Bande Annonce de LA NUIT DE VARENNESDécouvrez la bande Annonce de LA NUIT DE VARENNES sur FilmoTVhttp://
Ettore Scola
Andréa FerréolHanna SchygullaHarvey KeitelJean-Claude BrialyJean-Louis BarraultLaura BettiMarcello MastroianniCaterina BorattoDora DollJean-Louis TrintignantMichel VitoldPierre MaletAline MessEvelyne DressVernon Dobtcheff

LA NUIT DE VARENNES

145 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Ettore Scola.

Casting : Andréa Ferréol, Hanna Schygulla, Harvey Keitel, Jean-Claude Brialy, Jean-Louis Barrault, Laura Betti, Marcello Mastroianni, Caterina Boratto, Dora Doll, Jean-Louis Trintignant, Michel Vitold, Pierre Malet, Aline Mess, Evelyne Dress. Vernon Dobtcheff

Synopsis : Juin 1791, l’écrivain Restif de la Bretonne remarque des allées et venues aux Tuileries. De passage à Verdun pour voir son ami le pamphlétaire américain Thomas Paine, il reconnaît la belle comtesse aperçue la veille et, subodorant qu’il s’agit d’une dame de compagnie de Marie-Antoinette et que le couple royal organise sa fuite, il enfourche un cheval. Chemin faisant, il croise un vieil homme en panne sur le bord de la route, qui n’est autre que le Chevalier de Seingalt alias Casanova. Au relais suivant, ils rejoignent le carrosse empli de femmes et d’hommes de la bonne société française, tout ce petit groupe fait connaissance et discute de la marche du monde…

Scénario : Ettore Scola, Sergio Amidei.
Musique : Armando Trovajoli.
Pays : France|Italie
Tags : Politique / Histoire, Histoire vraie, Royaume, Révolution française de 1789.

Inclus danspassillimite
voir ce film

On connaît le mot de l’auteur des Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas, qui dit qu’il est permis de violer l’Histoire, «à condition de lui faire un bel enfant». Ettore Scola et son coscénariste, Sergio Amidei, prennent le parti de la fiction pour raconter, dans cette coproduction franco-italienne, une tranche de Révolution Française. Nous sommes en juin 1791, deux ans après les débuts de la Révolution et, comme son titre l’indique, le film tourne autour de la fuite de la famille royale, Louis XVI, Marie-Antoinette, leurs enfants et leur entourage, arrêtés à Varennes, alors qu’ils tentaient de rejoindre le clan des royalistes dans l’Est de la France, à Montmédy.

Agrégeant tout un aréopage de personnages dont certains ont vraiment existé mais ne se sont pas forcément rencontrés dans ces circonstances, le scénario met en avant trois célébrités du XVIII ème siècle.  Il fait du français Restif de la Bretonne à la fois connu pour ses textes érotiques mais aussi fin observateur de son époque, du pamphlétaire britannico-américain Thomas Paine, et de l’écrivain et séducteur vénitien Casanova, ses trois «reporters» et témoins de leur temps.

L’idée est excellente et permet au récit de La Nuit de Varennes, de se poser en fable, en allégorie, en histoire sur la grande Histoire ; d’autant que ce récit est enserré entre deux scènes où des montreurs de foire italiens, installés au pied de Notre Dame, montrent, grâce à la toute nouvelle invention de la Lanterne Magique, des images des grandes heures de la Révolution Française à une foule attentive. Malgré quelques artifices, il y a ici une étude en coupe de la société, des injustices et des remous, et aussi, un sens certain du spectacle.  La distribution pléthorique, dominée par Jean- Louis Barrault en Restif de la Bretonne, Harvey Keitel en Tom Paine et Marcello Mastroianni en Casanova, ainsi que mesdames Hanna Schygulla, Andréa Ferréol et Laura Betti, contribue grandement à la magnificence et au panache de cette Nuit de Varennes.

Dans La Nuit de Varennes, tous les personnages fictifs ou ayant existé sont intéressants, et incarnés par de très grands acteurs. Jean-Louis Barrault , qui trouvait là son pénultième rôle sur grand écran avant une petite participation dans La Lumière du Lac de Francesca Comencini, était un fervent admirateur de Restif de La Bretonne et grand adepte de son œuvre dont il connaissait par cœur des pans entiers.

L’Allemande Hanna Schygulla, après toute une série de films inoubliables signés Rainer Werner Fassbinder (Les Larmes amères de Petra Von Kant, Effi Briest, Le Mariage de Maria Braun, Berlin Alexanderplatz, Lili Marleen) trouvait avec La Nuit de Varennes son premier rôle dans une coproduction européenne hors de son pays, en Comtesse Sophie de la Borde, personnage composite inspiré de la lectrice de la reine et d’une de ses dames de  compagnie, elle apporte beaucoup de nuances et elle est, de plus, spectaculairement belle.

Mais c’est l’italien Marcello Mastroianni, en Casanova vieillissant, qui bouleverse et étonne le plus. Acteur fétiche de Federico Fellini depuis La Dolce Vita, on sait qu’il avait été, comme quelques autres, dont Marlon Brando, Al Pacino et Robert Redford, pressenti pour interpréter en 1976 le rôle titre du Casanova de Fellini qui incomba finalement à Donald Sutherland. Même si on n’imagine plus ce chef-d’œuvre avec un autre acteur que Sutherland, Mastroianni prouve ici à quel point il était taillé pour le rôle. Alors âgé de 57 ans, il incarne à merveille dans La Nuit de Varennes cet homme décrépi de 66 ans, dont le masque blanc, la mouche noire et les lèvres rouges ne sont que maquillage et artifice pour masquer les outrages du temps. Ses yeux pétillants, son élégance naturelle, confèrent au Chevalier de Seingalt, écrivain, aventurier et grand séducteur de femmes, toute l’aura de son passé fantasque et tumultueux, et la nostalgie d’une époque définitivement révolue. Du grand art…

Un évènement marquant de ces années difficiles qui bouleversèrent la société française et l'histoire universelle, vécu par deux écrivains libertins sur le retour, emblèmatiques des décénnies pré-révolutionnaires. Ceux qui ne les ont pas connues, selon Talleyrand, ...

Lire la suite
9
Ferdine

Roman historico-picaresque

Curieux film, entre l'histoire et la fiction, qui imagine Restif de la Bretonne et Casanova se retrouver dans une dilligence avec sr Thomas Payne à la poursuite de la dilligence de Louis XVI lors de l'épisode de la fuite à Varennes. Contrairement à son titre, le film se passe ...

Lire la suite
7
zardoz6704
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    Hanna Schygulla
  • Pas si éloigné
    Autre film concourant sous la bannière italienne au 35e festival de Cannes en 1982.
  • Egalement realisé par
    Ettore Scola
  • Dans le même genre
    Film qui évoque la Révolution Française par le biais de personnages secondaires et d’intrigues de Palais, ici des suivantes et dames de compagnie de la reine Marie-Antoinette dans les couloirs des Tuileries...
A voir également
Affiche du film WANTED
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MEAN STREETS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE QUEEN

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA REINE SOLEIL
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés