Bande Annonce de LE CONVOYEURDécouvrez la bande Annonce de LE CONVOYEUR sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10788/fond/10788_w_500.jpg
Nicolas Boukhrief
Albert DupontelAure AtikaClaude PerronFrançois BerlandJean DujardinJulien BoisselierGilles Gaston-DreyfusJean-Paul ZehnackerOlivier LoustauPhilippe LaudenbachSami Zitouni

LE CONVOYEUR

95 mn

Note de SensCritique :

6.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Nicolas Boukhrief.

Casting : Albert Dupontel, Aure Atika, Claude Perron, François Berland, Jean Dujardin, Julien Boisselier, Gilles Gaston-Dreyfus, Jean-Paul Zehnacker, Olivier Loustau, Philippe Laudenbach. Sami Zitouni

Synopsis : Le solitaire Alexandre Demarre se fait engager à la Vigilante, une petite société de transfert de fonds, qui vient d’être la cible de trois violents braquages n’ayant laissé aucun survivant. Apparemment sans famille ni attache, Alexandre intrigue ses nouveaux collègues qui le soupçonnent d’être, soit un policier, soit un braqueur, soit une taupe au service d’un futur repreneur. Alexandre Demarre a, en effet, un secret...

Scénario : Eric Besnard, Nicolas Boukhrief.
Musique : Nicolas Baby.
Pays : France
Tags : Policier / Suspense, Braquage, Thrillers français, Des convoyeurs de fond, SoFilm - Albert Dupontel.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

En avril 2004, neuf ans après Va mourire, un premier film remarqué, et six ans après le Plaisir (et ses petits tracas), un deuxième film moins remarqué, sort sur les écrans français le Convoyeur, le troisième long métrage du cinéaste, producteur, scénariste et, parfois même comédien, Nicolas Boukhrief. 

Thriller musclé, voire violent – à sa sortie il fut autorisé pour tout public, mais avec avertissement –, le Convoyeur va vous transporter chez les transporteurs de fonds, ces hommes et ces femmes qui, chaque jour et pour un salaire des plus modestes, risquent leur vie en convoyant des fortunes en petites coupures. Vous allez y faire la connaissance du secret Alexandre, alias Albert Dupontel, fraîchement engagé par la Vigilante, une petite société de transfert de fonds, qui vient d’être la cible de trois violents braquages n’ayant laissé aucun survivant. 

Apparemment sans famille ni attache d’aucune sorte – il vit à l’hôtel – Alexandre intrigue. Qui est-il ? Que vient-il faire dans ce monde si dangereux. C’est un policier ? C’est un braqueur ? C’est une taupe au service d’un futur repreneur ? Vous allez, vous aussi, vous poser toutes ces questions, tout comme ses (plus ou moins) sympathiques collègues, parmi lesquels vous reconnaîtrez : Jean Dujardin, François Berléand, Julien Boisselier et Philippe Laudenbach.

Au début des années 1980, Nicolas Boukhrief avait créé, notamment en compagnie de son ami d’enfance Christophe Gans – futur réalisateur du Pacte des loups –, le magazine Starfix, dont l’édito du premier numéro annonçait fièrement qu’il s’agissait d’« un journal neuf, à la pointe d’une actualité riche et dynamique » : celle du fantastique et de l’horreur, sans oublier les films de séries Z. Enthousiaste, l’anonyme éditorialiste poursuivait : « Nos reporters seront toujours en première ligne, dans le feu des événements, affrontant mille périls pour ramener informations sensationnelles, photos inédites, interviews exclusives. » 

En feuilletant cet historique premier numéro, on peut, également, lire un article de Nicolas Boukhrief, lui-même, consacré au deuxième long métrage de l’Américain William Lustig, dans lequel un homme décide de se faire justice lui-même. « Un film qui dérange, écrit le jeune critique, [et] qui tire son impact de sa rigueur. » Curieusement, ce polar extrêmement violent est intitulé Vigilante, le nom que Boukhrief, 22 ans plus tard, donnera à la société de transfert de fonds du Convoyeur ! Après la parution du 90e et dernier numéro du susnommé magazine, le jeune homme devient coscénariste – avec Jean-Jacques Zilbermann il écrit Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes – puis cinéaste, avec Va mourire, l’errance de trois petit voyous d’Antibes – sa ville natale ! Après avoir coécrit le scénario d’Assassin(s) avec Mathieu Kassovitz, il dirige celui-ci  dans le Plaisir (et ses petits tracas) qui reprenait le principe de la Ronde de Schnitzler et, accessoirement, du film de Max Ophuls. 

C’est avec le Convoyeur que Nicolas Boukhrief connaîtra son premier succès public. Le mercredi 14 avril 2004, le jour de sa sortie, il arriva même, à Paris, en tête des nouveautés, devant Fenêtre secrète, le thriller mené par Johnny Depp, d’après un roman de Stephen King. La critique, elle aussi, sera au rendez-vous. Dans le Figaro, Dominique Borde salue « un polar social, efficace, bien construit, passionnant et désespéré ». Dans Charlie Hebdo, Jean-Baptiste Thoret juge que ce film « confirme enfin l’émergence d’un cinéma de genre hexagonal et digne de ce nom ». Seul, Vincent Ostria dans l’Humanité, estime que « [Nicolas] Boukhrief n’est pas [Ken] Loach, [et que] ses soutiers du numéraire sont des caricatures à la Audiard. » Audiard père ou Audiard fils ? Il ne le précisait pas !

Déter !

Déterminé, c'est le mot qui me vient directement concernant Le Convoyeur Dupontel y est completement hors norme, surhumain, une prestation incroyable qui a fait passer à mes yeux cet acteur au rang des plus grands. ( et le choix des seconds roles est tres intelligent, Brice ...

Lire la suite
8
USEFOOL

Une entreprise de transport de fonds en difficulté est sur le point d'être rachetée par une firme américaine. Pour l'heure, les budgets sont minimisés autant que l'organisation interne est un désastre sans nom. Alex se fait embaucher à la suite d'un entretien hâtif et ...

Lire la suite
8
FPBdL

Scènes de braquage brutales (et peut-être même réalistes)

Ce film français à l'atmosphère inquiétante est très bien construit. L'histoire, la chute lente et inexorable d'un homme, Alexandre Demarre (Dupontel), est dévoilée progressivement. La performance d'Albert Dupontel est particulièrement remarquable. Et le personnage de ...

Lire la suite
7
Miamiwa
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Le bruit des glaçons

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BERNIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L Origine du monde

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HURRICANE- BRAQUAGE EN PLEINE TEMPÊTE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film READY PLAYER ONE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS LA BRUME

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GASTON LAGAFFE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE FORTRESS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE MADELEINE

à partir de

4.99
 
Affiche du film LA MORT DE STALINE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés