UN AMÉRICAIN À PARIS

1952
109 mn
À la carte à partir de 7.99 €

1952
109 mn
Parce que les 20 dernières minutes du film - le ballet mythique! - sont totalement dépourvues de paroles!

Dans les années 50 à Paris, Henri Baurel, une vedette de music-hall, Adam Cook, un pianiste, et Jerry Mulligan, un peintre américain fauché se rencontrent à la terrasse d’un café. Jerry a du mal à vivre de son art. Jusqu’à ce qu’une milliardaire qui a découvert ses peintures dans la rue, tombe amoureuse de lui. Mais Jerry de son côté est secrètement amoureux de Lise...

À la carte à partir de 7.99 €
Comédie
Etats-Unis
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Au début des années 50, la comédie musicale n'est plus la même. La décennie précédente l'a poussée à se sophistiquer sous l'égide d'un homme, Arthur Freed. En plus de créer une passerelle avec de Broadway en formant une équipe à partir des talents de la scène pour la MGM, il a intégré aux films musicaux, le principe d'en faire une forme d'art pictural à part entière.

Une idée d'avant-garde qui le mènera vers Un américain à Paris, la composition sous influence jazzy de George Gershwin, inspiré par l'énergie que le musicien avait senti lors de ses séjours à Paris. Le scénario, une bluette pas si anodine que ça quand elle sait être mélancolique, n'est qu'un prétexte pour faire place à la science savante de scènes de ballets plus virtuoses les unes que les autres, renforcées par les évocations des peintres français impressionnistes ou d'une vie de bohème à la Française.

Vicente Minnelli et Gene Kelly, duettistes derrière la caméra, se chargèrent d'insuffler allégresse et apesanteur à un monde en carton-pâte qui embellit la réalité des histoires d'amours, pour en faire un triomphant art de la sérénade.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver CHICAGO (Un des grands classique de Broadway portés à l'écran.) ou encore FRANTIC (Le film de Roman Polanski plonge un Américain dans un séjour parisien virant à l'énigme.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné