Bande Annonce de LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIEDécouvrez la bande Annonce de LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1249/fond/1249_w_500.jpg
Luis Buñuel
Bulle OgierDelphine SeyrigFernando ReyJean Pierre CasselPaul FrankeurStéphane AudranClaude PiépluFrançois MaistreMichel PiccoliMilena VukoticMuniEllen BahlGeorges DoukingPierrre Maguelon

LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE

97 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Grand maître du cinéma espagnol, né à Calanda de Aragon, Luis Buñuel est surtout un cinéaste universel et surréaliste, français en France, mexicain au Mexique, espagnol en Espagne, mais surtout, ses films sont sans aucun doute made in Buñuel.

Apres son film Tristana tourné en Espagne avec Catherine Deneuve, Luis Buñuel  reviens en France pour tourner en 1972 Le charme discret de la bourgeoisie,  avec son ami le producteur français Serge Silberman, qui va l’accompagner désormais  dans tous ses films français.  Il faut dire que Buñuel était un habitué de Paris, ville où habitait déjà son fils Juan Luis, dans le quartier de Montparnasse. 

A l’origine l’idée du scénario  fut une anecdote que lui raconta  son producteur Silberman: Un jour il invita des amis à dîner, mais il oublia d’en parler à sa femme, les invités arrivèrent vers  neuf heures chargés de fleurs, Silberman n’était pas la, alors ils la trouvèrent en robe de chambre,  ayant déjà dîné et prêt à se mettre au lit… ceci,  une histoire vraie,  fut la première scène du Charme discret de la bourgeoisie.

Vous avez pu remarquer le caractère insolite et surréaliste  de ce groupe d’amis qui  cherche à dîner ensemble, mais qui n’y arrivent pas, à cause de diverses intromissions… un évêque, un théâtre, des parachutistes,  chaque personnage qui raconte ses rêves, toutes les obsessions du grand maître Luis Buñuel sont dans  ce film, où il nous livre aussi la recette du dry martini, son apéro favori. Tout un rite chez les Buñuel !   Le scénario où le rêve se nourrit du rêve, Buñuel l’a travaillé avec son complice  l’écrivain et scénariste français Jean Claude Carrière, qui l’a accompagné dans tout son oeuvre cinématographique en France.   Parmi les interprètes  vous avez  pu reconnaître sans doute le grand acteur espagnol Fernando Rey qui joue l’ambassadeur, entouré de formidables  interprètes du  cinéma français, comme Stéphane Audran et Jean Pierre Cassel  dans le rôles de Monsieur et Madame Sénéchal,  Bulle Ogier dans le rôle de Florence,  Michel Piccoli qui était Monsieur le Ministre, ou Claude Pieplu dans la peau du colonel. 

C’est en tournant ce film que Buñuel adopta pour toujours l’habitude de tourner avec une installation de contrôle vidéo,  technique du cinéma moderne qui  permet de voir à l’écran le même cadre que voit le cameraman et donner des instructions pour le déplacement des acteurs. Rappelons que le film a été tourné dans les studios de cinéma de Boulogne Billancourt  à Paris et  fut primé  à Hollywood, en 1972 avec le Oscar au meilleur film étranger. A ce propos Buñuel  racontait une blague qui provoqua scandale à l’époque à Hollywood. Buñuel qui avait été nominé, affirma « qu’il aurait l'Oscar  car il avait payé 25 mille dollars aux américains ». Tout le monde pris la boutade au sérieux au Mexique et sa déclaration fit la une de la presse mexicaine.  Mais finalement il expliqua qu’il s’agissait d’une blague innocente.

Cependant, quand il obtient le Oscar,  Buñuel  souligna avec malice « les Américains ont des défauts, mais sont des hommes de parole ».

Le colonel fume des joints pendant que l'évèque jardine...

Le charme discret de la bourgeoisie est, pour de nombreuses raisons, un petit bijou, un point d'équilibre entre absurde et drôlerie, vacillant sans cesse entre critique intelligente et peinture surréaliste, entre scène très terre-à-terre et envolée onirique, entre une (tentative ...

Lire la suite
8
guyness

Sorti sur les écrans en 1972, Le Charme discret de la bourgeoisie se situe en plein milieu de la période française de Bunuel, sa dernière et aussi l'une de ses plus intéressantes. L'âge n'a jamais été le signe d'un quelconque assagissement, ses derniers films étant tout ...

Lire la suite
10
FrankyFockers

Qui est cynique? Les bourgeois ou Bunuel?

Un des sommets de la dernière période -française- de la carrière de Luis Bunuel. Même au bout de 40 ans le film n'a pas perdu de sa force corrosive. Dénonciation tragi-comique de l'hypocrisie du monde bourgeois, Bunuel met en scène un intelligent ballet entre scènes réalistes ...

Lire la suite
8
Guillaume Rouleau
A voir également
Affiche du film JOURS TRANQUILLES À CLICHY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PARADIS POUR TOUS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA FIÈVRE MONTE À EL PAO (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INCEPTION

à partir de

1.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés