9 MOIS FERME

À partir de 9.99 €
L'esprit corrosif de Dupontel fait une nouvelle fois merveille. Sentence implacable : irrésistible !
Comédie - 2013 - France - 79 MIN - VF - Tous publics
Ariane Felder est une magistrate connue pour sa droiture et sa raideur. Pas le genre à s'amuser ou batifoler... Pourtant, un soir de fête au Palais de justice, elle se laisse aller à quelques verres de trop et... ne se souvient  de rien. Les semaines passent avant que la jeune femme ne doive se rendre à l'évidence : elle est enceinte ! Une mauvais surprise encore amplifiée par la découverte du géniteur supposé de son enfant : Bob, un criminel meurtrier de la pire espèce... Mais là comme ailleurs : méfions-nous des apparences...

Réalisé par

6.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

La prison, ça mène à tout, à condition d’en sortir ! Paraphrasant Alphonse Allais, telle pourrait-être la maxime de Bob, un tueur de la pire espèce, condamné à une lourde peine pour le meurtre atroce d'une personne âgée.

Mais, les apparences sont souvent trompeuses et Bob (qui entre-temps s’est évadé en prenant en otage une juge d’instruction enceinte de ses oeuvres) va vous le démontrer dans un instant ! Pour son 5e film comme réalisateur, Albert Dupontel continue de creuser le sillon qui a fait sa réputation et son succès : cruel, tendre, absurde, hilarant et terrible, son cinéma ou ses personnages ne ressemblent à aucun autre.

Il entraine cette fois Sandrine Kiberlain dans un dédale d’événements où la justice et les faux-semblants en prennent pour leur grade. C’est comme d’habitude irrésistible mais aussi terriblement lucide sur le monde qui nous entoure… 9 mois ferme, c’est une peine bien légère : Dupontel vous condamne maintenant au rire à perpétuité !

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Sandrine Kiberlain

Le milieu judiciaire serait peu propice aux rencontres et aux histoires amoureuses ? Ces deux comédies démontrent parfaitement le contraire...

Albert Dupontel

Parce que l'univers si particulier d'Albert Dupontel se retrouve dans tous ses films mais que ces deux-là se concentrent aussi sur les apparences...

MADEMOISELLE CHAMBON

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS