THE MAJESTIC

2002
147 mn
À la carte à partir de 7.99 €

2002
147 mn
Pour le scénario le plus improbable de ce début de siècle, orchestré par l'homme de The walking dead
Au début des années 50 un scénariste à succès, inquiété par le Maccarthysme est victime d'un accident de la route. Amnésique à la suite du choc il trouve refuge dans une bourgade isolée où on croit reconnaitre en lui un soldat disparu pendant la guerre. Imposteur malgré lui, l'homme s'intègre dans la communauté et entreprend de retaper le cinéma local.
À la carte à partir de 7.99 €
Drame
Etats-Unis | Australie
Tous publics
VM

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

The Majestic est un film de Frank Darabont, millésimé 2001. The Majestic c’est le nom d’un cinéma dans une petite ville de Californie que le héros va entreprendre de retaper. Comme tous les héros le personnage incarné par Jim Carrey est aussi un antihéros. Car il a cette particularité chère au cinéma et à la littérature : il est amnésique. On a donc affaire à un film sur l’identité avec une douce ironie dramatique puisque le spectateur, vous et moi, savons qui il est et en quoi sa nouvelle identité et l’ancienne vont créer quelques désordres. Film sur l’amour du cinéma classique, sur la tolérance et sur la vertu « The majestic » est donc une œuvre purement américaine et même un petit peu rooseveltienne. On y trouve au côté d’un Jim Carrey dénué de grimaces, les mythiques Martin Landau et Hal Holbrook, ainsi que la jolie Laurie Holden tout droit sortie de la série « The shield ». Voici donc dans le répertoire non clownesque de Jim Carrey un film bien civique et en costume, puisqu’il se déroule en 1951.

 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE RETOUR DE MARTIN GUERRE DE DANIEL VIGNE (1982) (Le retour au village d'un disparu dont l'identité ne s'avère pas certaine.) ou encore LE PRÊTE-NOM DE MARTIN RITT (1976) (La vie d'un scénariste est bouleversée par le maccarthysme.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné