Bande Annonce de BLOW UPDécouvrez la bande Annonce de BLOW UP sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/620/fond/620_w_500.jpg
Michelangelo Antonioni
David HenningsPeter BowlesSarah MilesVanessa RedgraveVerushkaGillian HillsJane BirkinJohn CastleReg WilkinsRonan O'CaseyHarry HutchinsonMary KahlTsai Chin

BLOW UP

107 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michelangelo Antonioni.

Casting : David Hennings, Peter Bowles, Sarah Miles, Vanessa Redgrave, Verushka, Gillian Hills, Jane Birkin, John Castle, Reg Wilkins, Ronan O'Casey, Harry Hutchinson, Mary Kahl. Tsai Chin

Synopsis : Thomas, un jeune photographe londonien à la mode photographie un couple en train de s'embrasser dans un parc. La jeune femme réclame la pellicule, jusqu'à proposer de s'offrir à lui en échange du rouleau, mais Thomas parvient à développer ses photos et découvre en les agrandissant qu'il a assisté à un meurtre. Mais le cadavre a disparu et personne ne prêtera attention à son enquête.

Scénario : Michelangelo Antonioni, Tonino Guerra.
Musique : Herbie Hancock.
Pays : Etats-Unis d'Amérique | Italie | Royaume-Uni
Tags : Drame, Policier / Suspense, Thrillers psychologiques, Avec un cadavre, Des photographes, Festival de Cannes, Plus d'émotion, Very British, Avec du style, Angleterre moderne, Villes européennes, Etrange !, PLUS D'EMOTIONS.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film
En 1966, Michelangelo Antonioni vient de réaliser coup sur coup quatre films interprétés par Monica Vitti, L’Avventura, La Nuit, L’Eclipse et Le Désert rouge. Après cette tétralogie essentielle du cinéma moderne, Antonioni quitte l'Italie et son actrice de prédilection pour aller tourner pour la première fois un film en langue anglaise à Londres. Il délaisse par la même occasion ses personnages de femmes pour suivre les errances métaphysiques d'archétypes masculins habités par un désir vague de fuite, une pulsion morbide qui les achemine vers le dédoublement, la solitude, le vide, la mort.

Inspiré d’une nouvelle de l’écrivain argentin Julio Cortazar, et plus secrètement du cinéma d’Alfred Hitchcock, Blow Up est un récit policier sans résolution, réflexion brillante sur l'art et la réalité, dans lequel l'agrandissement d'une image photographique permet l'apparition puis la disparition de la preuve d'un meurtre. Antonioni n'est pas seulement un des plus grands artistes de la modernité, c'est aussi un cinéaste de la jeunesse, de la contemporanéité et de la mode. Si le propos philosophique de Blow Up est universel, le film s’empare des fétiches du Londres branché de la fin des années 60, la « Swingin’ London » et les critique avec intelligence et acuité en les situant au cœur de l’intrigue : la musique pop, les top models évaporés, la liberté sexuelle, l’art contemporain abstrait ou hyperréaliste et l’influence grandissante de la drogue.

Blow Up est également un film "séminal" qui va influencer de manière explicite ou souterraine tout un pan du cinéma contemporain, de la série B au film de genre en passant par quelques films de grands cinéastes : Les Frissons de l’angoisse de Dario Argento, Conversation secrète de Francis Ford Coppola, Blow Out de Brian De Palma ne cachent pas leur dette au chef-d’œuvre d’Antonioni.
Après le triomphe critique et commercial de Blow Up, Palme d’Or à Cannes en 1967, Antonioni choisira de radicaliser sa démarche d'artiste et de voyageur avec des films encore plus spectaculaires et expérimentaux, Zabriskie Point et Profession : reporter.
Né en 1912 à Ferrare, Michelangelo Antonioni est avec Ingmar Bergman, Alain Resnais et Jean-Luc Godard le plus grand artiste du cinéma moderne. Dès son premier long métrage, Chronique d'un amour en 1950, le cinéaste témoigne d'une maîtrise, d'une perfection et d'une sophistication qui ne fera que croître dans les chefs-d'œuvre suivants.
Antonioni invente une nouvelle forme d'écriture cinématographique, constituée de ruptures, de mystères et de béances, offre une étude fouillée de l'âme humaine, une radioscopie de l'angoisse et du désespoir qui frappent des personnages ancrés dans leur époque.

Après La Dame sans camélias, Femmes entre elles d'après Cesare Pavese, et Le Cri, L'Avventura en 1960 est un geste de rupture, une avancée vers des territoires cinématographiques inexplorés, qui va provoquer un véritable scandale au Festival de Cannes, à cause de sa lenteur inhabituelle et du dérèglement de son scénario. Plus proche de la peinture que du roman classique, le cinéma d’Antonioni part à la recherche de la sensation pure, scrute les affects et les névroses de ses héroïnes, la faiblesse morale et sensuelle de ses personnages masculins, sans l’intermédiaire des dialogues.
Cette aventure fondatrice du cinéma moderne se poursuit avec La Nuit et L'éclipse, qui enregistrent l'agonie, la rupture ou l'impossibilité de couples à la dérive, évoluant dans des environnements urbains glacés et déshumanisés qui subissent des processus de désertification allégoriques. Premier film en couleur d'Antonioni, Le Désert rouge marque l'accomplissement de sa collaboration avec Monica Vitti. C’est aussi le début de recherches plastiques sidérantes de sophistication, qui se poursuivront dans les films suivants, tournés hors d’Italie, Blow Up, Zabriskie Point et Profession : reporter, trois voyages aussi cérébraux que géographiques, où les innovations techniques s'accompagnent d'un ton de plus en plus désenchanté.

De retour en Italie au début des années 80, Antonioni n'abandonne pas avec Identification d'une femme ses thèmes de prédilection comme l'absence, l'errance et le mystère féminin. En 1985, il est victime d’un accident cérébral qui le paralysera et le privera partiellement de la parole jusqu’à la fin de ses jours. Cela ne l’empêche pas de concrétiser quelques projets cinématographiques, Par-delà les nuages, avec l’aide de Wim Wenders en 1995, et un segment du film érotique Eros en 2004 affirmation triomphante d'un désir de vie, d’une curiosité obsessionnelle pour les femmes et d'une sensualité répétée jusque dans ses films les plus désespérés. Antonioni meurt le 30 juillet 2007, le même jour qu’Ingmar Bergman.

Agrandissez-vous l'âme.

Un film exceptionnel et déroutant à bien des points de vue. Qui fit scandale à son époque : c'était la première fois que l'on voyait un corps de femme dénudé dans un film non pornographique, celui de Jane Birkin en l'occurrence. Le thème central du film est la limite ...

Lire la suite
10
Pedro_Kantor

« You have never seen me »

Tout a été dit, et surtout écrit sur Blow Up, un film qui se prête particulièrement à l’analyse et aux visionnages multiples. Voyage initiatique et presque naturaliste sur le rapport à l’image, il propose un double mouvement, celui de son personnage et celui du spectateur. Par ...

Lire la suite
9
Sergent Pepper

Impuissance et illusionisme

J'aurais voulu être un artiste "J'aurais voulu être un artiste !! Pour avoir le monde à refaire !! Pour pouvoir être un anarchiste !! Et vivre comme un millionnaire !! Et vivre comme un millionnaire !!" Balavoine Après la sortie de ce film, plusieurs copains se sont ...

Lire la suite
8
-Marc-
A voir également
Affiche du film LA FILLE DE RYAN

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film IDENTIFICATION D UNE FEMME
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE PRESTIGE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés