LE BALTRINGUE

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que le film se prévaut de l'Emmerdeur, d'Opération Corned Beef et de Midnight Run
Comédie - 2010 - France - 79 MIN - VF - HD - Tous publics

Mr Guy est un très sympa et très populaire animateur de télé-achat. Mais le voilà malencontreusement embarqué dans une sombre histoire mêlant les services secrets à un réseau de trafiquants venus de l’Est. Sa rencontre avec un agent secret, Sam, va lui permettre de devenir, enfin, un véritable héros...

Réalisé par

1.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

A la fin des années 2000, Vincent Lagaf’ s’ennuie un peu. Il anime Le Juste prix sur TF1, après avoir présenté d’autres jeux comme Crésus ou Drôle de Jeu, sans oublier Le Bigdil qui fit sa gloire et lui valu le 7 d’Or du meilleur jeu télévisé, un an après le 7 d’or de la personnalité de l'année. Il est donc comblé mais il s’ennuie. C’est décidé, il va faire du cinéma !

Il a raconté, depuis, que sa première idée avait été de retracer l’histoire d’un animateur d'access prime time que tout le monde prend pour un gentil et qui, en fait, n’est qu’un méchant tueur à gages. Le but avoué était de casser cette image, si sympa, renvoyée par le petit écran, en se glissant dans la peau d’un sombre personnage. Mais, l’ombre tutélaire et intimidante de Coluche dans Tchao Pantin, s’emparant d’un personnage tellement éloigné de l’humoriste connu et reconnu qu’il était, le fit hésiter. Finalement, décidé à mettre en avant son vrai personnage, qu’il qualifie lui même de "speed, casse cou, aimant l'improvisation", il écrit Le Baltringue. Un premier jet que vont retravailler Bibi Naceri, le frère de Samy, et Cyril Sebas.

Cyril Sebas est un réalisateur guyano-malien qui, après un premier court métrage – avec Jamel Debbouze, Nadia Farès et Ramzy Bedia –, des pubs et des clips – dont un avec les Hallyday père et fils –, avait inscrit son nom au générique de Gomez et Tavarès, la suite, qu’il cosigna, en 2007, avec Gilles Paquet-Brenner, le réalisateur de la première aventure. C’est donc à lui que Lagaf’ adresse son script. "Pour être honnête, se souvient Cyril Sebas, j'avais quelques doutes sur la première version du scénario. Mais, en discutant avec les producteurs, j'ai pu le faire évoluer. Ils ont accepté que j'adapte le scénario tout seul."

Dans l’enthousiasme du tournage, qui dura huit semaines, sur un rythme assez "rock’n roll", dixit Philippe Cura, le partenaire de Lagaf’, Cyril Sebas avoua que ses goûts cinématographiques le portaient moins vers La Chèvre et Les Compères que vers Le Flic de Beverly Hills ou 48 heures et que, logiquement, les influences qu’il revendiquait pour Le Baltringue étaient à chercher du côté de Midnight Run, le polar de Martin Brest, mené par Robert De Niro. A vous de voir...

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Cyril Sebas

ESPACE DÉTENTE (2005)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité