Bande Annonce de LE GRAND RESTAURANTDécouvrez la bande Annonce de LE GRAND RESTAURANT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4553/fond/4553_w_500.jpg
Jacques Besnard
Bernard BlierJuan RamírezLouis de FunèsMaria-Rosa RodriguezVenatino VenentiniEugène DeckersFolco LulliNoël RoquevertRobert DalbanYves ArcanelJacques LegrasRené BerthierRobert Destain

LE GRAND RESTAURANT

83 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jacques Besnard.

Casting : Bernard Blier, Juan Ramírez, Louis de Funès, Maria-Rosa Rodriguez, Venatino Venentini, Eugène Deckers, Folco Lulli, Noël Roquevert, Robert Dalban, Yves Arcanel, Jacques Legras, René Berthier. Robert Destain

Synopsis : Monsieur Septime dirige d’une main de fer son restaurant cinq étoiles sur les Champs Elysées. Au menu, les meilleures spécialités de la gastronomie française et, parmi les invités, les grands de ce monde comme Novalès, le président d’un pays d’Amérique du Sud. Au moment du dessert, lors de la mise à feu de la pièce montée, le président est enlevé. Accusé de complicité, Septime accepte pour se blanchir d’aider dans son enquête le commissaire divisionnaire, un autre habitué de sa table. Tout se complique lorsque Septime à son tour la cible d’un groupe terroriste.

Scénario : Jean Halain.
Musique : Jean Marion.
Pays : France
Tags : Comédie, Vive le vin !, Français marrants, Enlèvements et otages, Les comiques français, Opération Noël, PLUS DE RIRE, Fufu, C'est bon pour le moral, Films sur la cuisine, PLUS DE RIRE.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

En février 1965, lorsqu’il tourne le Grand restaurant de Jacques Besnard, Louis de Funès est une valeur sûre du cinéma français. Après son rôle très remarqué d’épicier du marché noir dans la Traversée de Paris de Claude Autant-Lara en 1956, le succès de Pouic-Pouic, signé Jean Girault en 1963, fait de lui un comédien connu et reconnu. Dix films plus tard, dont trois "Gendarmes" et deux "Fantômas", il devient véritablement une vedette. Sorti pendant le tournage du Grand restaurant, Le Corniaud de Gérard Oury allait en faire une star.

Il est, ici, Monsieur Septime, le directeur d’un luxueux restaurant des Champs-Élysées, aussi obséquieux avec ses clients que méprisant avec ses employés et bientôt mêlé à l’enlèvement d’un chef d’Etat sud-américain, incarné par l’italien Folco Lulli ! C’est Jean Halain qui imagina le scénario du Grand restaurant, avec la collaboration de Jacques Besnard et de Louis de Funès qui, pour la première fois de sa carrière, participe officiellement à l’écriture de l’un de ses films.

Voici donc le Grand restaurant, dans la salle et les cuisines duquel vous rencontrerez Bernard Blier en commissaire machiavélique, Noël Roquevert en ministre bien embêté et une ribambelle d’inoubliables seconds rôles, parmi lesquels : Robert Dalban, Jacques Legras, Paul Préboist, Pierre Tornade et même, à 16 ans, Olivier de Funès, le fils cadet de son père, en mitron bien mal embouché.

Dans un numéro de la célèbre revue Cinémonde paru à l’automne 1958, Louis de Funès évoquait déjà une idée de scénario mettant en scène le directeur d’un restaurant parisien. Huit ans avant le film que vous venez de voir, il avait baptisé ce projet le Grand restaurant et avait commencé à y travailler en compagnie du scénariste et réalisateur Jean Laviron qui l’avait dirigé, au début des années 1950, dans Légère et court vêtue et Au diable la vertu, deux comédies adaptées de deux pièces de Jean Guitton. Finalement, c’est avec Jean Halain et Jacques Besnard que le projet finit par aboutir.

A l’époque du Grand restaurant, Jacques Besnard est un cinéaste débutant. Discret et épisodique comédien des années 1950, il était devenu assistant réalisateur à la fin de cette même décennie, ce qui lui avait permis de rencontrer Louis de Funès sur les tournages de Comme un cheveu sur la soupe de Maurice Régamey ou des premiers Fantômas d’André Hunebelle. André Hunebelle qui n’était autre que le papa de Jean Halain – né Jean-Marie Hunebelle –, dont le pseudonyme apparaît au générique de Fantômas, d’Oscar, d’Hibernatus, de Sur un arbre perché ou, encore, de la Soupe aux choux. Pour le Grand restaurant, Jacques Besnard avait comme assistant un certain Michel Lang (27 ans), futur réalisateur du fameux A nous les petites Anglaises. Le rôle de Sophia, la charmante secrétaire du facétieux chef d’Etat, fut confié à Maria-Rosa Rodriguez, comédienne qui, sous le nom de Yana Chouri, avait incarné, trois ans plus tôt, la créature (soi-disant) rencontrée en Amérique du Sud par le fils de Louis de Funès, alias Roger Dumas, dans Pouic-Pouic. Enfin, sachez que c’est Colette Brosset qui régla la chorégraphie du fameux ballet des employés du restaurant, lorsque le sévère Septime se met en tête de donner un cours de maintien à ses employés. Cofondatrice, avec son mari Robert Dhéry, de la cocasse compagnie des Branquignols, Colette Brosset connaissait bien de Funès qui en avait été, un temps, pensionnaire. On se souvient de son rôle d’inspecteur de la brigade des mœurs dans Ah ! les belles bacchantes. Au piano, on reconnaît Roger Caccia, comédien et pianiste attitré de la troupe. Une bonne partie de celle-ci se retrouvera, moins de deux ans plus tard, dans le Petit baigneur, de Robert Dhéry justement.

Le grand restaurant (1966)

Il s'agit d'une comédie avec Louis de Funès au sommet de son art. La première partie du film présente le restaurant gastronomique de Mr Septime. Ce dernier est très exigeant avec ses employés. Il les surveille constamment, il relève toutes leurs erreurs et il organise des ...

Lire la suite
7
greenwich

Mon Dieu !

Ce film est coupé en deux. Une première partie exceptionnellement drôle, Et une seconde assez ennuyante. Dès le moment ou l'on quitte le restaurant, On se retrouve dans une espèce de course poursuite loin des drôleries du début, le film perds de son interêt, c'est dommage. Ce ...

Lire la suite
7
Charade

Premier film de Jacques Besnard dans sa carrière de réalisateur et qui a l'immense joie de retrouver au casting Louis de Funès dans cette oeuvre qu'est Le Grand Restaurant. Comme pour la plupart des films avec Louis de Funès, tout est prétexte à ce que son génie de comique ...

Lire la suite
7
batman1985
le contexte
  • Egalement interprété par
    Louis de Funès
  • Pas si éloigné
    Une parodie de film d'espionnage signée Georges Lautner. Le réalisateur des Tontons flingueurs s'inspire avec humour et tendresse du conflit israélo-palestinien.
  • Egalement realisé par
    Jacques Besnard
  • Dans le même genre
    10 ans après Le grand restaurant, de Funès interprète à nouveau un défenseur de la grande cuisine. Aidé de son fils Coluche, il lutte contre la nourriture industrielle.
A voir également
Affiche du film LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE DISTRAIT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE FOU DU LABO 4
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PARIS-MANHATTAN

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés