LE GENDARME DE SAINT-TROPEZ

À partir de 2.99 €
De Funès devient vraiment de Funès en incarnant l'insupportable Cruchot.
Comédie - 1964 - France|Italie - 95 MIN - VF - Tous publics
Le gendarme Cruchot est nommé maréchal des logis à la brigade de Saint-Tropez, sur la Côte d'Azur, bien décidé y faire du zèle. Tandis qu'il se lance dans une chasse sans répit aux nudistes en vacances, sa fille Nicole se retrouve malgré elle impliquée dans un vol de tableaux de valeur. Que va faire son gendarme de père ?...

 

Réalisé par

6.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

"Ce film a été réalisé avec l’aimable collaboration de la gendarmerie de Saint-Tropez qui s’est prêtée de bonne grâce à l’ambiance du scénario." C’est le carton que l’on peut lire en introduction du Gendarme de Saint-Tropez que Jean Girault réalisa en 1964 sur un scénario de Richard Balducci et des dialogues de Jacques Vilfrid. Personne à l’époque ne pouvait prédire le début d’une saga devenue presque mythique et qui compte six films : Le Gendarme de Saint-Tropez donc, Le Gendarme à New YorkLe Gendarme se marieLe Gendarme en balade, Le Gendarme et les extra-terrestres et Le Gendarme et les gendarmettes. A l’origine de ce  premier volet, on trouve la mésaventure vécue par le futur scénariste du film : alors qu’il cherchait une maison à vendre du côté de Saint-Tropez, on lui a volé la caméra qu’il avait laissée dans sa voiture ! Désireux de porter plainte, il fait alors la connaissance des gendarmes et de la gendarmerie de Saint-Tropez. Il ne lui en faut pas plus pour imaginer les transformer en héros et décor de cinéma.

Une fois son idée de départ en tête, Richard Balducci, avant même de se lancer dans l’écriture du scénario proprement dit, en parle à Louis de Funès qu’il avait rencontré à l’occasion de la promotion de Pouic-Pouic et de Faites sauter la banque. L’acteur est enthousiaste, mais les producteurs potentiels ne le voyaient guère dans le rôle d’un gendarme. Ceppendant, la situation évolue et le scénariste écrit un premier synopsis dans lequel il intègre les éléments de base da la future saga que sont notamment les nudistes, le port et les cafés de la petite cité maritime. C’est en revanche de Funès qui imagina l’un des ressorts comiques constants de la série, à savoir l’opposition de son propre personnage avec celui campé par Michel Galabru. Ludovic Cruchot, alias de Funès, aurait en outre la particularité d’être en permanence condescendant avec les faibles et obséquieux avec les forts.

Une ultime recommandation avant de vous laisser découvrir Saint Tropez et ses gendarmes farfelus, ne vous inquiétez pas si ce film de 1964 débute en noir et blanc. Rien de plus normal car l’action se déroule alors dans l’arrière pays niçois, en montagne et le gendarme Louis de Funès n’a pas encore reçu sa nouvelle affectation. C’est donc en noir et blanc qu’il fait la chasse aux braconniers en tous genres, débusquant avec férocité et le pêcheur de truites et le voleur de poules, dans une sorte d’hommage inversé au rôle du braconnier Blaireau qu’il tenait sept auparavant dans le film d’Yves Robert, Ni vu, ni connu. Mais dès qu’apparaît à l’écran la célèbre baie de Saint-Tropez, la couleur surgit et la saga peut commencer sous le soleil.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Louis de Funès

Saint-Tropez est au centre de ces deux films, dans des contextes et des discours il est vrai fort différents, mais tous deux symbolisent parfaitement la mode tropézienne des années 60 et 70.

Jean Girault

Quelques années avant Jean Girault, Yves Robert se délectait lui aussi de l'éternelle match entre gendarmes et... braconniers.

L'HOMME-ORCHESTRE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité