Bande Annonce de THELMADécouvrez la bande Annonce de THELMA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/12094/fond/12094_w_500.jpg
Joachim Trier
Anders MosslingEili HarboeEllen Dorrit PetersenHenrik RafaelsenMarte Magnusdotter SolemOkay KayaSteinar Klouman HallertVanessa Borgli

THELMA

112 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Joachim Trier.

Casting : Anders Mossling, Eili Harboe, Ellen Dorrit Petersen, Henrik Rafaelsen, Marte Magnusdotter Solem, Okay Kaya, Steinar Klouman Hallert. Vanessa Borgli

Synopsis : Etudiante à Oslo, Thelma est amoureuse de l'une de ses camarades, avec laquelle elle a bientôt une relation. Est-ce le contrecoup d'une éducation religieuse très rigoriste, elle ne tarde pas à être victime de crises d'épilepsie de plus en plus fréquentes, de plus en plus violentes. Il est clair que ces crises ont une dimension surnaturelle. Elle tente d'y échapper en retournant parmi les siens, mais la nature semble elle-même hostile...

Scénario : Eskil Vogt, Joachim Trier.
Musique : Ola Flottum.
Pays : Danemark|Norvège|Suède
Tags : Fantastique / Horreur, Religion, Summer VOD - Juillet 2018, Infarctus, crise cardiaque, Secte, clan, coterie, faction, religion, Premier amour, Héroine de science fiction et fantastique, Maladie.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Thelma, le rôle-titre du film, est une jeune et timide étudiante de l’université d’Oslo. Amoureuse de l’une de ses camarades, elle tait son inclination, pour ne pas faire de vagues. Jusqu’au jour où elle est victime d’une crise d’épilepsie extrêmement violente. Crise suivie par d’autres, de plus en plus nombreuses. Est-ce le résultat d’un sentiment de culpabilité face à une passion hors des sentiers battus ou le symptôme de facultés surnaturelles,  pour le moins angoissantes… Le long voyage de Thelma au pays de l’étrange ne fait que commencer...

Thelma est clairement un film fantastique. Mais c’est aussi le portrait d’une adolescente gracieuse et sauvage, en tous cas pas comme les autres. Un petit oiseau fragile, qui a quitté le nid familial au demeurant peu accueillant pour tenter de prendre son envol ailleurs. N’en doutons pas, son mal étrange témoigne d’un désir refoulé, d’un mal-être profond. Mais le film reste longtemps opaque à toute explication précise, nous entraînant dans un mystère cotonneux qui nous envoute. Longtemps il suggère plus qu’il n’explique. La sensualité qui s’en dégage est naturellement soyeuse, à l’image de ces baisers furtifs, de ces caresses à peine entamées que Thelma et son amoureuse se prodiguent.

Mais le film dépasse naturellement le portrait, aussi séduisant soit-il pour emprunter sans faux semblants les chemins du fantastique. Joachim Trier, le réalisateur, revendique d’avoir revu nombre de films d’horreur italiens des années 70, mais aussi des classiques anglo-saxons comme L'Echelle de Jacob ou Les Prédateurs avant de tourner ce film, pour mieux se préparer à mêler l’humain et le surnaturel.

Il est évident que Thelma ne déparerait pas dans l’œuvre de Stephen King. D’une certaine manière cette jeune étudiante norvégienne est comme une petite sœur de Carrie, que Brian de Palma avait quarante ans plus tôt entraînée au Bal du diable. La même innocence, la même pression sociale, les mêmes pouvoirs surnaturels, la même humanité en dépit de cette particularité. Mais le film n’est pas pour autant un copié-collé de tant de blockbusters hollywoodiens souvent bien faits mais sans âme. Sans doute parce que Trier est norvégien et qu’il y a comme des parfums de conte nordique dans son film. Les grandes étendues que l’homme a renoncé à disputer à la nature, aux confins de l’océan, présentes dans la seconde partie du film, lui confèrent de toute évidence une aura particulière qui participe à sa puissance émotionnelle.

Nous avons cité Brian de Palma, mais Thelma est un film scandinave, qui ne peut pas se départir totalement de l’empreinte de Bergman ou de Dreyer. L’angoissante sévérité des parents de la jeune fille, dont la foi en béton armé renvoie naturellement à Fanny et Alexandre ou à Jour de colère, constitue l’un des fondements de toute cette affaire. Bien évidemment la sympathie du réalisateur ne va pas à ces fous de Dieu, mais à la fragile enfant qui cherche, via la métaphore, à prendre possession de son propre corps, à obéir à ses désirs, à ce bouillonnement intérieur qui ne demande qu’à être libéré. D’une certaine manière Joachim Trier, qui s’essaie ici pour la première fois au cinéma de genre, ne cesse de creuser le même sillon humaniste que dans ses trois films précédents, Reprise, Oslo 31 aout et Back Home.

Tout en veillant à respecter un certain degré de réalisme, même quand le surnaturel fait mine de nous engloutir. Les crises de Thelma, aussi spectaculaires soient-elles n’ont rien à voir avec les délires baroques de la jeune héroïne de L’Exorciste quand elle se réincarne en fantôme du Capitaine. Elles ont même un fondement médical connu. On les appelle crises psychogènes non épileptiques. Elles n’ont rien de démoniaque et obéissent à l’un de ces dérèglements somatiques dont le corps humain est friand. Restait à trouver une comédienne qui tienne la distance, mentalement comme sur le plan corporel, qui parvienne à simuler les convulsions et les spasmes. Elle se nomme Eilie Harboe, une jeune Norvégienne de 23 ans qui ne les fait pas, qu’on avait pu voir en 2016 dans The Wave. Thelma est déjà son sixième film.

Une femme fantastique

Avec la sortie de Grave en début d’année et maintenant de Thelma, il se pourrait bien que l’introspection corporelle d’une adolescente en quête de maturité puisse être le sujet de 2017 : car nous tenons ici deux films majeurs de cette année. Ce tandem se conçoit aussi ...

Lire la suite
8
Ticket

Raison et Sentiments

S'ouvrant sur une glaçante séquence, puis un vertigineux plan en plongée mettant en avant une cour d'université, Thelma impose de suite le ton imposé par Joachim Trier, une ambiance hypnotique, voire froide et surtout envoûtante. Le réalisateur Norvégien mise avant tout ...

Lire la suite
8
Docteur_Jivago

Plongée en apnée dans l’inconscient refoulé

« Je souhaitais me frotter au film de genre, faire quelque chose de différent ». Thelma constitue la première incursion cinématographique de Joachim Trier dans la veine du thriller surnaturel. Servi par un casting d’actrices débutantes et quelques effets spéciaux, Thelma ...

Lire la suite
8
-Ether-
 
le contexte
A voir également
Affiche du film BIENVENUS !

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOL USA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ROIS MAGES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA GUERRE EST DÉCLARÉE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés