Bande Annonce de Chute libreDécouvrez la bande Annonce de Chute libre sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1746/fond/1746_w_500.jpg
Joel Schumacher
Barbara HersheyMichael DouglasRachel TicotinRobert DuvallDw MoffettFrederic ForrestJoey Hope SingerLois SmithRaymond J BarryTuesday Weld

Chute libre

112 mn

Note de SensCritique :

7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Joel Schumacher.

Casting : Barbara Hershey, Michael Douglas, Rachel Ticotin, Robert Duvall, Dw Moffett, Frederic Forrest, Joey Hope Singer, Lois Smith, Raymond J Barry. Tuesday Weld

Synopsis : Ce jour-là il se rendait à l'anniversaire de sa fille quand un monstrueux embouteillage le bloqua. Alors il a abandonné sa voiture et a continué à pieds dans l'hostile Los Angeles. Mais, personne ne le respectait, personne ne lui facilitait la tache. Alors il s'est armé. Alors, il s'est fait respecter.

Scénario : Ebbe Roe Smith.
Musique : James Newton Howard.
Pays : Etats-Unis

à partir de

7.99
voir ce film

Les méchantes langues disent de Joel Schumacher qu’il est un tâcheron, mais ce commentaire lapidaire est au moins démenti par un film : Chute libre (Falling down, 1993), une œuvre nihiliste sur le naufrage social d’une certaine Amérique en col blanc.

A une époque où fleurissent mass murder et forcenés de tout poil, le film déroule implacablement le pétage de plomb d’un homme un jour de canicule où tout va mal. Bien que les phénomènes des tueries aveugles aient déjà commencé sur le continent nord-américain, le film est antérieur à l’affaire de Columbine et assez prémonitoire de cette utilisation des armes comme défoulement collectif et suicide rituel.

On y découvre un Michael Douglas extraordinaire, chômeur, divorcé, prisonnier d’un embouteillage et qui dans son uniforme de petit cadre va partir à la dérive dans Los Angeles, la Sodome des temps modernes. Ce pourrait être un fait divers mais cela devient un film métaphysique sur la perte de tout, y compris et surtout des repère moraux. Robert Duvall est l’autre star du film, le flic confronté au départ à la retraite et qui à son tour va osciller au bord du vide.

Le scénario de Falling Down, signé de l’acteur Ebbe Roe Smith, avait fait le tour d’Hollywood sans trouver preneur. Arnold Kopelson, producteur de Platoon d’Oliver Stone, envisageait d’en faire un film pour les télés câblées quand Michael Douglas s’intéressa au script et décréta que c’était la meilleure chose qu’il ait jamais lue. Soudain l’engouement devint communicatif et la Warner, ainsi d’ailleurs que Canal Plus entrèrent dans la danse. Comme souvent la réalité se déchaîna bien au-delà de la fiction car, alors que le film était en tournage, Los Angeles connut ses pires émeutes raciales depuis 30 ans. A la suite de l’acquittement de policiers ayant abusivement passé à tabac un Noir, la ville connut six jours de pillage et d’affrontements, qui allaient faire 38 morts et des millions de dollars de dégâts.

Au même moment on tournait l’histoire d’un blanc qui s’armait et braquait tous ceux qui se mettaient en travers de son chemin. C’est ce qui s’appelle être dans l’air du temps. Construit comme un western avec duel final, le film étudie le parcours de deux hommes qui sont supposés être du même côté. Le personnage de Douglas d’ailleurs s’étonne d’être devenu le bad guy. Critique sur la culture des armes, l’incivilité, le racisme et la violence ordinaire de l’Amérique, Falling down fit un beau succès au box office et fut bien accueilli par la critique. Il se trouva bien quelque voix pour le trouver réactionnaire ou fascisant, mais la composition de zombie de Michael Douglas ne laisse aucun doute sur le caractère désabusé de l’oeuvre. D’ailleurs elle fut sélectionné au 46e festival de Cannes et y reçut un accueil poli.

C’est probablement le meilleur film de Schumacher qui  devait remplaçer Tim Burton sur la licence Batman réalisant deux films à la réputation médiocre : Batman forever en 1995 avec Val Kilmer dans le rôle titre et Batman et Robin  (1997) avec George Clooney sous le masque de la chauve-souris. Finalement, au delà du bien ou du mal, Schumacher sait faire du thriller sans s’embarrasser de métaphysique. Falling down et son parfum de guerre civile est juste l’exception qui confirme cette règle.

William Foster est au volant de sa voiture, au beau milieu d'un embouteillage sur une autoroute aux alentours de Los Angeles, sous un soleil de plomb, quand soudain il ne tient plus et décide de rentrer à pied, abandonnant son véhicule. Commence un long trajet à pied jusque ...

Lire la suite
8
kwyxz

Le piège de Schumacher

Chute Libre est un film délectable en celà qu'il piège complètement le spectateur. Durant la première partie du film, on se prend de sympathie pour "D-FENS". Qui ne s'est pas dit : "Ah, comme j'aurais aimé faire ça !" ? Chute Libre a durant ce début le côté savoureusement ...

Lire la suite
8
Laurent PHILIP

Menace II Society

On en a gros ! Marre des embouteillages sous la chaleur suffocante ! Marre des employés procéduriers qui ne comprennent rien à rien, ne veulent rien comprendre, se cachent derrière les ordres et la hiérarchie ! Marre des incivilités, des margoulins, des épiciers coréens, ...

Lire la suite
8
Petitbarbu
 
A voir également
Affiche du film L étoffe des héros

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Meurtre parfait

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Génération perdue

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Top Cops

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRE ET FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés