JE SUIS UN SOLDAT

2015
92 mn
Parce que le film mêle l'esprit de James Gray et les chansons de Johnny Hallyday
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

Sandrine, trente ans, est obligée de retourner vivre chez sa mère à Roubaix. Sans emploi, elle accepte de travailler pour son oncle dans un chenil qui s’avère être la plaque tournante d’un trafic de chiens venus des pays de l’Est. Elle acquiert rapidement autorité et respect dans ce milieu d’hommes et gagne l’argent qui manque à sa liberté. Mais parfois les bons soldats...

Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
Belgique | France
Tous publics
VF - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Présenté en sélection officielle au festival de Cannes en 2015 dans la section Un certain regard, le premier long métrage de Laurent Larivière révèle une vraie personnalité de cinéma. Le réalisateur se penche sur la question du déterminisme social à travers le portrait de Sandrine, 30 ans, contrainte de retourner vivre chez sa mère à Roubaix. Sans emploi, elle accepte de travailler pour son oncle qui tient un chenil …

C’est un milieu rarement montré au cinéma qui sert de théâtre au parcours viscéral de Sandrine : celui du trafic d’animaux domestiques. « Avec mon coscénariste François Decodts », raconte Laurent Larivière, « nous ne voulions pas que ce soit le sujet du film mais un cadre qui nous permette de suivre au plus près la trajectoire de nos personnages en faisant écho à leur propre violence ».

L’héroïne du film est magnifiquement interprétée par Louise Bourgoin, dont la vérité permet une identification très forte au personnage. Cheveux courts et volonté de fer, elle confirme, après Un beau dimanche de Nicole Garcia, et La Religieuse, de Guillaume Nicloux, une palette plus dramatique après des débuts remarqués dans des comédies telles que La Fille de Monaco d’Anne Fontaine ou L’Amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder. « Je pressentais », raconte Laurent Larivière, « qu’elle avait une colère à exprimer qu’on ne lui avait encore jamais vue à l’époque au cinéma ».

 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver AMOURS CHIENNES (Les chiens y reflètent aussi une certaine tension et violence des personnages.) ou encore AVANT L'AUBE (Il compte lui aussi Dominique Besnehard parmi ses producteurs.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné