabituel : voir un cinéaste célébré se permettre de revenir aux origines, mais avec le confort et la visibilité apporté par des acteurs qu’il a aidés à percer. Inland Empire, dernier film du réalisateur avant le passage vers la musique, et le retour à la télé, à Twin Peaks, clôturait donc harmonieusement en 2006 une boucle de l’œuvre purement cinématographique de l’artiste.

Aux frontières du dilemme de notre Empire Intérieur

Inland Empire, représente l’apogée du travail de Lynch, d’un point de vue de la réflexion de l’âme, de la description du jeu permanent entre le réel et le subconscient, et bien d’autres thématiques évoquées dans sa filmographie. Ce film est en quelque sorte, la ...

Lire la suite
10
Extraphile

Régulièrement, j'aime à revoir ce film, j'aime la première heure, vraiment, je la connais presque peur* et chaque fois, je le regarde avec le même plaisir, la même terreur, la même incompréhension, la même admiration. Régulièrement, quand il est très tôt le matin et ...

Lire la suite
9
J. Z. D.

Le cinéma à l'état pur

Que serait le cinéma sans discours, sans morale, sans logique ? Une expérience visuelle et sonore brute, où seul importe l'impact de ces stimuli sur le spectateur. Inland Empire, c'est ça : du Lynch pur, sans contrainte, sans scories issues du cinéma traditionnel ou de l'univers, ...

Lire la suite
9
Vanguard
 
le contexte
A voir également
Affiche du film FAUX SEMBLANTS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TWIN PEAKS : FIRE WALK WITH ME
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CLÉOPÂTRE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LES ASSASSINS DE L ORDRE
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN HOMME PRESSÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES CHATOUILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES FILLES DU SOLEIL

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : DOSSIER 64

à partir de

6.99
 
Affiche du film A STAR IS BORN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film YETI & COMPAGNIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés