Bande Annonce de LES AMANTS PASSAGERSDécouvrez la bande Annonce de LES AMANTS PASSAGERS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4955/fond/4955_w_500.jpg
Pedro Almodovar
Carlos ArecesCecilia RothJavier CámaraLola DueñasRaúl ArévaloAntonio BanderasAntonio de La TorreBlanca SuárezGuillermo ToledoHugo SilvaJosé Maria YazpikPenélope CruzJosé Luis TorrijoLaya MartíMiguel Ángel Silvestre

LES AMANTS PASSAGERS

87 mn

Note de SensCritique :

5.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pedro Almodovar.

Casting : Carlos Areces, Cecilia Roth, Javier Cámara, Lola Dueñas, Raúl Arévalo, Antonio Banderas, Antonio de La Torre, Blanca Suárez, Guillermo Toledo, Hugo Silva, José Maria Yazpik, Penélope Cruz, José Luis Torrijo, Laya Martí. Miguel Ángel Silvestre

Synopsis : Un Airbus A3401 de la compagnie espagnole fictive Península en route pour Mexico. Mais un problème technique empêche un des trains d'atterrissage de sortir, ce qui oblige l'avion à rebrousser chemin et tourner en rond au-dessus de l'Espagne. Les passagers de la classe économique ont été drogués de manière à éviter qu'ils ne paniquent. Les passagers de la classe affaire et les membres d'équipage, pensant vivre leurs dernières heures, s'adonnent à leurs fantasmes sexuels en toute liberté.

Scénario : Pedro Almodovar.
Musique : Alberto Iglesia.
Pays : Espagne
Tags : Comédie, Viva Espana Tome 2, Dans les airs, Joyeusement gay, Des avions, Le Téléphone sonne , Aux toilettes, Sélection Pedro Almodovar.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Il y a trente ans, Le Labyrinthe des passions, le deuxième film de Pedro Almodovar dont les amants étaient un gay et une nympho, se terminait sur un avion qu’on voyait de loin s’envoler vers Panama. Cette fois-ci, son dix neuvième long métrage pourrait être sous-titré Bienvenue à bord, car tout se passe sur le vol Madrid-Mexico… enfin plutôt Madrid-destination inconnue. Ce qui compte n’est pas le but mais le voyage et quel voyage !

Les stewards sont obsédés par l’alcool, la drogue, et le cul - qui est d’ailleurs, d’après eux, le meilleur moyen pour faire passer de la mescaline à la douane ! Et, parmi les passagers, il y a Cecilia Roth, actrice fétiche de Pedro qui fut la nympho du Labyrinthe des passions, mais aussi, bien sûr, entre autres, la mère éplorée de Tout sur ma mère. Ici, plus de drame, puisqu’elle incarne une ex chanteuse devenue femme d’affaires dominatrice.

On l’aura compris : après une longue période de grands films tragiques, noirs ou introspectifs, Almodovar a décidé de recommencer à s’amuser ! Son film est drôle, osé et les stewards chantent I m so excited des Pointers Sisters ! Oui tout le monde perd le contrôle, tout le monde aime ça et nous aussi ! Car, pour Almodovar, c’est sans doute la meilleure manière de ne pas regarder en bas, de fantasmer un monde délirant, sans penser à une Espagne en pleine crise. Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Oui, Pedro et il se marre.

Il fut le prince de la Movida, puis voulut qu’on oublie cette parenthèse folle et enchantée pour devenir un grand cinéaste classique. Sa vie et son cinéma sont intimement liés depuis son premier film en 16 millimètres Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier, en 1980, et son obsession est de raconter des histoires vivantes, qu’elles soient dingues ou poignantes. Ses rencontres l’inspirent : ainsi, le personnage d’Agrado dans Tout sur ma mère est largement inspiré d’un transsexuel qu’il rencontra lors de son premier séjour à Paris au début des années 70. Le cœur de son inspiration reste les femmes qu’il aime écouter, observer, depuis son enfance où il admirait les talents de « comédiennes » de sa mère et sa grand-mère qui avaient le don de dédramatiser par l’humour. 
Une admiration d’autant plus forte que le petit Pedro naquit dans la Mancha, une région très macho. Des femmes de sa vie aux actrices, il n’y a qu’un pas et Almodovar admire surtout Bette Davis, et Gena Rowlands dans Opening Night dont il envisagea de faire un remake avec Gérard Depardieu dans le rôle de Gena Rowlands ! Il est bouleversé aussi par Romy Schneider dans L’important, c’est d’aimer. Ces actrices tragiques aux regards inoubliables lui ont procuré des émotions sans aucune commune mesure. Il a le cœur tendre, a souvent les larmes aux yeux quand il écrit ses scénarios, et se compare à Kathleen Turner dans A la poursuite du diamant vert, cette romancière a l’eau de rose qui pleure quand elle écrit ses livres.

Il est pourtant pudique dans la vie. A l’écran, en revanche, il tient à ce que ses interprètes s’expriment sans aucune retenue, en toute impudeur. Et grâce à eux, il peut créer son monde, affabuler comme lorsqu’il était petit, où, une fois rentré à la maison après être allé au cinéma avec ses sœurs, il leur re-racontait le film à sa manière. Et ses sœurs préféraient toujours sa version…

Y a ni inceste ni trans mais c'est franchement sympatique

Pedro Almodovar, dont la renommée n’est plus à faire, a décidé de se faire plaisir, et la question que l’on se pose est : est-ce que c’est pour le nôtre ? En effet, le réalisateur est plus habitué aux histoires de famille qui tournent mal ou dont le passé peu glorieux ...

Lire la suite
7
BaptisteR

Movida Airlines

Pedro Almodovar est un pitre. Depuis la Movida de la fin des années 1970 il nous amuse, nous choque et nous divertit de ses films, d'abord comédies baroques et foutraques, à moitié hystériques, puis de grands mélodrames lyriques, et enfin une série de films plus complexes, ...

Lire la suite
7
Krokodebil

Lettre à Pedro

Cher Pedro, Ton dernier film m'a fait penser à la situation économique de l'Espagne à peu près autant que "Les bronzés font du ski". Je ne doute pas que ce soit avec une joie sans mélange que tu écoutes les critiques façon " le masque et la plume" s'écharper sur la portée ...

Lire la suite
10
Lusseyrane
le contexte
  • Egalement interprété par
    Cecilia Roth
  • Pas si éloigné
    Parce que dans le genre film délirant qui se déroule dans un avion, c'est un classique du nonsense, de l'humour absurde, un film sous gaz hilarant, enfin sous ZAZ.
  • Egalement realisé par
    Pedro Almodovar
  • Dans le même genre
    Une punk star nymphomane rencontre le fils gay d'un émir arabe dans le Madrid de la movida. Le deuxième film de Pedro Almodóvar, provocateur, coloré et survolté, qui révéla Antonio Banderas.
A voir également
Affiche du film LA MAUVAISE ÉDUCATION

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LUCIA ET LE SEXE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VOLVER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOW COST

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés