Bande Annonce de BOUQUET FINALDécouvrez la bande Annonce de BOUQUET FINAL sur FilmoTVhttp://
Michel Delgado
Anne GirouardBérénice BéjoDidier BourdonMarc-André GrondinMarthe KellerChantal NeuwirthGérard DepardieuMarilu MariniMatthew GéczyMichel GalabruPhilippe LaudenbachValérie Bonneton

BOUQUET FINAL

101 mn

Note de SensCritique :

5.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michel Delgado.

Casting : Anne Girouard, Bérénice Béjo, Didier Bourdon, Marc-André Grondin, Marthe Keller, Chantal Neuwirth, Gérard Depardieu, Marilu Marini, Matthew Géczy, Michel Galabru, Philippe Laudenbach. Valérie Bonneton

Synopsis : Gabriel, un jeune musicien est contraint d'accepter pour subsister un stage dans une entreprise de pompes funèbres. Il se retrouve sous la protection d'un vieux de la vieille qui fait tout ce qu'il peut pour dégoûter son apprenti du métier. Celui-ci a une petite amie. Pour conserver son estime, il lui cache la vérité sur ses activités professionnelles. Mais le hasard veut qu'il vende un forfait obsèques hors de prix au grand-père de sa bien-aimée. La situation devient inextricable.

Scénario : Michel Delgado.
Musique : Frédéric Porte.
Pays : France
Tags : Comédie, Des familles mystérieuses, Belles familles, Travail, Mensonge et manipulation, Cimetière, catacombe, catacombes, caveau, charnier.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Il faut faire attention aux titres. Ce bouquet final n’est pas un feu d’artifice, mais une couronne mortuaire, le film nous invitant à partager le quotidien d’employés des Pompes funèbres, un métier que le cinéma n’explore que très rarement. A noter que cette comédie de Michel Delgado date de 2008, elle précède donc de trois ans l’œuvre homonyme de Josée Dayan, qui n’a par ailleurs rien à voir sur le plan thématique.

Le projet n’est pas issu de l’imagination de son réalisateur, puisque c’est sa productrice, Sylvie Pialat, qui en a eu l’idée. Ce qui n’a pas empêché Michel Delgado de se prendre au jeu du film qui lui était confié et de se documenter comme jamais il ne l’avait fait pour apporter un fond réaliste à sa comédie. Et c’est en sachant tout ce qu’il fallait savoir sur les chambres froides, la fabrication des cercueils ou les rites funéraires qu’il a enfin pu lâcher la bonde à sa fantaisie naturelle.

Et c’est bien parce que le fond est sinistre que la forme se veut virevoltante. Le film n’a sans doute pas inventé l’humour noir, mais il s’en fait un brillant avocat. Le réalisateur concède que le film ne pouvait d’ailleurs pas mieux tomber pour lui, puisqu’il sortait de douze ans de psychanalyse et que l’opportunité de rire de la mort ne se présente pas tous les jours. Bouquet final est en effet une comédie décapante qui s’appuie sur le pittoresque du milieu décrit pour mieux nous entraîner dans un salutaire délire. Une démarche et un type d’humour que l’on rencontre plus souvent outre-Manche que sur les rives de la Seine, soit dit en passant… Même si les délicieux Adieu Berthe de Bruno Podalydès et Grand Froid de Gérard Pautonnier restent dans toutes les mémoires…

Toute la réussite du film tient dans l’équilibre qu’il a su trouver entre gags morbides et sentiments positifs. Car derrière les urnes funéraires et les couronnes mortuaires se cache une comédie sentimentale parfois un peu tirée par les cheveux, mais des plus sympathiques. Il est vrai que le signataire du film a eu à cœur de contrôler sa folie pour permettre aux personnages de conserver une humanité qui peu à peu s’impose. Les deux jeunes premiers nous touchent, sous les traits desquels nous reconnaissons Marc-André Grondin, le petit prodige québécois qui s’était un peu plus tôt imposé dans Crazy, et la sémillante Bérénice Béjo qui elle n’avait pas encore accompagné Jean Dujardin dans le triomphe de The Artist.

Mais quel que soit leur charme, qui est grand, que l’on nous permette de saluer en premier lieu la performance de Didier Bourdon. Quand fleurit Bouquet final, en 2008, il y a longtemps que les Inconnus n’existent plus et que Bourdon butine en solitaire, sans pour autant afficher la moindre brouille avec Pascal Légitimus et Bernard Campan. Mais le grand public n’a pas oublié les sketches du trio ni leurs effronteries au cinéma, dans Les Trois Frères, Le Pari ou Les Rois mages. Volant de ses propres ailes, Didier Bourdon signera quelques films de plus, Sept ans de mariage ou Madame Irma, sans retrouver la faconde qui était la sienne quelques années plus tôt. Mais il ne faudrait pas réduire ses apparitions à sa présence chez les Inconnus : sa carrière est belle et généreuse, elle a même le bon goût de quitter de temps à autre les rives de la comédie pour mieux souligner le talent multiforme du comédien.

Le projet de Bouquet final s’est évidemment construit autour de Bourdon, qui a donné son accord avant même que l’on connaisse le nom du réalisateur. Mais il ne faudrait pas pour autant passer sous silence l’apport de Michel Delgado à la mise  en scène. Jusque là, notre homme avait fait ses preuves comme scénariste. C’est à lui que l’on doit le script de L'Enquête corse, adapté pour Alain Berbérian de la très déconnante BD de Pétillon, ou celui de L'Auberge rouge, remake du film d’Autant-Lara concocté par Gérard Krawczyk avec les stars de feu le Splendid. Il signera par la suite le scénario de On ne choisit pas sa famille, le seul film jamais mis en scène par Christian Clavier. Delgado est arrivé sur le projet de Bouquet final avec son ordinateur, c’est Didier Bourdon qui a proposé qu’il passe également derrière la caméra. Un coup d’essai concluant.

Un film peu prétentieux qui par son scénario simple mais efficace et dynamique rend de bonne humeur. Il n'y a absolument aucune faute de goût que ce soit dans le choix des acteurs ou le choix des blagues drôle ou pas. Marc-André Grondin joue "Gabriel", un jeune homme tout ...

Lire la suite
10
Wanda Brahier

Un sujet en effet très délicat, dont peu d'oeuvre traite aussi directement. Les premiers rires sont retenus pendant tout le début du film, car "on ne va pas rire de ça quand meme", mais très vite, les acteurs et les situations nous amusent interieurement, nous font sourire, ...

Lire la suite
7
nymphalis

J'ai été très amusée en visionnant ce film car étant moi même dans le milieu funéraire je dois avouer qu'on est plus près de la réalité que de la caricature. Quand on voit les agences de pompes funèbres sautiller de joie à l'annonce de la mort d'un vieil homme fortuné ...

Lire la suite
7
Herwen
 
le contexte
A voir également
Affiche du film JACKY AU ROYAUME DES FILLES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film AU BONHEUR DES OGRES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ÂGE DE GLACE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PAYCHECK
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LINE OF FIRE

à partir de

6.99
 
Affiche du film ABDEL ET LA COMTESSE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PRISONNIÈRE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A BEAUTIFUL DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Enter the Void

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés