Bande Annonce de LION WOMANDécouvrez la bande Annonce de LION WOMAN sur FilmoTVhttp://
Vibeke Idsöe
Ida Ursin-HolmKaren-Lise MynsterLars KnutzonMathilde Thomine StormRolf LassgardKare ConradiLisa Loven KongsliRolf Kristian Larsen

LION WOMAN

113 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Vibeke Idsöe.

Casting : Ida Ursin-Holm, Karen-Lise Mynster, Lars Knutzon, Mathilde Thomine Storm, Rolf Lassgard, Kare Conradi, Lisa Loven Kongsli. Rolf Kristian Larsen

Synopsis : 1912, une petite ville norvégienne. Une jeune femme meurt en donnant naissance à sa fille. Le bébé souffre d'une pathologie très rare : l'hirsutisme. Son corps et son visage sont couverts d'une fourrure qui évoque celle d'un lion. Par crainte d'éventuelles moqueries, le père, chef de gare de son métier, décide de protéger la fillette, prénommée Eva, du regard des badauds. Eva grandit, recluse, sous la surveillance d'une gouvernante. Mais Eva, qui ne manque pas de caractère et se découvre une passion pour les mathématiques, n'a qu'une envie : connaître le monde, à commencer par l'école.

Scénario : Erik Fosnes Hansen.
Musique : Uno Helmersson.
Pays : Allemagne|Norvège
Tags : Drame, Monstres, Monstres de foire, Mathématicien , Solitude, Ecole.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

L’hypertrichosis lanuginosa congenita mieux connu sous l’appellation d’hirsutisme est un syndrome rarissime qui se manifeste par un pelage abondant recouvrant la totalité du corps. De fait, à sa naissance, Eva Arctander l’héroïne de The Lion Woman, ressemble déjà à un lionceau et, en grandissant, elle va conserver cette véritable fourrure.

Cette production norvégienne est inspirée du best-seller d’Erik Fosnes Hansen « La Femme lion » paru initialement en 2006. Le romancier a collaboré au scénario de cette adaptation avec Vibeke Idsøe la scénariste et réalisatrice de cette histoire qui se conclut à l’écran avec une fin différente de celle du livre.

The Lion Woman se déroule dans les premières décennies du XXe siècle, mais le propos de ce film en costumes est quasi intemporel : c’est la question de la différence. Du regard des autres. L’héroïne sait que son aspect hors normes ne pourra pas être modifié et plutôt que de le vivre comme une fatalité elle va se battre pour mener la vie qu’elle entend se choisir.

La Norvégienne Vibeke Idsøe s’était fait connaître dans les années 1990 avec Simon au pays des globules, un film fantastique tout public récompensé par plusieurs prix internationaux. Ce qui lui a plu dans le roman de Erik Fosnes Hansen c’est le fait que même si l’histoire débute en 1912 dans une petite ville de Norvège, tout un chacun peut aisément s’identifier aux personnages en raison des émotions familières en jeu dans ce récit. « On gagne souvent, je pense, à illustrer les questions d’actualité avec des éléments empruntés au passé », affirme-t-elle. Et elle cite comme exemple le thème de la relation père-fille : « que veut dire pour un père avoir un enfant apparemment différent des autres ? »

C’est Rolf Lassgård, qui a notamment incarné à l’écran le fameux inspecteur Wallander créé par Henning Mankell, qui campe ce père. Pour interpréter Eva à huit, quinze et vingt-quatre ans, trois comédiennes se sont relayées. Comme le tournage a eu lieu en partie en Allemagne et que la législation limite très strictement le travail des mineurs à six heures par jour, le plan de tournage était assez complexe à organiser. Il fallait en effet deux heures pour transformer en enfant-lion les jeunes comédiennes et donc les scènes avec la plus jeune étaient tournées le matin et celles avec l’adolescente dans l’après-midi.

Pour le maquillage,  la réalisatrice voulait « un masque plus léger, plus subtil que celui de Jean Marais dans La Belle et la bête », et elle s’est adressée à Conor O’Sullivan, une référence en la matière. Ce spécialiste des effets spéciaux a beau avoir participé à X Men : le commencement ou Game of Thrones et avoir reçu une nomination à l’Oscar pour son travail sur The Dark Knight, il avoue que The Lion Woman représentait un de ses défis les plus difficiles : créer des prothèses capillaires pour des enfants. De nombreuses techniques ont été testées pendant des mois avant de choisir le système définitif des masques de silicone qui étaient collés sur les visages. Quant à l’homme-lézard, ça n’a pas été non plus une mince affaire…

 
le contexte
A voir également
Affiche du film After the Wedding

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film C EST LA TANGENTE QUE JE PRÉFÈRE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ALIENS LE RETOUR
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DRÔLE DE PROF

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LE RETOUR DU HÉROS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PHANTOM THREAD

à partir de

4.99
 
Affiche du film MOI, TONYA

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L APPARITION

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film REBEL IN THE RYE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RUDDERLESS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés